Jump to content

Vu dans le monde.fr : nouvelles technologies


Thierry P.
 Share

Recommended Posts

(communiqué)

Nouvelles technologies : des résultats contrastés

50PF9967D_10_webImage370.jpg

 

Une intéressante analyse du monde.fr portant sur les nouvelles technologies et les français, dresse un tableau pour le moins contrasté. La progression est bien sûr spectaculaire depuis les années soixante où seuls trois types de biens d'équipements technologiques trônaient alors dans le salon : le poste radio, un faible % de téléviseurs (N&B) et le téléphone fixe.

Depuis, les données ont bien changé. Depuis 1990 notamment, la consommation des produits regroupé sous la bannière "haute technologie" a progressé de 13,2% en volume par an.

L'analyse du Monde.fr ne fait pas état de deux points qui nous semblent à prendre en compte dans l'ensemble du raisonnement :

-La France, pays encore récemment très rural avec des zones encore enclavées, lutte davantage que ses voisins européens contre la fameuse "fracture numérique".

-La citation systématique dans toutes les études, des Pays-Bas comme "pays-exemple" ne doit pas faire oublier que les petits pays au fort pouvoir d'achat, sont obligés d'être très en avance face aux nouvelles technologies pour se faire entendre et s'ouvrir au reste du marché. Par ailleurs, ce pays a la plus forte densité de population en Europe, ce qui peut indirectement expliquer les facilités à construire un réseau adapté au haut débit. En France, je connais plusieurs petites bourgades assez peuplées (entre 800 et 1000 habitants), à quelques dizaines de kms d'une très grande ville, qui attendent depuis 3 ans d'être raccordés au haut débit...

J'ajoute qu'un produit technologique a subi un relatif "échec" dans sa percée dans les foyers français : il s'agit du camescope ! C'est en effet le bien de consommation qui - comparativement aux autres produits technologiques - est toujours le moins possédé, même après 20 ans d'existence et malgré une chute des prix spectaculaire…

En savoir plus : http://www.lemonde.fr/web/article/0,1-0@2-...1-809994,0.html

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

J'ajoute qu'un produit technologique a subi un relatif "échec" dans sa percée dans les foyers français : il s'agit du camescope ! C'est en effet le bien de consommation qui - comparativement aux autres produits technologiques - est toujours le moins possédé, même après 20 ans d'existence et malgré une chute des prix spectaculaire…

C'est peut-être aussi celui qui demande le plus de travail pour bien en tirer parti. Les tournages non montés ennuient les spectateurs (habitués à regarder des émissions réalisées par des professionnels) et ceux montés valent le coup mais demandent du temps...

Le nombre de caméscopes qui ne sortent des placards qu'une fois par an doit être assez important. Vu le prix, je comprends que la diffusion soit faible, malgré les efforts évidents des fabricants pour contourner les freins (poids, taille, support).

Antoine

Link to comment
Share on other sites

si on regarde la genèse je pense que nous pouvons faire un rapprochement avec le monde de la photo (avant l'arrivé des apn)

1) la majorité des photographe avec des pockets, des jettables des boite à images : pas chers à l'achat, léger et petit et ne nécessitant pas des connaissances "techniques"

2) une minorité d'amateur qui utilisaient les 24/36 lourds, volumineux onéreux, et nécessitant quelques notions "techniques"

en vidéo il y a 20 ans les appareils étaient volumineux, onéreux et il fallait quelques connaissances techniques pour au moins brancher sur son téléviseur plus les frais annexes importants pour faire du montage et du titrage.

ces produits vidéos étaient donc plus à placer dans la catégorie d'utilisateur type photo 24/36

avec le numérique, et la miniaturisation, je dirais que les utilisateurs de la catégorie 1 photo ci-dessus , mais seulement depuis ces 3-4 dernières années ,peuvent enfin en vidéo trouver l'équivalent des "pockets"

on constate bien que les produits vidéo sont de plus en plus petits, légers, tout automatiques et tout ce qui peut susciter des connaissances techniques comme le débrayage des automatismes sont des options qui disparaissent mais ces appareils vont bien dans le sens de l'esprit des consommateurs

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

j'accepte les cookies de ce site. Terms of Use

Please Sign In or Sign Up