Jump to content

"The morning" Canon 100D + 50 mm 1.8

Rate this topic


Delta
 Share

Recommended Posts

Premier petit clip réalisé avec le petit 100D. Je fais de la photo de depuis pas mal de temps et j'attendais avec impatience de pouvoir faire une vidéo avec ces petits joujou...

Montage sous sony vegas pro 11.

Qu'en pensez vous ?

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Delta et salut fifi82

Bravo et merci bien, un essai transformé ! J'en ai téléchargé le mp4 (original file) ! Bien aussi le 50mm ...

Link to comment
Share on other sites

Bonjour et bon dimanche à tous,

Le premier clip réalisé, on s'en souvient toute sa vie. Et celui-ci est fort joli.

La gestion des flous : la seule chose que je regrette du super 8. Avec ma vieille Bolex, j'avais un bouton juste sous le pouce qui permettait de le gérer en toute simplicité et efficacité. Bon, la vache elle m'a lâché en plein Highlands où je faisais bien évidemment le film de ma vie :rolleyes:

Link to comment
Share on other sites

Avec cette frimousse, il mériterait d'être une vraie vedette de pub.

Blague à part, joli petit film, bel Eos 100D, les scènes où le gamin est en activité sont les meilleures car plus naturelles.

L'ouverture / fermeture de la porte est mise en scène ou pas ? Je dirais oui mais je peux me tromper bien sûr...

La musique est de qui ?

Et la fréquence au fait ?

(ah oui, ça fait beaucoup de questions, vous êtes je crois le 1er en 100D à poster, il faut dire que l'appareil est récent) :cool:

Link to comment
Share on other sites

Merci Thierry P. , Pour la porte, c'est plus moins mise en scène avec un petit jeu de cache cache :). La musique est de Fredrika Stahl "A drop in the sea" et j'ai tourné ça en 720p et en 24 FPS, pourquoi 24FPS je sais pas trop, j'ai vu une vidéo qui expliquait que ce mode donnait un petit côté film et moins lisse que d'autre fréquence. Je verrai avec le temps l'option qui me convient le mieux ;)

Link to comment
Share on other sites

j'ai tourné ça en 720p et en 24 FPS, pourquoi 24FPS je sais pas trop, j'ai vu une vidéo qui expliquait que ce mode donnait un petit côté film et moins lisse que d'autre fréquence. Je verrai avec le temps l'option qui me convient le mieux ;)

Le cache cache fonctionne... :) Et c'est bien de la mise en scène (pas plus ou moins !) mais ce n'est pas un défaut, on y consacre même un module entier dans le DVD de formation du site, pour encourager à en faire. L'idée : si dans la réalité, la scène s'est produite et peut se reproduire potentiellement plusieurs fois, la mise en scène est tout à fait acceptable. On adapte juste la scène aux besoins de tournage du moment. Par contre, si on place l'enfant dans une situation qui est artificielle et qui ne se produira probablement jamais, on atteint la limite de la mise en scène acceptable.

Pour le 24fps, il y a des débats d'expert.

Pour une diffusion sur la télé du salon ou pour un DVD standard, de mon point de vue, ça ne sert à rien, voire c'est néfaste.

Pour le web, on est dans un choix purement esthétique. C'est vrai que le 24p a une cadence plus conforme à celle du cinéma. Mais le 25p peut aussi parfaitement donner un côté film avec un Eos 100D, les paramètres "photo" (jeu avec la profondeur de champ, ouverture de l'objectif, choix de focales, etc.) étant identiques..

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Joli clip, bel enfant, beau test ... souvenir inoubliable ...

Si l'utilisation du flou dans ce clip n'est là que pour tester ce Canon 100D ... OK ...

En effet, il me semble éxagérément utilisé dans cette composition et même parfois le passage du flou au "net" donne le même résultat qu'un "autofocus" qui a du mal à suivre.

Ce n'est que mon goût personnel, mais, si la gestion du flou est facile avec un grand capteur, il ne faut pas l'utiliser en permanence, mais de temps en temps quand l'intérêt est vraiment justifié.

Le film, c'est filmer la vie, le mouvement et l'intérêt d'y trouver aussi l'atmosphère et le lieu dans lequel on est, peut aussi avoir son intérêt et différent d'un fond systématiquement dans le brouillard.

Link to comment
Share on other sites

L'oeil humain naturel ne voit rien en flou en "utilisation normale" (bon, parfois, il lui faut des lunettes, mais c'est une autre histoire).

Cependant le cerveau isole une partie de ce qu'il regarde pour mettre en relief ce qui l'intéresse.

Le flou remplace cette fonction en vidéo comme en photo.

Comme dit, Noël, à utiliser avec modération, soit pour l'esthétisme, soit lorsque ça fait sens.

Link to comment
Share on other sites

L'oeil humain naturel ne voit rien en flou en "utilisation normale" (bon, parfois, il lui faut des lunettes, mais c'est une autre histoire).

Cependant le cerveau isole une partie de ce qu'il regarde pour mettre en relief ce qui l'intéresse.

Le flou remplace cette fonction en vidéo comme en photo.

Comme dit, Noël, à utiliser avec modération, soit pour l'esthétisme, soit lorsque ça fait sens.

Salut Yanik,

Ce que tu viens d'écrire, signifie que l'oeil ne saurait pas isoler ce qui l'intéresse dans une vidéo alors qu'il sait le faire dans le réel.

Personnellement il me semble que dans une image vidéo j'arrive à ne voir que ce qui m'intéresse, sans qu'un environnement net ne me gêne vraiment.

Je crois beaucoup plus à une envie d'éxagérer la réalité par goût du rendu de l'image en photographie, pour forcer un film à devenir une photographie .... pourtant la photo et le film sont deux expressions artistiques complémentaires qui n'ont pas obligatoirement et systématiquement besoin de se copier.

Si l'on regarde du côté des longs métrages au "cinéma" ce flou n'est pas utilisé ou s'il l'est, ce n'est que rarement et dû à l'utilisation d'une longue focale. Dans ce cas le fond est moins net que le sujet principal, mais pas dans le brouillard.

Link to comment
Share on other sites

à mon avis (l'auteur pourra confirmer), beaucoup de scènes sont involontairement floues, la maîtrise de la mise au point sur un enfant qui bouge, parfois filmé de près, étant particulièrement ardue. A fortiori lors de la première utilisation d'un appareil photo en "caméra". Je parierais que l'effet de style n'est pas spécialement recherché, sauf à de rares moments. Et le paradoxe est qu'avec avec un DSLR, il devient au contraire très difficile d'éviter le flou de PDC selon la luminosité ambiante, la focale utilisée et la distance par rapport au sujet.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour vous tous !

J'ajoute qu'ici, cela participe à la difficulté de saisir un enfant qui vit, qui bouge et dont la spontanéïté nous échappe comme on croit que la nôtre nous aurait échappé !

Le reste relève d'un débat déjà ancien chez les cinéastes, sur le choix des longues et des courtes focales ! Pas le flou en soi, mais la profondeur de champ !!!

Link to comment
Share on other sites

le mieux c'est de filmer sans flou et de le rajouter en post-production la maitrise est totale comme ça, je ne sais pas je m'informe car lorsque je filme je fait le maximum pour éviter les flous et en automatique car en manuel j'ai toujours peur de ne pas arriver à faire la mise au point correctement car à travers le viseur ou l'écran LCD ce n'est pas pratique et précis, il est vrai que j'utilise un caméscope pas un appareil photo pour faire de la vidéo.

Link to comment
Share on other sites

Quand je parlais de flou, c'était dans le cadre de la profondeur de champ (premier plan net sur fonds flou, par exemple ; mais il y en a d'autre).

A ne pas confondre avec l'image entière flou.

Pas facile à réaliser à la volée avec les automatismes des caméras vidéo.

Link to comment
Share on other sites

La gestion du flou avec un camescope et un appareil photo utilisé en mode vidéo (et je parle en connaissance de cause) n'ont pas grand chose à voir. :rolleyes:

Cela signifierait-il, que les appareils photos DSLR (avec grand capteur permettant d'avoir une faible profondeur de champ) ne connaissent pas et/ou n'utilisent pas les automatismes avec "détection des visages", option indispensable pour filmer des sujets en mouvement et en particulier le cas d'un jeune enfant ?

Link to comment
Share on other sites

Je pense que les DSLR récents en sont capables. Certains compacts aussi possèdent cette fonction (par exemple le DSC-HX50 que je viens de tester).

Mais je ne suis pas sûr qu'on parle de la même chose : là tu évoques plutôt le flou de mise au point sur un visage (la détection de visage est faite pour l'éviter). Alors que lorsque je précise que la gestion du flou avec un camescope et un appareil photo utilisé en mode vidéo n'ont rien à voir, j'évoque surtout le flou de profondeur de champ (le rapport vitesse / ouverture : focale utilisée).

Bref, depuis le départ, on évoque trois notions dans le désordre :

-le flou de la mise au point, notamment sur un sujet en mouvement

-le flou de PDC favorisé par les grands capteurs des DSLR (quoi qu'on fasse) et se rapprochant d'un rendu cinéma (exemple ci-dessous*).

-le flou "artistique" intentionnel où on va jouer au maximum avec le couple ouverture / diaphragme.

Et je n'évoque pas le rack focus, c'est encore autre chose... :rolleyes:

Je me doute bien que personne (toi le premier) ne confond ces 3 notions mais dans la discussion, on passe de l'un et de l'autre et je suis un peu perdu pour poursuivre. :cool:

post-1-0-64128900-1371650216_thumb.jpg

Exemple (vidéo) obtenu avec un Lumix GH3 sans recherche d'effet particulier (juste être là au bon moment au bon endroit disons). Ce type d'image est très difficile à obtenir avec un camescope.

Link to comment
Share on other sites

Tient ! Un chat que j'ai déjà vu jouer dans un film :biggrin: .

Oui, c'est bien de ces flous là dont je parle, difficiles à obtenir avec un camescope. Et si facile avec les caméras super 8, sans les regretter pour autant, bien sûr. :sm51:

Mais pourquoi diable n'existe-t-il pas un pré-réglage qui le permette ? Est-impossible, super-difficile à mettre au point, ou pas demandé par l'ensemble des utilisateurs.

Ce qui peut paraitre curieux, c'est qu'on obtient ce résultat facilement en mode photo sur un camescope.

Link to comment
Share on other sites

Je pense que les DSLR récents en sont capables. Certains compacts aussi possèdent cette fonction (par exemple le DSC-HX50 que je viens de tester).

Mais je ne suis pas sûr qu'on parle de la même chose : là tu évoques plutôt le flou de mise au point sur un visage (la détection de visage est faite pour l'éviter). Alors que lorsque je précise que la gestion du flou avec un camescope et un appareil photo utilisé en mode vidéo n'ont rien à voir, j'évoque surtout le flou de profondeur de champ (le rapport vitesse / ouverture : focale utilisée).

Tu as raison, ma remarque était sans rapport avec la gestion du flou avec un appareil photo.

Ma réponse était en réalité une suite à ton constat au sujet de ce clip... en ce qui concerne la difficulté de suivre un enfant avec une mise au point manuelle, dont le résultat montre plusieurs flous non désirés à priori.

C'est pourquoi le choix d'une grand ouverture pour avoir une faible profondeur de champ, n'empêche pas d'utiliser une mise au point par autofocus avec "détection des visages", afin de résoudre la difficulté de suivre les mouvements imprévisibles d'un sujet, en particulier celui d'un jeune enfant.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

j'accepte les cookies de ce site. Terms of Use

Please Sign In or Sign Up