Jump to content

Recommended Posts

Bonsoir et bienvenue sur le forum maxcarter !

Bravo, très belle carte de visite !

Je ne suis pas spécialiste de la comédie mais j'avoue d'abord avoir eu un doute sur l'efficacité des "gags".

Puis on admets qu'en fait, il y a une recherche dans la subtilité de l'humour. A creuser encore mais elle est persceptible (peut-être un petit problème de rythme qui affaiblit la spontanéité nécessaire ?).

En tous cas, tu réussis à nous embarquer dans cette histoire et à la fin(s), on en est très bien récompensé !

Je laisse les critiques techniques à nos spécialistes dont je peux néanmoins anticiper une question : Quels matériels images et sons ?

Vraiment bravo à tous pour la mission que vous vous êtes fixés et dont on conclut sans difficulté qu'elle est accomplie !

D'ailleurs merci parce que c'est vécu avec plaisir et satisfaction.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci c'est gentil, effectivement il manque un peu de rythme.

Niveau matériel c'est sony A7s , canon 700d

pour le sons, zoom h4 et un micro hyper cardioide

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir,

Mon ressenti, qui n'engage que moi, après le visionnage de votre court métrage :

Les points forts :

Quelques gags m'ont fait sourire ....la scène de l'agrafeuse MDR ...la fin ingénieuse ...tout était question de business ! Donc l'aspect comique est bien là.

L'éclairage bien maîtrisé car il y a un mélange de fluo et de lumière naturelle dans la salle.

Mention spéciale pour Lucile (scène de l'agrafeuse) et le vendeur (scène finale).

les points discutables :

Manque à mon goût un peu de conviction et d'enthousiasme dans le jeu des acteurs et un peu de rythme par moment dans la réalisation.

Trop de réverbération dans le son du à la salle.

Bref ça se regarde bien mais on a quand même envie de plus de folie ;-)

PS : Mention spéciale également pour la poupée toute mignonne

Edited by ZB PROD.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour cette avis constructif, et merci pour la poupée faite par ma chérie ^^

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour cette avis constructif, et merci pour la poupée faite par ma chérie ^^

Je sentais bien que ça avait été fait avec amour ...on en revient au titre de ton court métrage. :bien:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je propose une petite analyse critique des aspects techniques...

Le principal est là dans ce court métrage.

Tout est là mais....dans un grand désordre.

Le jeu des comédiens est crédible et souvent bon, le scénario aurait pu tenir, s'il avait été soutenu par une meilleure maitrise de trois éléments cruciaux de la grammaire du cinéma :

  • L'axe de la caméra
  • Le cadre
  • les enchainements de plans

L'axe de caméra

Lorsqu'on choisi un axe de caméra, c'est parce qu'on souhaite montrer quelque chose au spectateur. On souhaite lui dire : regarde, c'est par là qu'il faut voir et tu vas comprendre.

L'axe de la caméra donne un sens à l'histoire, il accompagne la narration, lui donne "une valeur émotionnelle". Il détermine l'intention.

La focale

Lorsqu'on choisi un grand angle pour cadrer un personnage, ça le déforme, ça déforme la perspective et ça doit avoir un sens, car ce n'est pas une vision humaine normale.

Ce choix doit être appuyé, il ne l'est pas ici.

Le cadrage

Le choix de l'axe et le placement des personnages dans le cadre, ne se fait JAMAIS au hasard !

En effet en cadrant d'une certaine manière et sur un axe spécifique, on place le spectateur, on lui donne à voir, on lui fait comprendre !

Sur le premier plan sur l'image ci-dessous, je suis terriblement dérangé par le placement de la caméra, qui me situe (moi le spectateur) en dessous de la personne qui parle, comme si j'étais dans la pièce, et collé au personnage, je suis petit... Pourquoi ?

En fait c'est un axe qui ne raconte rien, c'est juste mal cadré... De plus le monsieur semble me parler parfois..

A qui parle t-il ? A combien de personnes ? je ne sais pas où il regarde...en l'air,, vers moi...c'est pas clair.

160413110415108981.jpg

C'est perturbant car cet axe n'accompagne pas un besoin spécifique...Pourquoi suis-je si petit et si proche de la personne qui parle ? Pour quoi cette personne me regarde moi ?

Le plan "master"

Il n'y a pas de plan d'ensemble qui me permettrait de situer le lieu, d'avoir une vue d'ensemble pour repérer combien de personnes sont dans la pièce !

Du coup, je me demande où sont les personnages, combien sont-ils ?

Un plan d'ensemble s'appelle un "plan Master" au cinéma.

Il faut faire un plan d'ensemble, sinon c'est que vous souhaitez créer le mystère.... Mais il n'y a aucun mystère dans cette scène.

C'est donc illogique... Du coup je ne comprends rien....

Les raccords entre les plans

Sur le plan ci-dessous, vous faites des raccords qui ne sont pas dans l'axe ! Il faut apprendre une règle basique du cinéma : le raccord dans l'axe.

Lorsque le raccord entre 2 plans n'est pas dans l'axe il y a un problème de temporalité.... on ne comprend plus pourquoi on a bougé si le raccord n'est pas logique...

Un raccord de plan sur le même personnage, à plus de 30° et sur un axe différent, perturbe la compréhension de l'action, de la temporalité, de la narration.

160413110415834109.jpg

Aucun de vos plans n'est "bullé", c'est à dire horizontal, ça penche à droite, ou à gauche... et comme vous filmez avec un grand angle, cela donne une impression de chaos visuel...

comme si nous étions sur un bateau...

=> ça donne le vertige, le tournis ! Le cadreur était totalement ivre ?

160413110415470284.jpg

160413110415557286.jpg

Il faut penser à "buller" la caméra sur son trépied ou sur votre épaule, c'est à dire chercher l'horizontalité, (utiliser la bulle d'un niveau à bulle).

La règle des 3 tiers

Sur le plan ci- dessous, le personnage semble me parler à moi le spectateur.....et pas à la personne derrière car nous à la droite de cette femme, c'est pas logique !

On ne sait pas à qui elle s'adresse et c'est très perturbant.

Vous devez vous renseigner sur la règle des 3 tiers, en cadrage au cinéma (et peinture et en photographie)

160413110416195460.jpg

Il faut apprendre à cadrer votre personnage sur la partie droite de l'écran, si celui-ci parle à quelqu'un en face de lui légèrement à sa droite et inversement.

Cela fait partie de la grammaire du cinéma.

Cela s'appelle, la règles des trois tiers !

160413113119605123.png

160413113120623296.png

160413115643545538.jpg

Bref, vous devez vous renseigner sur :

Le placement de la caméra et le choix de l'axe.

Le placement de la caméra et le choix de la focale => qu'est ce qu'un grand angle raconte de différent par rapport à un 50mm ou un 300mm ?

Le placement des personnages et de l'action dans le cadre => règle des 3 tiers en peinture / photo / cinéma

Car le cadre, le mouvement et l'axe de la caméra, c'est la place du spectateur dans votre histoire.

Si vous ne maitrisez pas ces points, le spectateur ne comprendra pas l'histoire que vous lui racontez..

Les règles sont faites pour être transgressées, mais dans ce cas il faut parfaitement les maitriser.

Regardez ces vidéos qui montrent comment certains réalisateurs cadraient....

Kubrick

http://www.youtube.com/watch?v=flq0t4jrqJQ

Wes Anderson

http://www.youtube.com/watch?v=tFI7_bH7E-M&nohtml5=False

Edited by lafamily

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci, de bon conseil à prendre. Je regarderai ça bien cette après midi mais ça va beaucoup m'aider.

Après certains plan sont des choix artistiques quand même.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci, de bon conseil à prendre. Je regarderai ça bien cette après midi mais ça va beaucoup m'aider.

Après certains plan sont des choix artistiques quand même.

Oui je comprends bien.

Mais lorsque le choix artistique vient perturber la lecture et la compréhension, c'est ennuyeux.

Lorsque l'intention de réalisation est claire, tous les choix qui découlent de cette intention semblent logiques pour le spectateur.

Mais il faut que ces choix soient très clairs et bien maitrisés pour que cette "intention" transparaisse.

Votre film est simplement mal cadré, cela n'a rien à voir avec des choix artistiques, car si vos choix artistiques étaient clairs, on ne se poserait pas ces questions, au contraire.

Du moins si certains plans sont volontairement cadrés avec une intention, ils sont pollués par des mauvais cadres, des enchainements non maitrisés, des choix de focale non assumés, et du coup, les quelques "bons plans" sont perdus.

Par exemple, je vous propose de regarder, avec attention, le dernier film d'Albert Dupontel "9 mois ferme".

Dans ce film, Albert Dupontel "décadre" tous les plans dans l'appartement de la "Juge" (et seulement ces plans là)

La caméra vacille, elle est toujours penchée, à droite à gauche... Rien n'est jamais horizontal.

Il joue des coups de zoom, des plans en plongée et en contre plongée, bref il utilise toute la grammaire du cadre et de l'axe de la caméra pour accompagner son propos, pour le souligner.

Cela donne une sensation étrange, une sensation de chaos, cela place toujours le spectateur dans une ambiance anachronique, et ça accompagne une série de situations totalement burlesques.

http://www.youtube.com/watch?v=-ORsC2OdJGc

Je ne suis pas un fan des films de Dupontel, mais j'admire son sens de l'image et du cadre. C'est un homme passionné de cinéma, qui possède une grande connaissance du cinéma.

Il anime des conférences, et c'est un cinéphile qui possède une culture cinématographique immense.

Un film est fait d'une multitude de détails, c'est ce qui en fait un "art" aussi complexe.

Mais bizarrement, ce sont les détails qui nous font vibrer.

Fran6

Edited by lafamily

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

En dehors de tout ce qui a été dit, mes goûts personnels font que je n'apprécie pas l'éclairage venant de l'extérieur qui donne une image surexposée et "laiteuse" de 1min 16 s à 2 min, et je n'aime pas pas beaucoup plus l'éclairage de 2 à 3 min 12 s.

post-4619-0-57694300-1460627954_thumb.jp

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon pour moi le son est à la ramasse...et c'est souvent le plus diff. finalement... :sweatingbullets:

Le reste se regarde bien, et il y a quand même des " performances d'acteurs " ...tout est améliorable bien sur et cela dépend de ce que l'on veut atteindre et on t'a donné beaucoup de pistes plus haut....que tu réinterprétera à ta façon...

Il y a des couleurs/rendu qui ne seraient pas mes choix...mais cela colle assez bien ...donc c'est très anecdotique ...

On peu faire un peu plus court et rythmé sans nuire au message passé ...

Y a du potentiel en tous cas si ça peut vous encourager à persévérer ..

Impression d'une équipe sympa... et c'est super important pour le spectateur . :bien:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Très belle leçon de techniques de cinéma de Fran6 ....on sent le passionné très pointu dans son domaine ....peut être un chouilla professoral dans le ton mais c'est vraiment enrichissant ....merci :bien:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de lire l'avis de family et j'aurais quelques nuances à lui "objecter":

- " placement de la caméra, qui me situe (moi le spectateur) en dessous de la personne qui parle Pourquoi ?" : le patron l'autorité c'est déjà une raison suffisante. ?..après le regard de l'acteur peut être mieux orienté ok

- "A qui parle t-il ? A combien de personnes ?" : c'est justement l'effet de surprise...tout n'est pas limpide dans la narration, mais là on croit qu'il parle à un staff et il n'y a que 2 personnes avec 1 salle un peu pourri...c'est amusant...je l'ai ressenti comme tel...je me trompe ?

Le reste c'est un ensemble de vérités et d'enseignement riche...

A+

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bon pour moi le son est à la ramasse...et c'est souvent le plus diff. finalement... :sweatingbullets:

Le reste se regarde bien, et il y a quand même des " performances d'acteurs " ...tout est améliorable bien sur et cela dépend de ce que l'on veut atteindre et on t'a donné beaucoup de pistes plus haut....que tu réinterprétera à ta façon...

Il y a des couleurs/rendu qui ne seraient pas mes choix...mais cela colle assez bien ...donc c'est très anecdotique ...

On peu faire un peu plus court et rythmé sans nuire au message passé ...

Y a du potentiel en tous cas si ça peut vous encourager à persévérer ..

Impression d'une équipe sympa... et c'est super important pour le spectateur . :bien:

Le problème du son, c'est qu'il faut un "bon" ingé son.

Dans des pièces qui produisent beaucoup de réverb, il est absolument nécessaire de percher très proche, et d'avoir un micro très directionnel.

J'ai longtemps essayé de m'occuper tout seul du son ou de bricoler, mais je me suis vite rendu compte que je pouvais faire les plus belles images du monde, si le son ne suivait pas, le produit final restait très "amateur".

Coté rendu et couleurs, ce n'est pas toujours ça, mais franchement ce n'est pas désagréable et surtout ça ne perturbe en rien le fond.

En revanche les problèmes d'axes et de cadres sont très perturbants, ils empêchent d'entrer pleinement dans l'histoire, ça casse l'empathie...

Dès les premiers plans, je me suis dit :

_ "haaaaa, vl'a un réal qui raconte une histoire en faisant une faute d’orthographe et de grammaire à chaque phrase."

Lorsqu'on écrit un scénario, lorsqu'on établi le découpage des plans à tourner à partir de ce scénario, il est impératif de se poser pour chaque plan les questions suivantes :

  1. Où je place la caméra ?
  2. Pourquoi je la place à cet endroit ?
  3. Quel objectif je choisis et pourquoi ?

Il faut trouver une cohérence dans ces choix, il faut qu'ils traduisent l'intention de réalisation.

Dans mon métier de Chef Op, je suis confronté à deux types de réalisateurs :

  1. Ceux qui pensent avec leur caméra et donc pensent le cadre avec détermination, c'est leur écriture et le Chef Op doit obéir !
  2. Ceux qui comptent sur le Chef Op pour trouver des solutions, parce qu'ils comptent sur une "osmose" autour du scénario, et qui valident ses choix (ou non !).

J'aime les deux situations :

  • Plonger dans l'écriture d'un réal déterminé, c'est pour moi l'occasion de découvrir un langage, un univers !
  • Devoir proposer et négocier, argumenter et faire des compromis, donc apporter ma vision au projet, avec respect et transparence.

Un premier court métrage, quel que soit le rendu final, c'est toujours une expérience formidable !!

Il y a tant d'aspects à traiter en même temps : les dialogues, la direction d'acteur, la lumière, le cadre, les enchainements, les décors, les costumes, le son, la musique, le montage.....

Mais le potentiel est là, je suis d'accord avec toi !

Justes quelques détails discriminants à régler, et une grosse marche serait franchie !

Edited by lafamily

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci encore pour le tas d’expériences sur le quelle tu es assis...A plus de 50 ans tu en as à raconter....

La précision et l'argumentation sont tes principales qualités...j'aime et je crois que tes réponses assez englobantes, du particulier vers le générale sont un bonheur pour ce forum...

:bien:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je viens de lire l'avis de family et j'aurais quelques nuances à lui "objecter":

- " placement de la caméra, qui me situe (moi le spectateur) en dessous de la personne qui parle Pourquoi ?" : le patron l'autorité c'est déjà une raison suffisante. ?..après le regard de l'acteur peut être mieux orienté ok

- "A qui parle t-il ? A combien de personnes ?" : c'est justement l'effet de surprise...tout n'est pas limpide dans la narration, mais là on croit qu'il parle à un staff et il n'y a que 2 personnes avec 1 salle un peu pourri...c'est amusant...je l'ai ressenti comme tel...je me trompe ?

Le reste c'est un ensemble de vérités et d'enseignement riche...

A+

Il aurait été intéressant de poser la caméra derrière le gars qui écoute à son bureau (plan large), en champ contre champ.

Cela aurait permis de se faire une idée de la distance qui les séparent !

Puis de reprendre sur un gros plan bien cadré du monsieur qui parle, pour insister sur sa présence, son poste, et idem lorsque la jeune femme commence à parler.

Un jeu de champ contre champ avec un enchainement de plan large => vue depuis le gars qui écoute (en amorce épaule), puis retour gros plan (bien cadré) de la jeune femme.

Cela aurait donné du rythme.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Exacte c'est clair..je voie bien le montage possible...la narration devient soudainement plus riche...à priori ...

On peut ainsi conserver l'effet de surprise (tout n'est pas dévoilé)...mais le type qui cause tout de suite avec le jeu de l'actrice est tout a fait caractéristique de ce qui se passe dans la réalité :

Son regard n'est pas encore tourné vers la salle ou très bref,, elle reste en connexion avec le seul qu'elle connait, cela la protège encore avant de se lancer devant la foule d'étranger , nouveaux collègues (finalement un peu exagéré...ils ne sont que 2 :laugh: humour d’excès)

J'ai adoré ce jeu subtile de la fille qui hésite encore à affronté un nouveau groupe..regard toujours hésitant entre son patron et le sol ....et/ou minaudant :rolleyes:

Alors à intégrer avec ce que tu proposes...ou choisir (exclure en préférant le rythme largement important)..

Créer c'est faire des choix douloureux pour la limpidité de la narration au détriment de certains plaisirs immédiats...comme tu l'as rappelé sur un autre post récent.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Vous ne parlez pendant ces quelques derniers messages que de la qualité du son ... ce qui me gêne le plus, c'est toute une série de plans au début dont j'ai parlé --> ici

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Vous ne parlez pendant ces quelques derniers messages que de la qualité du son ... ce qui me gêne le plus, c'est toute une série de plans au début dont j'ai parlé --> ici

C'est vrai qu'il y a un voile et que le contraste général en pâtit un peu .....ça aurait pu être corrigé en post prod.

Mais pour ma part, je trouve qu'il s'en sort bien dans la gestion de la lumière et la balance des blancs car il y a deux types de source lumineuse pas forcément facile à concilier.

Et j'avoue que j'étais plus concentré sur le son car la réverbération a tendance à gommer l'articulation des dialogues. :smile:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Vous ne parlez pendant ces quelques derniers messages que de la qualité du son ... ce qui me gêne le plus, c'est toute une série de plans au début dont j'ai parlé --> ici

Ben ça ne me dérange pas trop, NOEL...

Voilà justement un choix qui pourrait se défendre...et contre lequel je n'aurais pas d'argument technique...

=> je suis juste d'accord avec toi sur le fait que le personnage qui est derrière disparait un peu trop dans le "flare" de l'objectif, mais bon...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By crackers
      Entre le mercredi 25 et le mardi 31 mars, les dates initiales de La Fête du court métrage, vous aurez la possibilité de télécharger un lecteur sécurisé et regarder autant de fois que souhaité une programmation de films  
       
    • By simsim
      bonjours ou bonsoir, déjà j'espère que tout le monde vas bien, ou du moins que je n'achèverais pas les personnes déjà malade avec mon orthographe.                                                                               bref, à l'occasion de ose se court ( festival de court métrage dont je vient d'apprendre l'annulation ...snif snif ( mais encore heureux 400 personne dans 1 sale de cinéma c'est un peu du suicide )) j'ai fais un petit court métrage (il devait faire 7 min max) A !  et y'avais des thèmes aussi mais je les ait pas trop respecter... donc bon.  et le voilà comme d'habitude avec de sublime bande noir ( qui cette fois ci on été pris en compte quand on a filmé) j'ai aussi fais une affiche un peu a la va-vite pour le concourt, si sa peu vous "teaser" je la mes en pièce jointe. du coup comme jespaire que vous pourrais me dire ce que je dois corrigé pour le prochain... merci d'avance et bon visionnage ( oui j'avais dit dans mon derniere poste sur le forume que sa allez être une histoire de super héros ) hélas j'ai mis en stand-by cette embryon de project. Bon allez courage a vous pour cette épidémie et pour ces 7 minute de : trillerpsycologiqueécerébrale comprennent 3 minute d'intro et aucun générique car j'avais pas prévue dans le timing de 7 minute. 
      lien du "film" 
       
      simsim 
      merci d'avance ! 
    • By mike13
      bonjour à tous
       
      Je n'ai pas trouvé de sujet , je me permets d'en ouvrir un
       
      On trouve beaucoup de materiel à budget largement correct mais souvent on dirait que c'est plus utiliser pour les photographes
       
      quel materiel doit-on utiliser pour un rendu pro ( Clip ou court métrage) en Interieur et en exterieur
       
      Mon budget  (dans les 300 euros)
       
      Pour l'intérieur , j'ai trouvé ce matos qui semble bien noté.
       
      https://www.amazon.fr/Photography-num%C3%A9rique-Photographie-%C3%89clairage-d%C3%A9clairage/dp/B077VM4SWY/ref=asc_df_B077VM4SWY/?tag=googshopfr-21&linkCode=df0&hvadid=228025569353&hvpos=1o1&hvnetw=g&hvrand=4580688213465050879&hvpone=&hvptwo=&hvqmt=&hvdev=c&hvdvcmdl=&hvlocint=&hvlocphy=9055044&hvtargid=pla-443242359595&psc=1#customerReviews
       
      Et pour l'extérieur, sans électricité, est-ce qu'il existe du matos avec batterie? ou est-ce que la solution est d'utiliser un reflecteur?
       
      https://www.amazon.fr/Neewer-portable-Translucide-Pliable-R%C3%A9flecteur/dp/B002ZIVKAE/ref=asc_df_B002ZIVKAE/?tag=googshopfr-21&linkCode=df0&hvadid=106808016241&hvpos=1o1&hvnetw=g&hvrand=14463579003456444878&hvpone=&hvptwo=&hvqmt=&hvdev=c&hvdvcmdl=&hvlocint=&hvlocphy=9055044&hvtargid=pla-187742968343&psc=1
       
       
       
       
    • By mike13
      Et voici mon tout premier court métrage. Chaque année je fait gagner dans un concours , une vidéo d’après mariage aux mariés de l’année en cours. J’ai eu l’idée de leur écrire un court métrage ou les mariés et leur entourage sont mis en scène. Ce sont donc des non acteurs que j’ai du diriger. Tourné avec le GH5, objectif 10-25. On a tourné sur une journée donc difficile de tourner en manuel focus car le temps était contre nous. La qualité d’image aurait donc pu être meilleur. Prise de son avec micro rode NT-2
       
      C’est bien sur un essaie sans prétention. 
       
       
    • By Nommar
      Bonjour, je viens recueillir vos avis sur un court-métrage que j'ai pu réaliser grace à l'association Le Jardin des Images ! J'attends vos avis avec impatiente, n'hésitez pas à dire ce qui est négatif (j'ai conscience qu'il y a pas mal de soucis ;)
       

    • By jm83
      Tourné avec un 7D, 17-40mm f4, 50mm f1,4, 100mm IS f2,8, 70-200mm f4.
      La vidéo :
      Le making off :
      Cordialement.
    • By jm83
      Notre dernier cour métrage, bon visionnage.
      Cordialement.
       
      Le court métrage :
       
      Le making of :
       
       
       
       
       
       
       
       
    • By RVV
      Réalisateurs, faites nous parvenir vos films (touts genres) dont la durée est de moins de 20 minutes avant le 21 septembre 2019
      CAP SUR LE COURT est une manifestation annuelle qui permet à des réalisateurs non professionnels de présenter leurs courts métrages dans une salle de cinéma numérique. Les meilleures œuvres sont récompensées par un prix du Public, un prix du jeune Jury et un prix du Jury.
      La présence d’un représentant de l’équipe de création est vivement souhaitée durant le festival. Pour favoriser cela, la MJC Maison Pour Tous de Voreppe propose une indemnisation forfaitaire des frais de déplacement et / ou hébergement selon le principe suivant :
      habitant dans un rayon de 150 à 400 km de Voreppe : 50 € de déplacement habitant dans un rayon de plus de 400 km de Voreppe : 90 € de déplacement habitant dans un rayon de plus de 150 km de Voreppe : 50 € d’hébergement (ou possibilité d’hébergement chez l'habitant) Fiche d’inscription et règlement isponible sur le site CAP SUR LE COURT
      Alors, à bientôt !
    • By simsim
      Bonjour, 
      Alors voilà j'ai fais un petit court métrage il y a quelque mois et j'aimerais avoir votre avis
      https://www.youtube.com/watch?v=rP56IcmqzTY&t=86s
      Merci d'avance a tous!
      Sim 
       
       
    • By maxcarter
      Bonjour,
       
      Le docu fiction sur le festival humour et handicap.
       
       
    • By maxcarter
      Bonjour,
       
      J'ai commencé la promo de façon bénévole du festival humour et handicap.
      Voici la première vidéo en format sketch, les prochains seront en format histoire.
       
       
    • By Trist3lune
      Bonjour,
      Voilà mon dernier court métrage.
       
       
      réalisé dans le cadre d’un atelier vidéo.
      merci pour vos retours !
    • By Cineman15
      Bonjour,

      Ayant pour projet de réaliser mon 2nd court métrage le mois prochain, je souhaiterai faire l’acquisition d’un matériel son ( comprenant micro, enregistreur, et préampli)
      Après plusieurs recherches, je reste dans l’indécision.
      Il s’agit d’un drame qui ne comprendra pas plus de 2 personnes par scène. Scènes extérieures et intérieures.

      Budget : 600 euros

      J’ai remarqué cette configuration sur l’un des topics:
      Enregistreur Tascam DR60d MkII + Sennheiser MKE 600 + préampli Feathead

      Qu’en pensez vous ?


      Dans le cas contraire quel serait selon vous la meilleure option pour : 

      Le micro : ?
      L’enregIstreur mixette ? 
      Preamplis ? Sont -ils nécessaires d’ailleurs selon vous ? 

      Je vous remercie d’Avance 
    • By Valgo
      Bonjour! J'ai créer une chaine youtube il y'a peu. Voici ma vidéo: j'aimerai avoir des avis dessus ainsi que des partages et abonnés si le contenu vous plais
       
    • By Détours Studio
      Bien le bonjour à tous,
       
      Nous sommes un tout nouveau collectif et nous avons l'ambition de créer des séries, des courts métrages, des émissions et bien d'autres concepts sur notre chaîne Détours Studio. 
      Nous venons donc sur ce site que avons déjà pas mal arpenté il y a quelques temps pour proposer notre contenu, et pouvoir obtenir des conseils, des avis, des remarques et pourquoi pas un peu de visibilité si le contenu est à votre goût !
      Voilà je vous laisse donc avec le lien de l'épisode pilote de la série "Inside" ainsi que le premier court métrage de la chaîne " Pile ou Face"
       
      Inside :
       
      Pile ou Face :
       
       
      Merci d'avance à tous et bonne journée ! ^^
       
      Guillaume.


×
×
  • Create New...