Jump to content

Recommended Posts

Bonjour;

 

On n'a plus de nouvelles de @LAME qui a su initier ce topic : "écrire un storytelling qui touche" (le coeur de son public) mais avec un pseudo pareil, il doit être encore en train de trancher dessus !

 

C'est en tous cas, ce que je lui souhaite :blush2: ! (et même très sincèrement).

 

Mais dans la continuité aussi bien dans le domaine du clip musical comme dans tous les autres, j'aimerais proposer ou sinon signaler une structure incitant à en méditer sur l'exemple et l'exercice.

 

Il n'est donc pas demandé de s'attarder sur le fond (sauf à bien s'assurer qu'apocalypse signifie révélation et pas fin du monde) mais que sur la forme et l'effet obtenu sur une seule et très courte phrase (révélatrice) pile au moment où elle est prononcée : "Je t'aime !" ...

 

Seul indice, c'est sans conteste une phrase universelle sur le fond et qu'elle s'appuie sur un point clé qui l'est tout autant pour parvenir à en partager une révélation au public (avec la force ressentie d'une apocalypse) :

 

 

Sérieux, c'est une structure que j'avais repérée chez des cinéastes très actuels encore rares mais remarqués ; et qui mérite (rien que pour çà), une vraie attention ...

 

(Sait on jamais :blabla3: !)

Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
  • Similar Content

    • Guest
      By Guest
      Bonjour,
      Je suis un jeune réalisateur qui arpente les festivals, les forums, les associations et les groupes d'écriture a la recherche d'un partenaire d'écriture ou d'une personne écrivant seule qui aimerai mon univers autant que j'aimerai le sien.
      Trés ouvert à de multiples approches de la dramaturgie, a la destructuration comme a la microprécision d'un récit, j'ai un rapport trés ouvert niveau cinéma et aucun apriori.
      Ma bande démo décris bien ma mentalité de réalisateur, a savoir pas d'effets qui surcharge la mise en scéne superficiellement si le film ne l'exige pas, il n'y a pas de montage c'est une succesion d'extraits qui racconte une histoire, chaque transition a un sens même si certaines sont a prendre au 3 ème degré...
      la voici
      Contactez moi par mail pour voir si une collaboration collerai sur vaudrey.etienneAROBASEgmail.com
      A bientôt,
      etienne


×
×
  • Create New...

Important Information

j'accepte les cookies de ce site