Jump to content

un film de saison !

Rate this topic


Thierry P.
 Share

Recommended Posts

Une vidéo envoyée sur notre mail par un utilisateur germanique, film qui a été réalisé avec un duo matériel de choc : Panasonic HC-X909 + Magix Deluxe 17 Premium. Autant de qualités que de défauts je trouve. En tout cas, un film de saison ! Sortez vos anoraks...

A vous de juger ou de critiquer...

Link to comment
Share on other sites

Salut,

Ça change des images convenues sur l'Islande avec le revers de la médaille, c'est un peu réducteur. J'ai eu la chance d'y faire un cours séjour, avec le parcours obligé pour touristes (des geysers au Lagon Bleu, en passant par le Parlement en plein air), c'est vraiment un pays grandiose.

Il faudrait bien que je reprenne mes vieux rush en SD pour mettre un clip sur YouTube.

Il s'agit là d'images tournées en été ou au printemps très avancé !

Link to comment
Share on other sites

Bonjour per tutti !

Je m'associe aux prédécesseurs de prestige mais une petite remarque purement technique pour chipoter. Voilà ce je reproche aux petites optiques et aux petits capteurs, leurs limites visibles ici en téléob !!!

Et puis que panasonic se contente encore du tri-cmos pour nous priver d'un bonus de 7 mbps en 25p ou 50i.

Voilà, j'ai bien râlé. Parce que dehors, il fait un printemps islandais.

Mais en focales courantes, toujours aussi joli et valorisant !!!

(Au fait, si notre parlement à nous, allait faire du plein air pour nous lâcher un peu !)

Link to comment
Share on other sites

Je ne résiste pas - pour les nouveaux qui rejoignent le Forum (ils sont nombreux en ce moment !) - à replacer ce fabuleux petit clip promotionnel sur l'Islande. Franchement, je crois que je le préfère encore plus à celui de l'Alberta...

https://vimeo.com/12236680

Une touche d'authenticité qui contraste avec le Gangnam style (qui va dépasser le milliard de lectures sur l'année 2012) dont je prends les paris qu'il sera tombé dans les oubliettes coréennes d'ici 12 mois...

Link to comment
Share on other sites

Je ne résiste pas - pour les nouveaux qui rejoignent le Forum (ils sont nombreux en ce moment !) - à replacer ce fabuleux petit clip promotionnel sur l'Islande. Franchement, je crois que je le préfère encore plus à celui de l'Alberta...

En ce qui me concerne je suis incapable de choisir, car la trame de fond est trop différente.

-Celui là est tourné vers l'humour

- l'autre est orienté vers le grandiose et le fantastique.

Link to comment
Share on other sites

Certes, le traitement est effectivement différent. Etant donné qu'il existe toujours des différences plus ou moins marquées entre les films, je pense qu'on peut se permettre comparer deux "oeuvres", d'autant qu'elles poursuivent toutes deux le me^me but : montrer la magnificence ou l'intérêt d'un pays pour favoriser l'afflux de touristes.

Il y a un traitement qui peut poser débat dans Alberta, mais c'est une tendance très générale : 90% du film utilise des effets de Ralenti à outrance (et quelques accélérés). Un ou deux sur le film islandais (il me semble, je n'ai pas pointé) qui ne recoure pas à cet artifice de façon systématique. Deux procédés cinématographiques effectivement différents mais qui peuvent faire préférer l'un à l'autre.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Thierry P.,

Les deux films sont de la promotion touristique qui utilisent 2 techniques publicitaires différentes. La pub n'est intéressante pour les faiseurs d'images que par ses possibilités de langage et d'esthétisme (tiens, comme au cinéma).

Moi, je l'exècre et je la zappe quand elle s'absoud de toute déontologie envers le public.

J'approuve un spot espagnol qui montre un petit enfant resté seul devant la télé du salon, en train de dévorer une patisserie et qui découvre des images de famine en Afrique. Il finit par s'approcher de l'écran pour tendre un morceau de son gâteau à un jeune enfant affamé dont un arrêt sur image venait de le laisser en larmes et dans son cri, la bouche grande ouverte.

Sans faire que dans l'engagé, je le préfère aux pubs qui nous font croire qu'un yaourt à les vertus d'un médicament, qu'une voiture va affirmer la place d'un cadre ou d'un père de famille dans la société ou encore qu'une banque en ligne va transformer la vie d'une idiote en initinéraire d'enfant gâtée, jusqu'à la faire naviguer en solitaire sur le voilier qu'elle ne pourra jamais s'offrir (tellement qu'elle est bête :eusa_snooty: ...).

Autant, le clip de NOEL sur l'Alberta, nous montre de splendides prises de vues de nature qui pouvaient suffire pour attirer le meilleur de nous-même, autant qu'il vient encore entrecouper d'images de crétins et de crétines en mal d'identité, qui s'improvisent au ralenti, grands sportifs aventuriers.

(C'était pourtant bien parti avec le contre-champ sur l'enfant, avant qu'il ne finisse lui-même en faire-valoir identitaire du statut parental).

C'est vrai qu'on adhère plus au délire dansant sur l'Islande qui mine de rien, ne propose que de s'aérer en venant découvrir un pays et une population mal connus bien que voisins. Notre liberté de conscience reste intacte.

J'aime la pub sincère et sans prétention, capable d'admettre qu'on ne devient pas client ou touriste que par carence psychologique. Les découvertes et les rencontres humaines ne se défendent pas avec des survols et des ralentis, dit Ciné7, pourtant un grand rêveur :sm42: !

Link to comment
Share on other sites

Oui je suis évidemment d'accord. En fait, je n'ai rien contre le clip proposé par Noël que j'ai apprécié dans un premier temps mais j'étais partagé : la moitié du cerveau gauche appréciait la technicité de ces images, et l'émerveillement esthétique des grands espaces, mais dans le même temps, la moitié du cerveau droit les rejetait. J'ai donc cherché à comprendre pourquoi jusqu'à ce qu'un 2e visionnage me laisse voir que le réalisateur avait eu la main particulièrement lourde sur les Ralentis (et dans une moindre mesure les accélérés). Des ralentis qui entre parenthèses, sont réalisés avec un logiciel spécial excessivement coûteux (je ne retrouve plus le nom). L'émotion à coups de millions de dollars...

Je voulais plus pointer du doigt des tendances lourdes du moment : celles du ralenti et du time-lapse, "techniques" omniprésentes dans les pubs, les clips, les films sportifs et les films personnels. Et même dans les scènes de fin de "Affaires classées" ! :rolleyes:

Plus proche de nous, Vimeo vient de récompenser parmi les 12 meilleurs films de l'année 2012, un film aussi spectaculaire qu'affligeant qui utilise 100% de Ralentis extrêmes, film sur lequel je reviendrai.

Vous voulez qu'on se pâme devant vos oeuvres aujourd'hui ? Sous couvert que vous maîtrisiez un peu la technique, vous faites un film le plus lent possible, avec des ralentis majestueux. C'est pas compliqué la vie... :biggrin:

Que je sois honnête : j'utilise moi-même des accélérés et des ralentis, dans presque tous les (petits) films que je monte. Mais j'essaye toujours de les exploiter à bon escient (ou dans un but technique), conseil qu'on m'a toujours enseigné pour les effets dits spéciaux.

Link to comment
Share on other sites

Merci Thierry P. !

Tu m'as fait comprendre que j'ai encore un cerveau gauche assez ouvert et tolérant mais le droit très réac ! Pour autant, leur conflit ne m'a pas gaché le véritable spectacle de la nature dont NOEL a surtout voulu nous faire partarger le plaisir et qu'il faut bien-sûr remercier !!!

(Avec son cerveau droit à lui, il aurait pu le prendre pour lui et répondre en caractères gras :tongue: ... NOEL, ce sont les publicitaires que j'ai visés, pas toi)

Oui qu'aujourd'hui, le ralenti et le time-lapse compensent l'absence de contenu (Oh, cerveau droit, tais-toi !).

Moi-même du temps du VHS, j'avais fait ma 1ère (et dernière) vidéo de mariage en reprenant en guise de florilège final; les meilleurs moments humains au ralenti et sur fond musical mélo, en concluant ainsi sur les pétales de roses lancées sur les mariés.

Je partais d'une intention : Insister sur la beauté d'une réunion de famille autour d'un évènement heureux et d'un amour ! C'est un peu bâteau mais assez réussi car je n'avais fait appel qu'à mon cerveau gauche.

Link to comment
Share on other sites

Les effets spéciaux serviraient ils, entre autre, à travestir et à magnifier la vacuité des occupations décrites sans relâche dans beaucoup de clips promotionnels ?

De la danse, du sport. On se muscle le corps, jamais le cerveau là-dedans. La tenue spéciale pour chaque activité, de la frénésie, surtout ne pas penser. Et hop, un peu de ralenti ou de Time laps pour créer de l'émotion.

Non que je sois un adversaire du sport ou de la danse. Mais passer devant le site époustouflant de Tingvellir, lieu où siège l'Althing, le parlement créé en 930 lors de la proclamation de la république fait partie du plaisir. Après tout il s'agit du premier véritable parlement démocratique puisque même le peuple y siégeait. L'esclavage y fut d'ailleurs immédiatement aboli. Savoir aussi, grâce à la génétique, qu'on connaît comment la population fut constituée : les hommes des wikings pur beurre et des femmes celtes razziées en Écosse et en Irllande, c'est plutôt rigolo !

Link to comment
Share on other sites

wikings pur beurre

Wikipedia a tellement d'impact sur nos cerveaux gauche que Yanik en a confondu les Wikings et les Vikings :rolleyes:

(j'ai un prénom viking, ça aide... je l'ai échappé belle, j'aurais pu m'appeler Eyjafjallajökull, comme le volcan ... )

Link to comment
Share on other sites

Quant à ce satané volcan :angry2:, il m'a contraint à me taper 24 heures de train entre Stockholm et Paris pour cause d'avions collés au sol. C'était en 2010.

Et, en plus :angry2: , mais nous ne l'avons su qu'après, le seul avion qui a décollé ces jours là, ce fut le nôtre, du coup nous n'avons pas été remboursés !

Pour ceux que ça intéresse, après tout les volcans islandais ne sont pas éteints, voici le trajet, sachant que les trains Stockholm/Copenhague étaient inaccessibles, car bondés :

Après10 heures de queue à la gare.

- Stockholm/Göteborg - Göteborg/Lund - Lund/Berlin (par train ferry) - Berlin/Manheim - Manheim/Paris.

Fatiguant, mais sympa vu les personnes rencontrées pendant le périple.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

j'accepte les cookies de ce site. Terms of Use

Please Sign In or Sign Up