Jump to content

La Tour

Rate this topic


saby
 Share

Recommended Posts

Salut tout le monde.

 

Une petit vidéo que j'ai mise en ligne il y a 4 ans avec un titre et une intro explicative en anglais car initialement elle était destinée à des connaissances persos qui sont aux USA.

Je viens de retomber dessus presque par hasard et je me suis dit que je pouvais vous faire partager ce petit bout de France qui fut le théâtre d'un grand bout de mon enfance.

 

 

Link to comment
Share on other sites

Bonjour saby

Belle présentation de ce village.

Un bémol sur le manque de vie, utiliser des photos est toujours frustrant pour les sons et la vie!!!

L'arrêt de la musique à la fin est un peu brusque.

Link to comment
Share on other sites

J'ai remarqué aussi ce qu'évoque titof44 mais ça me gêne moins que lui.

 

(HS)

C'est amusant comme ton village me fait penser à un village sicilien que j'ai visité, Savoca (celui du film le Parrain de Coppola).

J'ai regardé à titre de curiosité. Ton village s'est sacrement repeuplé, doublant sa population ou presque sur les 20 dernières années ?

Link to comment
Share on other sites

à l’instant, Thierry P. a dit :

J'ai regardé à titre de curiosité. Le village s'est sacrement repeuplé, doublant sa population ou presque sur le 20 dernières années ?

Tu parles de quoi ? De La Tour ?

 

A la fin des années 90, au grès des décès de la génération de mes grand-parents, des gens nés aux alentours de 1910, le village avait moins de 100 habitants à l'année. La génération de mes parents, des baby-boomers, habitaient à l'année sur Nice et y travaillaient.

Puis la génération de mon frère, des gens nés vers 1980, ont trouvé opportun à ce moment là de ré-habiter au village. Ça leur permettait d'échapper à la pression foncière de Nice, où les loyers et les prix au m² étaient devenus tels qu'il leur était difficile de s'y loger. Ils ont réoccupé les maisons de village de leurs grand-parents souvent gratuitement, ou ont racheté des biens pour des poignées de figues. Quelques travaux de réhabilitation plus tard et hop, ils y ont fondé des familles et après tout s'enchaîne : des enfants arrivent, il faut réouvrir des crèches, des classes écoles, les commerces suivent et la machine est relancée. La plupart de ces gens bossent sur Nice ou sa périphérie qui est à une grosse 1/2 heure de voiture.

Link to comment
Share on other sites

oui je parlais bien de la Tour. J'avais remplacé "le village" par "ton village" mais trop tard...

Donc réhabiter, et réhabiliter, ça résume bien.

 

c'est bien qu'il y ait des commerces qui se soient installés et que le village n'ait pas subi les frondes des furieuses intempéries de l'automne. A-t-il été coupé du monde cet automne ?

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Il y a très peu de villages au bord de la rivière dans la vallée de la Tinée, A la différence de la vallée de la Vésubie ou de celle de la Roya qui sont les deux vallées qui ont le plus morflé.

 

La route qui relie La Tour à la vallée (7 kms) a été endommagée mais jamais coupée totalement. La route qui serpente en fond de vallée et qui descend vers Nice a été fortement endommagée mais idem, la circulation a toujours été possible, même si rendue très compliquée, le temps que les services compétents la sécurise un minimum.

Donc, pour répondre à ta question, non, le village ne s'est pas retrouvé isolé.

Ils sont restés sans électricité pendant 2 jours, le temps qu'un énorme groupe électrogène soit livré par hélico par ENEDIS. Le réseau aérien qui avait été fortement touché a été réparé en moins d'une semaine.

Pour l'eau, c'est les "jeunes" du village qui à dos d'homme sont partis dans la montagne refaire les 50 m de canalisation qui étaient partis en même temps que la montagne s'était éboulée. Ils sont restés 2 ou 3 jours sans eau courante.

 

Ça reste un pays (moyenne montagne) où ils ont l'habitude de devoir souvent se débrouiller tout seuls et la solidarité est telle qu'il n'a pas fallu longtemps pour trouver des bras pour faire les réparations d'urgence. Même si ces réparations relevaient de la compétence d'organismes d'Etat.

Link to comment
Share on other sites

J'ai lu, avec beaucoup d'intérêt, vos commentaires sur ce village. Je me suis dit que vous aviez des choses intéressantes à dire sur le sujet. Dommage que la vidéo n'en ai pas profité. Autre remarque: Pourquoi meubler l'espace sonore avec une chanson en anglais ? N'y a-t-il pas de chants traditionnels en Provence ? Il me semble que la musique du pays aurait été plus appropriée dans ce contexte de patrimoine culturel pittoresque. Sans tomber dans les clichés, genre cigales, on peut en profiter pour faire découvrir la culture locale. Ce que j'en dit, c'est seulement le point de vue d'un breton. Chez nous, on a tellement de belles églises, que les vôtres nous semblent de hangars.

Link to comment
Share on other sites

Je trouvais cette chanson propice à un esprit "je me balade". Je n'avais pas prétention à en faire un documentaire. Et puis ça allait bien avec les destinataires originaux de cette vidéo => des américains.

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Quand les américains feront des vidéos de drone sur le grand canyon du Colorado, avec de la musique occitane, je danserai le Charleston au fest-noz sur des airs de rag-time.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

j'accepte les cookies de ce site. Terms of Use

Please Sign In or Sign Up