Jump to content
Le_Phostographt

Chris Key : people that people the people (Donald Trump's rally song)

Recommended Posts

Merci blade83, d'ici quelques semaines mais ce sera un peu moins graphique. Les images seront celles d'un concert que je vais filmer le week-end prochain.

Edited by Le_Phostographt

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 2 heures, Le_Phostographt a dit :

Bonjour Ciné7,
Je me dois de donner mon respect à mes aînés parce que quand viendra mon tour, je serais content de l'avoir de la part des plus jeunes. Je regrette d'avoir fait le Mocky. Moteur !!!  Sinon pour Sergio, son travail a eu un énorme impact dans le monde cinématographique, il a influencé toute une génération et ça perdure de nos jours. J'ai plusieurs ami(e)s qui en sont vraiment fan. Je ne sais pas, j'accroche pas. Ce n'est pas un jugement de valeur. Je ne me le permettrais pas. Mais je vais faire l'effort de regarder de nouveau.Si tu as un film a me conseiller, je suis preneur. Comme je l'ai écrit la fois dernière, Kubrick, Gavras, ça me parle.
 

Pour les coquilles, un déséquilibre dans une image au début, un faux raccord sur une séquence et le pano sur la fin. J'aurais dû le peaufiner un peu plus.

Merci Le_Phostographt (et salut perso à Blade83 dont je découvre le message).

 

Pour Sergio Leone, voir ou revoir Il était une fois dans l'ouest qui tout jeune m'a appris le fondement de la chorégraphie en mise en scène et dans les mouvements de caméra (nonobstant Le bon, la brute et le truand, ainsi que Il était une fois en Amérique pour garnir encore son cartable de plein de leçons de cinéma).

 

Il est vrai que lors d'une récente rediffusion, j'ai trouvé que Pour une poignée de dollars accusait son âge malgré le succès de sa nouveauté prometteuse à sa sortie en 1966 (j'avais 5 ans, tu parles que j'ai connu).

 

Fais le Mocky tant qu'il te plaira (j'ai vu comment il parle aux jeunes et franchement, j'approuve).

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'ailleurs, mixeur, prêtes aussi attention à l'apport de la musique d'Ennio Morricone sur les images chorégraphiées de Sergio Leone affirmant que c'était son "scénariste" préféré !

 

Musique et bruitages d'ambiance de Ennio Morricone pour un vrai cours de cinéma à 13 ans :

 

 

Edited by Ciné7

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a une heure, Ciné7 a dit :

D'ailleurs, mixeur, prêtes aussi attention à l'apport de la musique d'Ennio Morricone sur les images chorégraphiées de Sergio Leone affirmant que c'était son "scénariste" préféré !

 

Musique et bruitages d'ambiance de Ennio Morricone pour un vrai cours de cinéma à 13 ans :

Merci Ciné7 de nous en resservir une fois de plus...  ... nous deux, qui sommes fans (pur ne pas dire "fous") de Sergio et d'Ennio ...

(Un fois de plus... pour ne pas dire : dans l'Ouest :smile:)

Malheureusement, celui qui a mis cet extrait sur YouTube,  au lieu de terminer "brusquement" (coupé à la hache) sur l'arrivée du train et son sifflet, aurait pu au moins faire un fondu sonore à la fin, ce qui aurait été plus élégant pour nos oreilles !

 

Pour compenser cette coupure brusque, voilà la suite ... juste un peu après l'arrivée du train :

 

 

La aussi, coupure nette à la fin ... mais c'est moins grave ...

Edited by NOEL

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Ciné7 et Noel, je vais le re-regarder ce week-end. C'est clair que le tandem Leone/Morricone est indissociable. Puis certaines tirades sont devenu culte "...et toi tu creuses..." C'est bien dans "pour une poignée de dollars" celle-ci ? Concernant l'influence qu'il a eu sur le cinéma d'aujourd'hui, on voit bien que Tarentino est un fervent admirateur.

Edited by Le_Phostographt

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Le_Phostographt a dit :

Bonjour Ciné7 et Noel, je vais le re-regarder ce week-end. C'est clair que le tandem Leone/Morricone est indissociable.

Bojour,

Je ne sais pas avec quel outil tu vas regarder "Il était une fois dans l'Ouest" ... mais il faut savoir que les versions sur DVD ou Blu-ray ... ne sont belles qu'en choisissant l'audio en anglais (bande audio 5.1) ... en français c'est minable ... audio en MONO et de très mauvaise qualité ... ce qui est un désastre pour la musique d'Ennio Morricone   

 

1989235524_Iltaitunefois.thumb.jpg.6f7b78683f27b89d42be5c106364074d.jpg

 

Pour moi, c'est "archi mauvais" et en MONO en plus !

 

En l'honneur de ce fantastique Ennio Morricone ... je remets 2 liens que Ciné7 nous avait offert l'année dernière :

Moses

La Califfa suite  

 

Edited by NOEL

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour NOEL et Le_Phostographt,

 

Une folie de jeunesse restée intacte en effet ! (D'ailleurs attention NOEL, petite inversion de ta part, la scène que tu as ajoutée et qui donne aussi une leçon de bruitages d'ambiance inclus dans la composition musicale du maestro nionio, précède la scène du massacre de la famille. Le train sifflant dans le plan suivant conduit Claudia Cardinale (... que si j'avais été assistant de Sergio Leone, j'aurais proposé pour taquiner de la déposer sur le quai comme le colis de la scène précédente :blush-2:).

 

 J'ai surtout mis cet extrait pour convaincre Le-Phostographt avec les bruits de course de l'enfant sortant à l'extérieur pour laisser éclater la musique et pour la démo du pano-travelling sur le visage radieux et sympathique de Henri Fonda (cultissime !).

 

On notera aussi que Henri Fonda exécute dès sa sortie du buisson mes pas de danse préférés du cinéma (si, même sa marche est chorégraphiée, mine de rien !).

Il y a 8 heures, Le_Phostographt a dit :

"...et toi tu creuses..." C'est bien dans "pour une poignée de dollars" celle-ci ?

Non, c'est Elie Wallach réjoui d'avoir à creuser dans le bon, la brute et le truand.

 

Bon visionnage et bonne écoute ce week-end.

 

Je connais mal Costa-Gavras (sauf pour le aussi cultissime coup sur la tête dans Z) mais te soutiens pour Stanley Kubrick, plus avare pour expliquer en mots ses créations imagées que pour les chorégraphier. Il a parfaitement raison !

 

(... mouiii, un peu déçu pour Z, j'ai attendu zorro pendant tout le film :eusa_think-2: !)

 

En attendant merci Le_Phostographt et NOEL (aussi pour tes liens) car vous ne vous en rendrez peut-être compte que plus tard et à l'occasion mais ce petit retour aux sources là comme çà en passant, m'est franchement salutaire pour mon projet !

 

Petite leçon déjà à partager et dédiée aux clips du topic et en général, ce qu'on peut mettre de fort et de puissant entre les yeux et les oreilles peut parfois résonner dans son tréfonds en miracles de beauté et d'émotions.

Edited by Ciné7

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Ciné7 et @NOEL, ok j'suis une buse en western. Je le savais déjà :)Pour Gavras, Z (sans Zorro), L'Aveu et État Siège sont vraiment bons.  Dans mon programme du week end j'ai inclus un Rosselini "Rome Ville Ouverte" avant de revoir "Il était une fois dans l'ouest". Ciné7, tu peux nous en dire un peu sur ton projet ?

Edited by Le_Phostographt

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 49 minutes, Le_Phostographt a dit :

@Ciné7 et @NOEL, ok j'suis une buse en western.... 

Dans mon programme du week end j'ai inclus .... avant de revoir "Il était une fois dans l'ouest"

J'espère que tu pourras le voir à l'aide d'une copie de qualité ...

 

il y a 52 minutes, Le_Phostographt a dit :

@Ciné7 et @NOEL,   ................. Ciné7, tu peux nous en dire un peu sur ton projet ?

Je pense que sa réponse ne pourra être que:  ... un projet est toujours un secret      :smile:  !!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Rome ville ouverte participe de la même histoire du cinéma (bon d'accord, italien mais quoique) et tout sauf de la perte de temps, bravo pour ce choix qui va aussi garnir le cartable.

 

NOEL, je vais trahir mon secret même si je n'en ai pas parlé jusque là car une idée doit se développer avant d'en percer le secret (donc d'abord pour moi et conséquemment pour le révéler à tous).

 

Après mes tristes événements persos de 2017, j'ai décidé de ne plus me consacrer qu'à ma seule et vraie passion (d'enfance puis de jeunesse) car de fait, je n'ai plus rien à perdre. Je profite de mes acquis sur le terrain et de mes recherches qui n'ont jamais cessé pour écrire enfin un scénario. Je le présenterai à des contacts toujours actifs "sur la place de Paris"(comme on dit chez nous) pour le proposer à une commission de financement. Si résultat négatif, je me serais occupé à ce qui me reste d'important pour moi et si positif, je concrétise mon rêve.

 

Pour l'instant, tout s'enchaîne très favorablement et même sur une technique de récit dans l'extrait que vous m'avez forcé à aller vous chercher dans ma mémoire :blush-2:

Share this post


Link to post
Share on other sites

@Ciné7 l’écriture a des vertus thérapeutiques. Je te souhaite d'aller au bout de ton rêve.
@NOEL je vais le regarder en streaming :(

Edited by Le_Phostographt

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Le_Phostographt, à cours de like, "j'aime" mais vraiment parce qu'on n'a pas le droit de dire merci (superstition de métier certainement idiote et infondée mais y a des moments à la prudence).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 12 heures, Le_Phostographt a dit :


@NOEL je vais le regarder en streaming :(

 

J'espère que l'audio sera de bonne qualité et que tu auras le choix (audio 5.1 en anglais et surtout pas l'audio "mono" en français).  Attendons un retour après ton visionnement :smile: ...

Share this post


Link to post
Share on other sites

En streaming j'pense pas avoir le choix de l'audio. Met un mot d'encouragement à notre pote au lieu de chercher la p'tite bête à chaque fois.

Share this post


Link to post
Share on other sites

NOEL est déjà très encourageant et m'avait gratifié d'un MP pendant les événements. Je lui rappelle toutefois (pour me venger:wink:) que la version française est certes en mono mais supervisée par Sergio Leone lui-même (et avec maestria).

 

Je ne me lance plus dans les pseudo-cours sur le forum (je fais comme Kubrick, je n'explique plus et même moi, je ne me relis plus) mais que pour proposer une piste aux réceptifs, la technique de récit se résume sur le sourire d'Henry Fonda (et non Henri, courge que je suis) à l'enfant et lié à son crachat. Robert McKee nous tanne avec cette technique de récit depuis des lustres et personne ne l'écoute ou ne la garde qu'en théorie ocasou dont moi jusqu'à grâce à vous, cet extrait où elle fonctionne sous nos yeux. Elle résume aussi d'où se fonde une chorégraphie ou autre esthétisme (les aspirants savent qui lire pour les compléments éludés).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour @NOEL et @Ciné7, bon j'ai regardé once upon a time in the west. Je l'avais déjà vu en français mais il y a longtemps. Je n'ai toujours pas accroché si ce n'est sur la plastique de Claudia. Vous avez dû fantasmer les gars. Je plaisante bien sur et il y a tout de même des choses qui m'ont plu.

Mon dieu que cette introduction est longue. Puis ce bruit qui n'arrête pas de tourner. On découvre à la fin de la séquence par un subtil mouvement de caméra que c'est l'éolienne, +1 pour Sergio. Il n'y a pas de générique à proprement parlé,  c'est de la musique concrète. Un enchainement de sons naturels qui se mélangent. En faite le concept est : tout est musique.  On est en 1968, Stockhausen (pour ses travaux de spacialisation du son) , Schaeffer et consort  sont au sommet de leur art et sont très tendance. Bien souvent dans le film, la musique a  une fonction de texte avec les sons "live" qui servent de ponctuation. Un coup de feu peu être un point, coup de colt qui arrête la bande son dans la scène du bouiboui, ou une virgule, comme l'enchainement du coup de feu avec l'arrivée du train. C'est aussi de la musique concrète, on appelle ça du collage. +10 direct pour Ennio. Il y a deux , trois trucs bizarres. Comme la scène ou Jill arrive à la gare de Flagstone. Elle est sur un quai en dure puis après sur la voie lorsqu'elle va voir le chef de gare. D'ailleurs, il y a fort à parier que la fin de cette scène a été piqué par Zemeckis dans retour vers le futur 3. Le survol de la gare pour faire découvrir la ville. Idem pour Tarantino, dans ses films les méchants ont autant de classe que les gentils. Franky c'est une ordure mais il a la classe, comme le colonel SS dans inglorious bastard entre autres. J'irais même jusqu'à dire que l'on pourrait avoir de la sympathie pour eux tellement ils ont du charisme.  Avant l'arrivée de Franky et ses potes à Sweetwater, la nature s'arrête. J'ai bien aimé.  La personnalité de Jill m'a plu aussi. C'est une femme qui ne se laisse pas submergé par ses émotions, la scène ou elle découvre les cadavres. Encore pompé par Tarantino, tous ces personnages féminin sont comme ça. Des femmes qui en ont si je peux dire ça ainsi. Il y a un plan génial lorsqu'elle est allongé sur son lit dans une position christique et que la caméra vient se positionner au dessus d'elle au travers d'une dentelle noire. Vachement bien pour symboliser le deuil, +20 pour Sergio. Un truc que je n'ai pas pigé avec Harmonica. Au début à chaque fois que l'on attend la mélodie, il l'a joue puis après ça disparait. La musique arrive mais il ne la joue plus. Peut-être ne voulait-il pas abuser de la formule ? La scène du flashback est bien aussi. Elle est d'ailleurs tout le long du film. 

On pourrait en parler pendant des heures mais désolé je n'ai toujours pas accroché. Il n'y a pas énormément de texte, c'est long. On est coincé entre le cinéma d'art et d’essai et les poncifs de la conquête de l’ouest. Mais je conçois que Sergio a apporté beaucoup dans le milieu du cinéma. Il a intellectualisé les films de cowboys. Par contre pour Ennio, R.A.S, je vous présente mes respects Monsieur.

ps : Monsieur Noel, je pense que la version que j'ai visionné n'est pas la meilleur au niveau sonore. Tous les sons sont au centre, chose qui m'étonne venant de Ennio Morricone. Cela a du être ripper en mono. Je vais tout de même le chopper en bluray pour sampler quelques sons. C'est une véritable sonothèque ce film.

Edited by Le_Phostographt

Share this post


Link to post
Share on other sites
Il y a 4 heures, Le_Phostographt a dit :

Bonjour @NOEL et @Ciné7, bon j'ai regardé once upon a time in the west. Je l'avais déjà vu en français mais il y a longtemps. Je n'ai toujours pas accroché  ....

ps : ... je pense que la version que j'ai visionné n'est pas la meilleur au niveau sonore. Tous les sons sont au centre, chose qui m'étonne venant de Ennio Morricone. Cela a du être ripper en mono.

Je vais tout de même le chopper en bluray pour sampler quelques sons. C'est une véritable sonothèque ce film.

Bonjour Le-Phostographt,

Il est évident (à 300%) que l'on ne peut pas apprécier un film de ce genre sans avoir en parallèle avec les images, toute l'ampleur de la musique d'Ennio Morricone, qui représente "virtuellement"  95% du texte explicatif du film et de la partie émotionnelle.

La partie "texte" est très faible dans ce film, et tout l'art de Sergio Leone est exprimé par ses gros plans sur les visages et leurs expressions fantastiques, le tout en symbiose avec la musique et les bruitages. Aucun moment dans l'enchaînement des images et de la musique n'est laissé au hasard, tout est parfaitement réfléchi par Sergio Leone pour essayer d'apporter une émotion.

C'est pourquoi, on ne peut vraiment juger ce film, sans le regarder en 5.1 (DVD ou Blu-ray) mais avec l'audio en version anglaise et avec une bonne sonorisation

(surtout pas qu'avec les enceintes minables d'un téléviseur :smile: ) .

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je l'ai regardé en vo avec le son en sortie sur le home cinéma. C'est un sony, il marche plutôt bien.

Edited by Le_Phostographt

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir @Le_Phostographt et @NOEL,

 

Merci et bravo pour retour franc et détaillé après visionnage :smile:

 

Il faut dire que c'est (en terme commercial) du "low-concept" qu'on n'a plus toujours la patience ou le temps de regarder. L'heure est au "high-concept" (et encore car avec les nouveaux modes de diffusion, les études d'impact ne sont pas encore à jour et selon moi, c'est la durée même d'une fiction qui devrait aussi poser problème).

 

D'ailleurs, je dois vous dire que c'est très énervant quand soi-même on démarre un projet et qu'on ne peut plus vraiment parier ou en estimer le potentiel auprès du public (une de mes connaissances a eu récemment un sujet en béton et çà a fini en flop. Je ne sais pas si c'est la pleine lune mais çà y est, çà me fout en colère pour lui et tout le reste !).

Il y a 9 heures, Le_Phostographt a dit :

Un truc que je n'ai pas pigé avec Harmonica. Au début à chaque fois que l'on attend la mélodie, il l'a joue puis après ça disparait. La musique arrive mais il ne la joue plus. Peut-être ne voulait-il pas abuser de la formule ?

Selon les explications mêmes de Sergio Leone (je n'invente rien mais je dois utiliser un mot peu populaire sur le forum), l'harmonica est la ... métaphore :ht26vt24:... du hurlement à la mort de l'ancien monde de l'ouest américain (qu'il sorte donc du souffle de Charles Bronson ou pas) et qui fait écho (toujours en métaphore :smiley5-2:) au sifflement du train (cri de naissance du nouveau monde).

 

J'ai fait le sombre idiot hier soir en me dépêchant de finir un travail bordélique en fin de soirée, j'aurais mieux fait de poster un clip musical réalisé à Tours ici à la suite de ce topic pour commenter le mix (mais aussi pour sournoisement lâcher un 1er indice mystère sur mon projet en cours. Pas d'inquiétudes, ce n'est pas Les Choristes 2 mais beaucoup plus finaud que çà pour que vous trouviez pas, salopard que je suis).

https://forum.magazinevideo.com/topic/35178-découverte-heureuse-à-tours/

Edited by Ciné7

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By medicalkit
      Voici mon dernier remix
      Eurythmics - here comes the rain again
      La video est un montage avec des samples du clip original et des prises de vues de London sous la neige.


      MEDICAL KIT is good for your ears!
×
×
  • Create New...