Jump to content
Thierry P.

L'Alsace en time-lapse

Recommended Posts

Voici un projet intitulé "Alsace timelapse" qui vaut le détour d'un point de vue technique puisque cette "vidéo" est constituée de milliers de photographies réalisées en l'espace de deux ans en région Alsace selon la technique du time-lapse. Celle-ci est utilisée avec un objectif artistique et de découverte par un trio complémentaire (Jean Isenmann, Julien Guntz et Marco Havnin) qui a réalisé les prises de vues, le montage et la composition musicale.

Du talent, ils en ont à mon avis...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Juste magnifique. La vidéo renvoie autant aux merveilles de la nature qu'à la débauche énergétique d'une civilisation sans limite.

Le time-lapse montre ici son meilleur croisement entre la photographie statique et son souci de la composition impeccable et la dynamique de la vidéo.

Antoine

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien le bonjour à vous !!!

Oui, bravo pour le post et son emplacement, ainsi que pour vos commentaires.

Le timelapse semble décidément inspirer le photographe. J'ai vu sur vimeo et précisons que c'est fait avec du Nikon et intervallomètre intégré.

Oui qu'ils en ont du talent et oui qu'il y a du langage civilisationnel. Adesir, j'ajoute seulement que mes 2 plans préférés sont le croissant de Lune rejoignant le monument et le raccord (ultérieur) sur la ruine ancestrale d'où semblent jaillir les étoiles qui se mettent à filer. Nous abordons même le cosmique !

Napoléon disait qu'ils étaient ses meilleurs soldats, mais dîtes-moi, nos alsaciens n'ont-ils pas tendance à s'illustrer autrement et brillamment, ces temps-ci ?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Magnifique.

J'y retourne car des choses m'ont intriguées.

... ... (le temps passe)

Me revoilà, je retiens trois intrigues, mais il y en a d'autres :

- La course de la Lune qui monte et s'arrête un instant avant de reprendre sa course, et ce n'est pas un pan fixe, les reflets sur l'eau sont toujours en mouvement.

- un travelling.

- et les étoiles (timelapse et durée de pose combinées sans doutes).

Quel boulot !

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Oui qu'ils en ont du talent et oui qu'il y a du langage civilisationnel. Adesir, j'ajoute seulement que mes 2 plans préférés sont le croissant de Lune rejoignant le monument et le raccord (ultérieur) sur la ruine ancestrale d'où semblent jaillir les étoiles qui se mettent à filer. Nous abordons même le cosmique !

Je suis bien d'accord avec ce choix des plans préférés.

Antoine

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

Je donne mon avis personnel sur ce montage ...

Autrefois, les photographes faisaient des diaporamas avec des montages sophistiqués utilisant jusqu'à 10 projecteurs de diapositives, de l'électronique, un ou plusieurs magnétophones multipistes, des ampli HiFi quadriphoniques etc ... Tout l'art était dans le choix des photos, de la composition, de la musique et dans la recherche d'effets spéciaux.

Le résultat était souvent saisissant par les effets spéciaux, la qualité des images et la sonorisation HIFi en quadriphonie..

En effet ces animations de grande qualité sont surtout nées parce que le cinéma d'amateur de cette époque était lamentable en qualité, par rapport aux diapos 24x36. (rien à voir avec le matériel vidéo d'aujourd'hui).

Pourtant le photographe de cette époque (dont je fais partie) avait plus de difficultés avec "l'argentique" pour obtenir les meilleures photos possibles. qu'aujourd'hui avec un reflex, avec lequel il suffit d'appuyer sur un bouton appelé "déclencheur" pour avoir une bonne photo (techniquement).

Ce qui nous est montré ici, avec cette technique de time-lapse et du bon matériel photo (un reflex), c'est une question de temps à y consacrer, de patience et un peu d'art dans le choix et l'arrangement des photos sans oublier la synchro avec la musique.

J'ai regardé ce clip 3 fois, pour en conclure que c'est la nature qui est belle, c'est l'utilisation de la contraction du temps, ce sont les couleurs de la nature et la qualité du matériel photo, mais le travail artistique qui reste à l'auteur qu'en est-il ??

Cette technique est agréable, mais il ne faut pas regarder une dizaine de clips de suite, il me semble que l'on s'en lasserait.

Cette technique est bien pour un générique de début ou de fin d'un vrai film, ou une fois au cours d'un film, mais ça s'arrête là. ... à consommer avec modération...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

J'ai regardé ce clip 3 fois, pour en conclure que c'est la nature qui est belle, c'est l'utilisation de la contraction du temps, ce sont les couleurs de la nature et la qualité du matériel photo, mais le travail artistique qui reste à l'auteur qu'en est-il ??

Superbe hommage (involontaire ?) au travail des artistes. si l'artiste disparait derrière l'émotion et le sujet, n'est-il pas au faîte de son art ?

Antoine

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour à tous,

Adesir, bravo et merci pour ton propre et très bel hommage !!!

Je comprend la réaction de NOEL car c'est vrai que le timelapse inonde les sites de partage. Mais pas toujours de façon aussi recherchée que cette vidéo. Si l'exception confirme la règle, ce n'est pas à elle d'en pâtir et de recevoir l'opprobre.

Pour faire dans la provoc toute amicale, il me semblait qu'en 1895, des frangins avaient réglé le problème de la projection d'images animées capable de reproduire en temps réel l'arrivée d'un train en gare de la Ciotat, en intégrant à leur invention, un intervallomètre réglé à 24 i/s.

Par essence, la photo a toujours défié l'idée du temps, jusqu'à s'en émanciper ...

Le cinéma se surprend parfois à très modestement s'en inspirer, en figeant une image, en accélérant ou surtout, en ralentissant une séquence !

Mission impossible qui a été unanimement acceptée : Saisir un instant dans la durée (ou dans l'éternité, si on en croit nos alsaciens).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Superbe hommage (involontaire ?) au travail des artistes. si l'artiste disparait derrière l'émotion et le sujet, n'est-il pas au faîte de son art ?

Bonjour Antoine,

Le contenu de mon message était quand même de relativiser l'importance de la technique par rapport au côté artistique.

P.S. Bonjour aussi à Ciné7

C'est bien d'y avoir ajouté toute la LUMIERE du time-lapse en passant par la Ciotat.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je pense qu'il y a des lumières qui sont forcément saisies au bon moment, des repérages de lieux, des choix d'angles, beaucoup de sueur pour arriver à ce résultat. L'Art c'est aussi du travail. J'ai eu un beau-père néerlandais (disparu en 2009) artiste-peintre et vivant de son art. Il s'inspirait beaucoup de Mère Nature et avait choisi de vivre en Provence pour la qualité de la lumière. Faudrait-il pour autant dire qu'il se contentait de reproduire ce qu'il voyait dans la Nature ? Lui aussi usait de techniques dingues, de pigments particuliers qu'il allait chercher à prix d'or, et souvent il déchirait ses tableaux et recommençait... Ca ne me serait jamais venu à l'idée de lui dire que son travail était avant tout technique et que la Nature faisait le reste... :rolleyes: Je me serais pris un pinceau dans la figure ou un juron...

Pour revenir au film, la part du montage et de la composition musicale (originale) ne doit pas être oubliée, il n'y a pas que l'image.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Thierry P.,

"si l'artiste disparaît derrière l'émotion et le sujet".

Antoine, 25 novembre 2012.

Ton beau-père à qui je ne peux aussi que rendre hommage, m'évoque les plus grands peintres de la Renaissance (hollandais ou italiens) que je ne cesse d'admirer (Si on les avait rencontrés, c'est vrai qu'on aurait tous encore un peu de peinture collée sur le nez).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Si on a de la peinture sur le nez en regardant un tableau c'est qu'on est presbyte et le tableau encore frais.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Saby, même si je suis presbyte, je ne parlais que du pinceau qu'ils nous auraient planté à la face !

Share this post


Link to post
Share on other sites

... Faudrait-il pour autant dire qu'il se contentait de reproduire ce qu'il voyait dans la Nature ? Lui aussi usait de techniques dingues, de pigments particuliers qu'il allait chercher à prix d'or, et souvent il déchirait ses tableaux et recommençait... Ca ne me serait jamais venu à l'idée de lui dire que son travail était avant tout technique et que la Nature faisait le reste... :rolleyes: Je me serais pris un pinceau dans la figure ou un juron...

Oui ... mais tout l'ART d'un artiste peintre sort de la conjonction de son cerveau, de ses yeux et de sa main manipulant un pinceau, tout le reste (techniques etc ... ) ne sont que des accessoires qui y contribuent, mais qui ne représentent pas la création artistique.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de tomber sur ce post, je suis content en tant que monteur de la video alsace timelapse de voir que les réactions sont si positives, il était important pour moi de faire un montage aux petits oignons pour ces sublimes images, un fois la musique et le musicien trouvé, tout ça a été plus facile, en tout cas merci à tous.

PS: j'ai transmis le lien de la discussion au photographe jean isenmann

Share this post


Link to post
Share on other sites

Saby, même si je suis presbyte, je ne parlais que du pinceau qu'ils nous auraient planté à la face !

Il y a aussi le petit coup de pinceau affectueux déposé par l'artiste sur le nez de l'apprenti dans le Decameron.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Salut Yanik,

Oui, ils étaient plus mimi, ces espiègles !

Je traduis ma pensée (décodeur "on"), je voulais dire que nous, "vidéastes", sommes moins attentionnés aux lumières horaires que les grands peintres et les photographes !

Heureusement, c'est pas toujours vrai, mais même sans coup de rouleau sur les naseaux, il faut sans cesse et davantage se le rappeler !

(J'en profite pour un erratum, où c'est qu'j'ai été cherché les hollandais, moi ? Je voulais parler des flamands)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Pour parler que de technique abstraction faite de tout ce qui est déjà précisé ci-dessus, il y a une question simple qui me turlupine.

Je pense que pour arriver à ce résultat l'appareil photo a du rester quelques heures sur site.

Aussi, les plans tournés uniquement en extérieur, -

1)qu'elles sont les mesures de protection ad-hoc qui sont mises en place?(contre la pluie, le vent ou le vol.. ) En effet connaissant le secteur et surtout en ville ils ont du mettre en place quoi comme dispositif?

2) qu'elles son les demandes d'autorisations diverses car ce genre d'installation ne se fixe pas sur un mur, un poteau ou sur un pont d'autoroute et sans surveillance .

Ils doivent avoir une en plus des connaissances, du talent mais également une bonne dose de connaissance de logistique administrative derrière tout ceci.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

×
×
  • Create New...