Jump to content

Recommended Posts

Bonjour, je conçois des videos avec Davinci Resolve, et je me demandais si vous aviez des pratiques pour vérifier vos videos terminées. Je m'explique, sur l'écran d'ordinateur sur lequel on travaille on a tous je  suppose des résultats qui nous conviennent, au niveau étalonnage, contraste, rendu des couleurs. Mais voila quand j'essaye de regarder mes videos sur ma tv, (outre les problèmes de lecture des fichiers, de l'encodage,) une fois passé cette barriere, il y a la différence obtenu des couleurs et en ce qui me concerne des noirs moins "Noirs"
Est ce une bonne idée de vouloir comparer , de vouloir regarder sur une tv pour avoir la sensation d'un travail bien fini, ou inachevé, ou bien alors avez vous d'autres moyens de controler ce que vous faites?
Merci .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Il faut malheureusement des écrans d'ordi spéciaux (assez chers) ou au moins parfaitement calibrés (idem d'ailleurs pour la télé de visionnage).

 

On peut même aller jusqu'à la vidéoprojection (si on parle d'exigence).

 

C'est du travail de niveau pro (que perso, je m'interdis de sous-estimer) et en grand public, peut-être se satisfaire de précautions ou d'anticipations lors de la prise de vues (en faisant davantage confiance en sa caméra autant qu'en soi).

 

Pour laisser libre la lecture qui en sera faite sur l'ordi comme sur la tv.

Share this post


Link to post
Share on other sites
Posted (edited)

Bonjour,

 

Donc ce qui est mentionné est des noirs moins noirs sur la TV.

C'est un problème souvent issu de l'espace couleur codée en 8 Bits par couleur, soit 256 niveaux allant de 0 à 255  mais il existe aussi une plage limitée allant de 16 à 235, c'est à dire qui convertit en noir (réciproquement en blanc) tout ce qui va de 0 à 16 (tout de qui est au-delà de 235).

 

Donc si on travaille et notamment étalonne avec un affichage 16-235, puis on exporte en 0-255 alors il risque d'y avoir des surprises en regardant sur un écran qui affiche du 0-255.

Exemple pour un affichage géré par une carte Nvidia :

a.jpg.9f40229e5f04c931612609f8ab5bd89b.jpg

 

Donc vérifier que l'affichage est bien sur du 0-255 sur l'écran de travail, quant à Davinci je ne sais pas où vérifier cela aussi bien sur l'affichage qu'à l’exportation, mais peut-être que ses paramètres d'origine conviennent.

 

Enfin, il y a aussi ce type de réglage au niveau des lecteurs vidéo.

Edited by MyPOV

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By lafamily
      Bonjour,
      Je viens de trouver cette vidéo sur youtube et je voudrais donner mon point de vue sur "l'affreuse" méprise qu'elle présente !
      http://www.youtube.com/watch?v=4sblEu4x5ug
      Je tiens à préciser que ce genre de Tuto pullule sur Internet, participant à faire croire que le rendu des films au cinéma est réalisé en post-production, grâce à la magie de l'étalonnage...
      Il suffit d'acheter le "preset" Matrixx et vous avez la même image que dans Matrixx !
      Ben non... c'est une connerie grave de croire cela...
      Ce qui est amusant dans cette vidéo, c'est que les quelques exemples vidéo du jeune homme sont aussi moches avant et après étalonnage.
      Les règles de traitement de la couleur qu'il présente, ne sont pas fausse !!
      => Il a bien compris (certainement en consultant d'autres Tuto sur Internet) comment fonctionne l'étalonnage.
      Ce qu'il ne sait pas (pour n'avoir jamais travaillé sur un plateau de cinéma) c'est que la lumière et la couleur ne se font pas à la fin, mais au tournage !
      La matière de la lumière est créée au tournage, elle est simplement magnifiée, caractérisée à l'étalonnage.
      En bref, si le film est mal éclairé, ou pas éclairé convenablement, le meilleur étalonneur du monde ne pourra rien faire !
      Les images de Matrixx, Fight Club ou James Bond sont produites par de très grands Chef Opérateurs / Directeurs Photo, et pas par des étalonneurs.
      D'ailleurs dans les plus grands festivals du monde il n'y a pas de prix pour l'étalonneur, mais pour le Directeur Photo, car c'est lui qui fait l'image !
      Sur un tournage on utilise des tonnes d'éclairages en intérieur comme en extérieur, le travail d'exposition du film (ou de la caméra numérique) est le résultat de nombreux tests..
      C'est pour cela qu'on paye si cher un Directeur Photo, qu'on paye si cher des dizaines de techniciens lumière, d'électros, des tonnes de matériels d'éclairage, des camions générateurs...etc etc...
      Pour exemple, le film de David Fincher Fight Club a été en film argentique (ainsi que Matrixx) et éclairé par le très grand Chef opérateur : Jeff Cronenweth
      Tout le travail de la couleurs est fait au tournage, par le mixage de sources de différentes températures, sur les premiers et seconds plans, mélange de fluos / tungstène / HMI lumière du jours;, Bounces....
      Si les films se faisaient en post-production à l'étalonnage, les producteurs feraient de grandes économies et les films se tourneraient en quelques jours...
      Ne croyez pas ce que raconte ce garçon et tous les tutos de ce genre !
      Car il explique que c'est celui qui peint le meuble qui fait tout, alors que c'est le menuisier.
      C'est croire qu'une toute petite partie de la solution est la solution toute entière...
      Ne croyez pas que ce soit méchant de ma part, car il n'y a pas que des bêtises dans cette vidéo.
      Sauf que ce garçon a certainement appris ce qu'il sait au travers de tutos sur Internet, il n'a aucune formation, ni aucune connaissance du tournage, ni de la lumière.
      Il véhicule donc des principes faux, sur des bases réelles, et inversement, des principes justes sur des bases fausses...
      LUCIDE
    • By Goralie
      Bonjour !
      A deux semaines de mon diplôme un de mes derniers problèmes reste une image d'une de mes vidéos qui ne colle pas avec les autres, j'ai besoin d'un conseil d'étalonnage, que vous soyez expert ou pas, l'idée ce serait de me dire ce que vous feriez pour que l'image puisse paraitre avoir été tournée dans la même maison que les autres, sachant que par chance l'image est assez éloignée des autres dans la temporalité.
      Il faut savoir qu'assombrir l'image ne m'ennuie pas du tout pour le sens de l'image c'est même plutôt approprié (au fait c'est la sdb qui pose pb), que je monte sur fcpx mais je veux bien, si vous avez un conseil d'un logiciel que mon école pourrait peut-être avoir, faire un essais sur autre chose,
      Et si par chance l'un d'entre vous a assez de temps et de coeur pour me montrer via un petit essais sur photoshop le genre de choses qu'il essaierait, je l'en remercierait mille fois!
      Donc voici les images, merci déjà de votre attention



    • By timothéo
      Bonjour, j'aimerais apprendre à faire des captations de spectacles amateurs en multicam. Mais je suis vite confronté au problème d'étalonnage.
      1) Balance des blancs en manuel?
      Je lis un peu tout et son contraire sur la balance des blancs. Je peux lire qu'il est indispensable de paramétrer les différents caméscopes avec la même balance des blancs (donc balance des blancs manuelle). Mais je peux également lire, que dans le cadre de spectacles, avec des lumières changeantes, faire une balance des blancs manuelle peut s'avérer catastrophique. Je me retrouve dans la configuration de spectacles à lumières changeantes. J'ai donc choisi de rester en "balance des blancs automatique", sans doute aussi un peu par fainéantise..
      J'ai filmé un spectacle de théâtre avec 2 caméscopes HC-X920 et une gopro 3+ Silver. Pour les images des caméscopes HC-X920, le résultat est bon à 80% du temps (les couleurs sont complètement raccord). Mais dans 20% du temps, c'est désastreux, car au moins un des deux caméscope rend une image "jauni". Je me retrouve ainsi avec un décalage flagrant de colorimétrie. Voici un exemple en 2 photos.
      2) Comment puis-je corriger les images "jaunis" en postprod?
      Je pensais qu'il existait des solutions simple du type :
      - Je prends un échantillon d' image (sur le mur blanc) de la vidéo qui a une bonne couleur.
      - Puis, je défini sur ma vidéo "jauni" le même échantillon de mur.
      - Enfin, je demande au logiciel, d’appliquer la colorimétrie de la bonne vidéo (grâce à l'échantillon initial), sur l'ensemble de la vidéo "jauni".
      Bon, je ne sais pas si je suis très clair, en tout cas, je ne trouve rien sur ce genre de manipulation. Et vous, comment feriez vous pour corriger les images jaunis? A savoir que :
      - Le mur du fond est blanc.
      - Une des 2 vidéo a une couleur qui convient.
      - C'est exactement le même problème (le même jaunissement), qui survient par moment, tout du long du spectacle.
      3) La gopro
      Pour la gopro, il n'y a pas doute concernant la prise de vue : la balance des blancs est forcement automatique.
      La gestion des couleurs n'est pas géniale, car la gopro se prend un projecteur de face. Il y a parfois un des comédiens qui masque le projecteur. De fait, la lumière devient à ce moment, plus belle. J'aimerais, dans la même logique que mon point numéro 2, appliquer la couleur des images propres (lorsqu'un comédien masque le projecteur), sur le reste des images gopro (c'est à dire, lorsque personne ne cache le projecteur).
      Je ne sais vraiment pas si je suis clair. Dites le moi si ce n'est pas le cas.
      Pour info, je réalise le montage sur adobe première pro CC 2015
      Cordialement.




    • By De la rue Vincent
      Salut j'aimerais me pencher d'avantage sur l'étalonnage mais je peine un peu....
      Je m'explique:
      Jusqu'à maintenant je montais avec adobe premiere pro CC et faisait mes corrections de couleurs sur celui-ci. Tout marché super bien même avec le GPU. J'ai donc voulu pousser la chose en essayant adobe speed grade CC pour aller plus loin dans l'étalonnage.
      Je l'ai donc téléchargé et pris pour un mois en activant la licence. Et pourtant impossible de le faire marcher correctement....
      Quand je suis dans adobe première CC et que j'envoie ma séquence via Direct Link, Speed grade s'ouvre... et juste après Windows m'affiche que le programme à cesser de fonctionner et tout ce ferme
      :(
      Pourtant quand j'ouvre un fichier directement depuis speedgrade je peux le retoucher sans soucis et cela fonctionne.
      En gros j'arrive à retoucher une vidéo seule en l'ouvrant depuis speedgrade mais impossible d'intervenir sur une séquence de premiere pro CC à chaque fois Windows affiche la fenêtre "speed grade à cessé de fonctionner".
      Peu de gens on l'air d'utiliser speedgrade.... Quelqu'un pourrait m'aider ?? Ou me conseiller sur un autre logiciel d'étalonnage abordable ?? Merci d'avance Ciao
      ( J'ai un PC MSI sous Windows 7, Intel core i7 avec une Nvidia GeForce GTX 765M/ 2GB )


×
×
  • Create New...