Jump to content
Guest magazinenews

Court métrage "cinéma" tourné avec le Canon EOS 5D Mark II

Recommended Posts

Bonsoir Scenarmag,

Un créateur est rarement satisfait et pense toujours faire mieux la prochaine fois.

Il ne s’agit pas de récuser un projet, il s'agit d'être conscient que le projet ne correspond pas tout à fait à ce que l'auteur pensait au départ, de reconnaître les points de difficultés du résultat de ce projet et de mettre tout en œuvre pour le réussir la fois d'après.

Attention, si tu es complètement satisfait de ton projet, ou bien tu es inconscient, ou bien tu t'arrêtes de peur de ne pas pouvoir reproduire cette perfection la fois d'après et en général ce créateur ne va pas très loin.

Cordialement

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour l'impasse qui a parler d'interdit ?

Bonsoir MANU09, non, pas toi, moi :wink: ! "Je (Ciné7 à ses heures) défends autre chose ... mais (plus loin) rien n'interdit " :blush2: !

(Tu as aussi raison sur la démarche de Jean-Jacques Beineix et je suis parti de ton préfixe "néo" qui se rapporte pour moi au néologisme néocon pour surtout t'indiquer que mon film préféré de lui est plutôt IP5 et qu'il fait même partie de mon panthéon perso aux antipodes du mépris de l'humanité ... des donc néocons).

Bonsoir Fran6 !

Aaaah, si tout était si simple :eusa_pray: ! Se coucher, rêver le film, se réveiller et écrire, puis tourner et monter (bien que douloureusement).

Il y a une phase que tu n'as pas mentionné : La réécriture technique (qui donne l'aspect net et carré que tu veux retenir de toutes tes forces).

Elle intervient sur le 1er jet du scénario, puis ré-intervient au tournage puis encore au montage.

A force de la retenir à chaque stade, elle s'entasse dans le circuit et finit par devenir de plus en plus douloureuse.

Mais perso, je ne conteste pas que si elle n'a enfin lieu qu'à l'étape finale (au montage) et qu'elle se déroule trop tard et donc dans la douleur, il peut survenir un grand soulagement et même du plaisir s'il s'avère que l'inspiration initiale était née d'un rêve éveillé riche et intense.

C'est selon moi ce qui t'est arrivé et tu peux donc estimer que pour le prochain, douleur ou pas douleur, il en sera de même mais en mieux :rolleyes: ...

Bonsoir Pallma ! Bravo pour la colle ! En effet, perso, je ne sais plus :blink: !

Share this post


Link to post
Share on other sites

des projets dans lesquels on avait pourtant mis tout son cœur

Hey, grand salut William :eusa_clap: ! Tu as posté juste avant moi :smile: !

Oui, qu'il est là le secret ! Parce que si effectivement, on y a mis tout son coeur, on ne peut plus ignorer les battements !

Share this post


Link to post
Share on other sites

perfection

Salut Pallma ! Attention à ce vilain mot ! Dans l'inaccessible, il vaut mieux poursuivre l'étoile :sweatingbullets: ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir Pallma,

Et merci pour cette réponse où pointe une émotion certaine et sincère.

Un créateur crée. D'un magma informe, il tente de toute son énergie créatrice à obtenir désespérément de la beauté. Puis il continue, jamais lassé, jamais rebuté, toujours alerte à vouloir créer, à rechercher autour de cette idée très singulière qu'il se fait de la beauté.
Il ne s'agit pas de perfection ou de satisfaction, seulement d'une quête.

Le texte qui accompagnait Parmi mes fleurs préférées a manifestement été écrit avec une vraie sincérité. Il fait partie de cette quête globale qui apportera peut-être des réponses.

Chaque création est pour moi un élément de réponse. Je pense en fin de compte que l'on parle de la même chose mais avec des mots différents.

William

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now



×
×
  • Create New...