Jump to content

Recommended Posts

Bonsoir, bravo (et donc merci) titof,

 

Rubrique bla bla bla, on en profite :rolleyes: !

 

Pour amateur et débutant, rien à contester dans cet article sauf que quand on connaît quelques approfondissements, la structure telle que présentée, me paraît risquée pour la suite (de l'apprentissage ou de l'approche).

 

Bon d'accord, il est bien précisé que c'est pour structurer un histoire et pas encore la rendre intéressante MAIS NEANMOINS, perso, je préfère inciter à s'initier surtout à celle-ci (sans courbes d'intensité même si on a envie de hauteur au climax).

paradigma-syd-field.thumb.jpg.3b8da5f594f09c9b4e5fdf0a45d6c6de.jpg

 

Déjà, le terme "confrontation" est mieux approprié que "développement" (même si on filme en argentique :blush2:).

 

Comme on n'est pas non plus sur une dissertation, on préférera "résolution" à "conclusion". Les mots ont un sens surtout si on les traduit après en images et en sons.

 

D'ailleurs, l'article fait bien ensuite de dire "progresser". C'est en effet plus une progression qu'un développement et donc, pour le reste, rien à ajouter sinon que c'est une très bonne introduction que tu as eu raison de proposer.

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

titof, en fouillant le site (que tu as eu tout aussi raison de proposer), j'ai vu qu'il y a les 22 règles de chez Pixar (mais que les titres et pas leurs notes explicatives). La progression pourrait justement correspondre à la n°4 :

 

http://www.faire-un-film.fr/ecriture-de-scenario/22-regles-storytelling-pixar

 

(Par contre, je préviens, une fois qu'on a persévéré jusqu'à la n°22, plus d'autres secrets, on peut dire que c'est définitivement parti).

Edited by Ciné7

Share this post


Link to post
Share on other sites

Dernière allocution avant dodo (ah vous, çà y est déjà ?), précisons que Hollywood a fini par se rendre à l'évidence qu'avec la structure telle que présentée sur le site Faire un film (avec les bons termes), fallait vraiment ramer pour arriver à un climax en près de 2 heures sans que le public lâche à un moment.

 

Grâce à Syd Field, le climax du milieu (le mid-point) a été inventé pour relancer l'histoire jusqu'au climax suivant et qui plus est final.

 

Il manque une règle chez Pixar (mais qu'il applique) et qui permet d'atteindre et même franchir la n°22 sans trop d'encombre mais l'enseignement de Robert McKee est nécessaire (avec comme le dit l'article de Faire un film, une vérification de tout instant en regardant des films).

 

Attention d'ailleurs sur Forrest Gump, l'article se trompe ne connaissant manifestement pas la structure (le paradigme) de Syd Field. L'image d'ouverture est une plume qui se pose aux pieds de Tom Hanks assis sur le banc d'un arrêt de bus et l'image finale est la même plume dissimulée dans un livre qui s'envole depuis les pieds du même Tom Hanks assis sur un autre banc à l'arrêt du bus de l'école (... oui, on soupçonne une progression, un mouvement léger tout en hauteur :eusa_think-2:).

Edited by Ciné7

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Similar Content

    • By Ruchdy
      Bonjour à tous,
      j'aimerais passer sur un nouveau objectif 35mm pour mes court métrage mais je ne sais trop lequel choisir. 
      J'ai actuellement un 24mm de base sur mon Canon 70D et 6D et j'aimerais passer un objectif ciné car je ne fais jamais de photo. 
      J'ai un budget de 500 euros maximum.
      Merci à tous
       
    • By Ruchdy
      Bonjour à tous,
      j'aimerais m'acheter un nouveau boitier vidéo pour faire mes court-métrage. (Je bossais avec un canon70d)
      J'aime beaucoup la qualité du XC10 et du C100 mais je ne sais pas trop choisir.
      J'ai l'impression que le C100 propose plus d'options et de plus, je pourrais changer d'objectif par la suite mais quand je regarde les vidéos faite avec le Xc10 je ne vois pas de grande différences surtout que celui ci est moins cher.
      En tout cas j'aimerais m'acheter un boitier spécialement pensé pour la vidéo et non pour la photo. 
       
      Merci à tous.
       
       
       
    • By Ruchdy
      Bonjour à tous, 
      cela fait 5 ans que j'utilise un canon 70D pour faire des vidéos sur ma chaîne Youtube. 
      J'ai décidé il y a 6 mois de me lancer dans ma véritable passion qui est de faire du cinéma. Après avoir réalisé 2 courts-métrages j'aimerais passer sur un boitier avec un meilleur rendu avec un plus gros capteur. le problème est que je m'y connais peut dans les boîtiers spécialisés dans la vidéo. Je me renseigne actuellement sur un boitier abordable le XC10 de chez Canon. Sachant que j'ai trouvé une personne qui pourrait me le vendre à 600 euros. J'aimerais avoir des avis sur ce modèle et surtout avoir d'autre propositions concernant des boitiers intéressant et abordables sur le marché de la vidéo. j'ai un budget de 2000 euros max.
      C'est bien sur un achat à long terme. Et la photo ne m’intéresse pas.
       
      Merci à tous
    • By Thierry P.
      Mise à jour du 1er juillet 2019
       
      Ce forum a trait à l'écriture filmique, la réalisation et les conversations sur le CINÉMA, à savoir :
       
      écriture filmique, réalisation :
      -demandes de conseils en écriture de scénario
      -demandes de conseils en réalisation
      -écriture de synopsis, scénario.
      -soumissions d'idées de scénarios (en ligne si besoin)
       
      conversations sur le CINÉMA :
      -réflexion sur des films de cinéma
      -présentation de films de cinéma
      etc.
       
      Ce forum a été créé à la demande de plusieurs internautes. Merci à eux...
    • By NOEL
      Bonsoir,
      Je n'ai pu m'empêcher de mettre cette vidéo  pour Ciné7 et Le_Phostographt :
      (vidéo du 18 novembre 2018)
       
       
    • By Ciné7
      je signale le 1er article d'une série de 4 annoncée sur le découpage d'une séquence (de Jurassic Park), histoire de s'initier à la chose et de saisir son importance  (surtout quand on n'a plus envie de courir partout avec un gimbal) :
       
      https://faireducinema.com/jurassic-park-scene-t-rex-plan-par-plan-1-4/?mc_cid=13fa407059&mc_eid=8053e11
    • By NOEL
      A la Cinémathèque du 10 octobre au 27 janvier 2019 ...
      ... Exposer Sergio Leone, sa vie et ses films inextricablement liés, c'est éprouver la formidable puissance d'un imaginaire cinématographique et suivre le destin d'un petit Romain du Trastevere qui aura beaucoup joué aux cowboys et aux Indiens avant de transformer les règles et les codes du western pour conquérir le vaste monde.
       

       
      Pour les fans de Sergio Leone ... et de la musique d'Ennio Morricone !!!  
       
      @Ciné7   ... ce qui m'a fait trouver cette annonce de la Cinémathèque .... c'est que ce soir 20 octobre à 20h30,
      sur France 2, Laurent Delahousse a passé ce petit document en fin de journal :
      20 H  WEEK-END... Eclair de génie, il était une fois Sergio Leone ...
       
      http://www.cinematheque.fr/cycle/exposition-sergio-leone-462.html
       
       
    • By Ciné7
      Bonjour,
       
      J'ai déjà partagé sur le forum ma désapprobation personnelle d'une approche de la vidéo qui se propage sur le net et née de la mode des appareils photos reflex ou hybrides traduisant une difficulté tenace chez beaucoup de différencier l'image fixe et l'image animée.
       
      Tous ces clips mal filmés parce que sans formation ni fondement en nous faisant subir par dessus des musiques chantées avec des voix de crécelle !
       
      Or, je constate que de plus en plus, le cinéma ne se met plus à l'abri de ce phénomène et vient même le promouvoir et l'encenser.
       
      (Combien de fois en zappant sur le câble, je hurle "Aaalooors !!!" en moi-même quand je tombe sur un plan interminable d'un film où je n'ai plus cette patience d'attendre qu'il se passe enfin quelque chose  ? ...).
       
      Le dernier exemple en date est la bande-annonce de Carphanaüm (de Nadine Labaki, actrice, scénariste et réalisatrice libanaise) :
       
       
      Sans me permettre de juger ici la démarche du film, il a quand-même reçu le prix du jury du dernier festival de Cannes qui n'a selon moi pas vocation à récompenser une approche aussi peu créative et originale d'une mise en image d'un sujet et d'un thème quels qu'ils soient !
       
      En plus, je crois savoir que c'est filmé avec une Arri alexa mini et non un bridge petite gamme (avec lequel on pourrait en faire autant) ! ...
       
      ... Comment  ?
       
      Mais tout à fait d'accord ! Au lieu de venir râler sur le forum, quoi faire d'autre à part proposer soi-même un tout autre projet  ?
    • By Projets-Ventilo
      Bonjour à tous!
      Alors qu'il y a de cela quelques mois je réalisais uniquement des fictions et des parodies, j'ai décidé de me lancer dans la réalisation d'une chronique qui aurait pour objectif de décortiquer des films que l'on pourrait qualifier de "compliqués". Je mets "compliqué" entre guillemets, car chacun possède sa propre sensibilité à tel ou tel cinéma ou à tel et tel message. Certains trouveront qu"Inception" est le film le plus casse-tête de tous les temps pendant que d'autres rigoleront bien fort à cette remarque en se poilant devant "Inland Empire".
       
      Bref, je vous propose donc ici mes quelques premiers épisodes, dont la vidéo de présentation du concept et j'attends vos retours avec impatience :-)
       
      Pour cette présentation, le son n'était pas encore mixé.
       
      Mulholland Drive, de David Lynch
       
      Funny Games US, de Michael Haneke
       
      Rubber, de Quentin Dupieux
    • By GM1968
      Bonjour,

      Je suis allé voir "The Revenant" hier soir et je dois dire que j'ai vraiment pris une claque visuelle. Emmanuel Lubezki mérite (encore) son Oscar pour la meilleure photo. C'est vraiment visuellement incroyable.

      Les plans longs sont époustouflants. La lumière et la colorimétrie sont extrêmement soignés. Du coup, c'est très violent (parfois difficile à supporter car certains plans sont très rapprochés - on est dedans : plus que spectateur - on est plus dans son fauteuil).

      On peut comprendre que le tournage ait été aussi cauchemardesque. Et DiCaprio mérite aussi son Oscar : il est juste. Sans oublier le réalisateur Alejandro G. Iñárritu évidement.

      Franchement, je vous le conseille (enfin âme sensible s'abstenir)... surtout pour les images spectaculaires. A voir !
×
×
  • Create New...