Jump to content

Des zébus et des hommes


titof44
 Share

Recommended Posts

Donc merci titof et bravo à M. et Mme Jarousseau !

 

Enquiquinant (pour rester poli et dans la charte) les interruptions pub de Dailymotion. J'espère que le club ou M. et Mme Jarousseau en tirent quelques subsides !

 

En parlant de çà, je pensais en visionnant qu'une télé nationale (par exemple France 3 qui se veut dédiée aux régions) imagine un magazine pour diffuser nationalement ces films associatifs (en lien pourquoi pas avec la FFCV).

 

Ce serait aussi une petite source d'obole pour tous ces gens formidables et carrément géniaux !

 

Je le dis notamment en tant que contribuable de la contribution :angry: !

Link to comment
Share on other sites

A propos, qui se souvient d'une émission, (la course autour du monde ? Années 70/80) qui envoyait des jeunes gens filmer notre planète avec une simple caméra super huit. Ils devaient fournir un film par semaine pendant leur voyage.

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Yanik, 

"La course autour du monde" : pour moi une des meilleures émission de tv.  Qui se souvient du reportage sur le couronnement de Bokassa 1° ?

Un recherche rapide sur google permet de revoir avec plaisir quelques reportages de cette émission ainsi que les commentaires du jury. 

Link to comment
Share on other sites

Il y a 1 heure , JFL a dit:

Bonjour Yanik, 

"La course autour du monde" : pour moi une des meilleures émission de tv.  Qui se souvient du reportage sur le couronnement de Bokassa 1° ?

Un recherche rapide sur google permet de revoir avec plaisir quelques reportages de cette émission ainsi que les commentaires du jury. 

 

Bonjour JFL,

 

Super, et pas seulement pour la nostalgie. Témoignage sur l'époque, on pouvait avec un minimum de précautions envoyer des jeunes autour du monde sans trop de risques. Témoignage sur la créativité à la TV, on était loin de la TV réalité.

Personnellement, je me souviens d'un candidat plutôt moyen qui avait sorti un film sur l'Argentine des colonels réalisé avec une economie de moyens (suivre dans la rue l'épouse d'un disparu et quelques photos) qui avait boulversé le jury resté sans voix et les téléspectateurs.

Link to comment
Share on other sites

Il y a 3 heures , YANIK a dit:

A propos, qui se souvient d'une émission, (la course autour du monde ? Années 70/80) qui envoyait des jeunes gens filmer notre planète avec une simple caméra super huit. Ils devaient fournir un film par semaine pendant leur voyage.

 

Bonjour YANIK, non seulement je m'en souviens mais petit scoop perso, après avoir obtenu la visite à mon collège de Claude Pinoteau pour présenter les métiers du cinéma, l'année suivante, c'est Roger Bourgeon qui accepté mon invitation pour les métiers de la télévision (toujours avec mon même culot attendu du directeur ... Edit, merci à jamais à vous, Monsieur Perret :eusa_clap: !).

 

Très satisfait et même très ému du succès de sa visite, il m'a proposé de composer le jury de collégiens pour l'émission spéciale Noël qu'il préparait. Très beau souvenir surtout que c'était encore enregistré (en direct) à Cognac-Jay que je rêvais de visiter et qui respirait encore le parfum ORTF ...

 

En effet, excellent principe d'émission envers les jeunes !

Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

Beau souvenir pour Ciné7.

Un petit coup d'œil sur Wkipedia vous montrera qu'elle pépinière fut cette émission et quelles étaient les conditions de tournage.

Roger Bourgeon fut un excellent homme de radio et de télévision, j'ai encore sa voix dans la tête.

https://fr.m.wikipedia.org/wiki/La_Course_autour_du_monde

Link to comment
Share on other sites

J'ai une histoire personnelle "hors-ordinaire" sur la Course autour du monde qui mêle archives, coïncidences, histoire familiale, et l'internet. Je vais faire concurrence à Cine7, désolé... :91_thumbsup2x2:

 

Je ne résiste pas à la raconter en cette journée en l'honneur des femmes !

 

Un jour, une jeune femme de 22 ans, prénommée Mireille, et candidate potentielle à l'émission, a pour mission de filmer dans une rue de Paris un "sujet" quel qu'il soit, rue Chardon-Lagache. Il faut que le film se déroule dans cette rue. Obligatoirement.

 

Personne dans la rue. Pas un chat. Enfin, si. Un couple de vieux, un peu cocasses, qui discutent sur un banc. Ce sont mes grands-parents.  :)

 

Mes grands-parents habitaient dans ce quartier huppé (Auteuil) un petit 2 pièces très sombre au 1er étage d'un vieil immeuble, et pour être franc, un peu miséreux et tristounet. 

 

Elle les filme. Par chance mes grands-parents sont bavards et crèvent l'écran. Le film est réussi.

Elle gagne le droit de partir autour du monde grâce à ce film (entre autres si mes souvenirs sont bons), et bingo, devient la femme la mieux placée de l'histoire de l'émission (3e).

 

25 ans plus tard (en 2008), cette histoire que j'avais un peu enfouie dans ma tête, me revient à l'esprit.

Je me lance le défi de retrouver le film de mes grands-parents. Comme une impulsion vitale.

 

Je vous raconterai la suite au prochain épisode... :27_sunglasses2x2:

 

Capture d’écran 2017-03-08 à 14.29.40.jpg

(Mireille, la femme que j'évoque)

 

 

Link to comment
Share on other sites

(suite et fin)

 

Nous sommes donc en 2008. L'internet est développé mais pas autant qu'aujourd'hui. 

 

Comme seul indice pour retrouver les images de mes grands-parents, j'ai le vague souvenir de son prénom, Mireille.

Par recoupements, je finis par retrouver son nom sur Internet.

Mais aucun mail ni adresse ni n° de téléphone.

 

Après tout ce temps, des accidents de la vie sont toujours possibles ?

 

Puis je trouve un indice dans un résultat Google. La Mireille en question semble à l'étranger, en "mission" au Sri Lanka.

Je la contacte par une personne intermédiaire. Nous échangeons. Je lui explique qui je suis et ce que je recherche.

 

Comme dans un film, elle retrouve une bobine Super 8 au fond d'une malle, dans son grenier. C'est bien celle du film de mes grand-parents qu'elle avait étiquettée. La bobine Super 8 est poussiéreuse mais les images sont intactes. Eurêka !

 

Elle numérisera elle-même les images. 

 

Nous nous verrons à Paris, dans un café. Elle me raconte que les producteurs du jeu "La course autour du Monde" lui avaient tendu un petit papier plié. Sur ce papier était marqué simplement "rue Chardon-Lagache - Paris". C'était son sujet.

 

Paradoxalement, c'est elle qui me dit "merci". Merci pour tous ces gens qu'elle a rencontrés ensuite dans une carrière audiovisuelle bien remplie, et qu'elle perdait de vue par la suite, une fois le film monté et diffusé. ici c'est différent  : elle rencontrait le petit-fils de personnes qu'elle avait filmées il y a 25 ans. Elle pouvait enfin dire "merci" a posteriori.

 

En cette journée de la femme, merci à mon tour à cette sacrée Mireille... :27_sunglasses2x2:

 

mr.jpg

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Thierry P. et titof !

 

Belle histoire magnifiquement racontée ! (Oui, ce n'est que comme çà que peut se juger une histoire).

 

Pas de concurrence possible car je me suis bien privé de préciser que bien plus tard, j'ai envoyé une bobine super8 pour une pré-sélection et que ce fût un bide total (même pas une insulte ou un "non merci"). J'avais trouvé un énergumène qui inventait des trucs nautiques farfelus genre Robert Dhéry dans Le petit baigneur et il est très probable que le jury a dû s'agacer comme Louis de Funès :eusa_think:

Link to comment
Share on other sites

Infirmière, c'est plausible. Je ne connais pas la personne à ce point. 

 

L'histoire a eu des rebondissements. Je vous l'ai fait courte. A l'époque (il y a 30 ans), il n'y avait ni replay, ni Internet et rares étaient les pré-annonces d'émissions. On ne connaissait pas la date de diffusion et rien ne garantissait même que le petit reportage serait diffusé. Une partie de la famille ne l'a pas vu. Et quand on loupait, on loupait pour la vie...

 

J'ai un autre doc que je recherche (une autre coïncidence, amicale, pas famliale), il est archivé à l'INA. J'ai identifié l'auteur (célèbre mais décédé), le titre et le mois / année de diffusion. Mais a priori, c'est un parcours du combattant pour se procurer un doc de l'INA, n'étant pas diffuseur de télé, ni ayant droit.

 

Si un gars de l'iNA passe par là, je ne refuse pas un peu d'aide...

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Concernant la Course, vous pouvez apercevoir Mireille qui, ensuite, à fait partie du jury pendant quelques années ici :

 

 

Si je me souviens d'elle, c'est que ses reportages étaient formidables et originales, je me souviens plus précisément de l'un, un voyage en traineau au Canada. Merveilleux. Je me souviens aussi que l'année de sa participation, il y avait plusieurs candidats, dont elle, vraiment au top. Et tout ça en super8. Comme quoi le talent prime le matériel. 

 

Mireille, si vous passez par là, vous voyez, vous n'êtes pas oubliée, tout comme Jérome Bony ou Didier Régnier dont nous avons eu le plaisir de suivre ensuite les reportages sur France Télévision.

Vraiment cette émission était culte et inter générationnelle. 

 

Concernant l'Ina, leur catalogue est un trésor. Du coté téléfilms et séries, on peut acheter. On peut aussi visionner de larges extraits. Je vous conseille Belphégor, une vraie madeleine de Proust et quel témoignage sur l'époque ! (décors, niveau de vie, etc.)

France Télévision qui prépare un Netflix à la française (bon courage), ferait bien de les associer au projet.

 

 

 

 

 

 

Link to comment
Share on other sites

Bravo, c'est bien elle... ! J'avais zappé la partie de cette archive, ah ce Youtube, quelle aubaine ! Parmi les concurrents qu'on distingue, certains ont percé et pas qu'un peu. Ce ne sera pas faire offense à Mireille que de dire que Frédéric Laffont (qu'on distingue parmi les concurrents) est devenu l'un des reporters les plus doués de sa génération, avec une filmographie longue comme le bras et des distinctions à la pelle.

 

Concernant l'INA, le doc que je recherche ne fait pas partie de ceux qui sont disponibles pour le grand-public. Il a pourtant été réalisé par un autre grand reporter, Michel Parbot.

Link to comment
Share on other sites

@Thierry   Merci pour ta belle histoire personnelle et ta joie de retrouver tes grands parents dans ce film Super8 ...

... mais ton histoire n'a fait que me faire revenir sur mon histoire personnelle.

Figure-toi que mon adolescence (fin des années 50 début 1960), donc 20 ans avant ton histoire,  je l'ai passée 11 rue Chardon Lagache où mon père était affecté et logé par l'Assistance Publique à l'Hôpital Ste Périne-Rossini.

Mon père a été aussi affecté à l'Hôpital TENON, rue de la Chine  ... qui était donc dans ton ancien quartier parisien avant de t'installer  en Bourgogne.

Quand je voyais tes tests de caméscopes dans ce quartier ... que de souvenirs pour moi, étant donné que j'avais de la famille rue des Pyrénées (entre Ménilmontant et Belleville) et une autre rue Frédérick Lemaître etc...

Merci encore pour cette évocation de souvenirs. :bien: 

  

Sur cette photo, derrière la station de métro Chardon Lagache, on peut voir l'entrée de l'Hôpital Sainte Périne-Rossini :

58c1980e5b035_ChardonLagache.thumb.jpg.fcecd74e56a0efe6c3866ef2efa40c72.jpg     

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir et merci YANIK,

 

A raconter mes mésaventures idiotes, j'en ai oublié de féliciter Mireille !

 

Je me souviens pareillement de Didier Rénier qui à l'époque, venait de gagner et était déjà présent sur l'émission spéciale NOEL (alors toujours présentée par Roger Bourgeon).

 

De vrais pros, les Jacques Antoine et compagnie :eusa_clap: !

 

(Pas de regret pour moi, je ne me serais pas vu entamer une carrière de reporter à la téloche. D'ailleurs, pour la journée métiers de la télévision, c'était pour mon rendu envers le directeur du collège vu qu'il m'avait permis celles sur le cinéma qui m'intéressait infiniment plus. Je ne pouvais pas refuser son nouveau défi : "Tiens, puisque t'as réussi avec le cinéma, cette année, fais-don la même avec la télé).

 

Bonsoir NOEL et Thierry P.

 

Aaaah, Paris  :bien: !

Link to comment
Share on other sites

La rue Chardon-Lagache, c'est effectivement amusant. Et on peut parler de heureux hasard.

 

Pour le 20e, pour ceux qui ne connaissent pas, c'est un arrondissement très peuplé, presque autant que... Bordeaux (de mémoire) ! Mais c'est amusant en effet. 

 

C'est toujours troublant les coïncidences. Même si parfois, le regretté Georges Charpak nous ramène à la raison. Il aurait sûrement démontré, calculs à l'appui, que sur 20 membres / responsable d'un Forum, ies calculs de probabilité font qu'il y a forcément au moins 1 membre qui a un point commun géographique étroit avec 1 autre. :27_sunglasses2x2:

 

 

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Ah, les hasards ! 

Dans mon autre vie de jeune employé de banque, j'ai travaillé dans une agence boulevard Exelmans. Pour m'y rendre, je prenais le métro à la station Chardon Lagache. Merci pour la photo Noël. (J'avais comme client le délicieux et discret Roger Pierre dont toutes mes clientes raffolaient).

J'ai aussi travaillé dans une agence du métro Belleville et j'ai des amis qui habitent à côté de la rue Frédérick Lemaître. Dècidemment Noël...

 

Autre règle émise par je ne ne sais plus qui : on est toujours à trois personnes (l'homme qui connaît, l'homme qui connaît l'homme) d'au moins un personnage célèbre. Étonné, j'ai vérifié. Et ben, c'est vrai. C'aurait été un jeu d'enfant pour Georges Charpak de nous démontrer ça.

Bonne journée.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

j'accepte les cookies de ce site. Terms of Use

Please Sign In or Sign Up