Jump to content

Rate this topic


PrinceHamlet
 Share

Recommended Posts

Bon, voici donc mon premier clip vidéo (en fait j'en ai tourné quelques autres, mais c'est la première fois que j'ai le director's cut). Il s'agit d'une chanson écrite par mon fils pour son groupe. J'ai voulu profiter d'images que j'avais tournées à NY en 2016 pour laisser supposer que le clip se déroulait sur place, par la magie du fond vert et de l'incrustation. La contrepartie de cette proposition aventureuse étant un nombre d'heures de post prod hallucinant (on va dire que j'y ai passé une bonne partie de l'été). Bien entendu il ne s'agit pas à proprement parler d'un travail réaliste mais plutôt de creuser une atmosphère rappelant un peu celles de mes photos  (www.princehamlet.fr pour les oublieux), dans une sorte de New York un peu désert. Voilà voilà...

C'est ici: 

 

Link to comment
Share on other sites

Bravo PrinceHamlet et bravo à ton fils, son groupe et son interprète (tout simplement excellent).

 

C'était sensé exclusif à Martin Scorsese ou Woody Allen mais rare fois de se sentir vraiment à New-York (avec un petit reste de masques de tes autres souvenirs à Venise).

 

Chaleureusement bravo, belle famille de créateurs !

Link to comment
Share on other sites

Bonjour PrincHamlet,

Excellent montage, un vrai travail de pro, bravo  :eusa_clap:  et merci pour le partage :bien: ...  tout est excellent, le tournage, la chanteuse, la musique etc..

Link to comment
Share on other sites

Salut l'artiste,

 

Le mastering est vraiment très réussi. La voix de la chanteuse, whaouh...

Je t'admire Prince Hamlet, mais pas où tu l'attendrais peut-être. Bien sûr tes images sont impressionnantes. Des tout petits problèmes de synchro (due à la chanteuse je pense) qui m'ont gêné., mais c'est vraiment pour trouver quelque chose et c'est assez fréquent. 

 

J'ai quelqu'un de ma famille qui est artiste (doué en soi) et qui a fait appel à un réal. (un peu connu dans son milieu) pour un premier clip.

La question qui me travaille est que je n'aime pas son style musical (j'adorerais s'il faisait ce que ton fils fait) et je trouve son clip archi conventionnel, c'est à dire avec une tentative de scénario qui est ultra bateau. Ce que j'apprécie dans ton clip est qu'il s'agit plus d'un clip d'ambiance que purement scénaristique. Une demande du groupe ou de toi ?
 

Et aurais-tu les paroles en anglais ?

 

Ca fait beaucoup de questions ! :smile:

Link to comment
Share on other sites

Cher,

tu as parfaitement raison. Il n'est effectivement question que d'ambiance, ici. A l'époque du Clap d'Or, je me souviens de l'importance du scénario, un prés-requis dans lequel je ne me sentais pas toujours à l'aise tant le versant esthétique était le plus important à mes yeux (comme disait Hugo "la forme c'est le fond qui remonte à la surface"...). Ici, nul besoin de raconter une histoire et je me suis attelé avant tout à ce que l'image reflète l'atmosphère musicale. C'était mon souhait de départ, mais en plein accord avec le groupe auquel j'ai demandé  pour seul émolument d'avoir le final cut. En ce qui concerne les paroles, je pense pouvoir te les obtenir puisque c'est mon fils qui les a écrites. Je t'enverrai ça dès qu'ils me les aura communiquées. A probablement bientôt, donc... 

Link to comment
Share on other sites

il y a 27 minutes, PrinceHamlet a dit :

...  Il n'est effectivement question que d'ambiance, ici. ... A l'époque du Clap d'Or, je me souviens de l'importance du scénario ... 

Bonsoir PrinceHamlet,

 

Puisque tu évoques le Clap d'Or ... avec une certaine nostalgie, permets-moi de te remettre un peu dans l'ambiance d'autrefois en regardant ce début de la cassette  VHS offerte aux abonnés de CAMERA VIDEO et MULTIMEDA en février 1999... "Les meilleurs films amateurs du Clap d'or".

 

Début avec le fameux plan-séquence de Philippe Masson   (mot de passe --> cameravideo) avec un acteur bien connu sur magazinevidéo. 

 

Nota:  Pour info, je l'avais mis en 2016 dans ce sujet sur le forum ici  

 

Link to comment
Share on other sites

Salut encore l'ami ... je me souviens parfaitement de ton film ... :eusa_clap-2::eusa_clap::eusa_clap-2: :bien: !!! ... sans savoir et sans faire de relation avec le PrinceHamlet  que j'ai surtout remarqué avec tes films sur Venise.

Concernant le petit garçon ... merci pour la réponse intéressante ... puisque je me préparais à te poser la question.

 

Lorsque tu dis:   le petit garçon qui y tient un des deux rôles est aujourd'hui le bassiste du clip de ce post (oui, il a grandi en hauteur, en largeur et en barbe...)..

 

Mais on reconnait quand même son  goût pour les lunettes teintées ... foncées  :) ...

j'espère ne pas avoir fait d'erreur:

 

793438811_PrinceHamlet3.jpg.ccbdc8a4e646098feaecb436146dce36.jpg

 

Edited by NOEL
Link to comment
Share on other sites

Je crois que tout a été dit avant, je ne vais donc pas en rajouter.... C'est du très, très haut niveau et après avoir vu ça, il ne reste qu'une chose à faire : se mettre au tricot ou au macramé... 

Plus sérieusement, encore bravo, bravo, bravo ... On se sent tout petit, petit...

Link to comment
Share on other sites

Il y a 13 heures, PrinceHamlet a dit :

comme disait Hugo "la forme c'est le fond qui remonte à la surface"...

Bonjour vous,

 

Je la connaissais pas celle-là (merci PrinceHamlet) mais c'est en effet un débat de tous temps.

 

Le tout est d'en travailler sa propre faculté au profit du sens. Par exemple quand on filme un visage parmi les feuilles mortes (sens humain beaucoup plus profond qu'il n'y paraît) ou comme Charlie sur le parcours de l'eau.

 

De vrais professionnels m'ont dit que c'est très rare mais félicitons nous que cette faculté existe bel et bien chez les "poètes" du forum (poète : artiste ou plutôt artisan capable de remonter le fond à la surface pour lui donner sa beauté dans la forme).

 

Dans le voyage à travers le cinéma français, Bertrand Tavernier révèle une anecdote (que perso, j'ignorais) de Henri Jeanson se plaignant de Marcel Carné obnubilé que par l'ambiance. Au lieu d'aborder une scène sur le fond (dont celles écrites par Henri Jeanson), il se demandait d'abord s'il y avait possibilité de mettre assez de fumée pour créer une atmosphère. N'en pouvant plus et pour se venger, Henri Jeanson a glissé dans Hôtel du Nord la célèbre réplique d'Arletty ...

 

Preuve que Marcel Carné n'avait manifestement pas capté le fond de la démarche mais il reste le 1er exemple qui m'a été cité par un directeur de la photo, de cinéaste d'ambiances (et pas pour me faire plaisir car je n'avais pas raconté la rencontre ... C'était lors d'un comité de lecture où je présentais un scénario. J'ai gardé pour moi la comparaison et je peux confirmer à Charlie qu'il n'est pas petit, petit).

Link to comment
Share on other sites

On ne va pas tangiverser......c'est tout simplement superbement réalisé, filmé, et bien sur chanter et jouer !!!!.

Vais je ranger mes caméras ? .... diantre que nenni !!!!, envie folle de progresser.

Mille mercis, et longue vie au groupe de ton fils !!.

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

j'accepte les cookies de ce site. Terms of Use

Please Sign In or Sign Up