Jump to content

Dans le regard d’Alice

Rate this topic


loonyphotons
 Share

Recommended Posts

Bonjour,

Ca pourrait être bien si l'instabilité de l'image n'était pas présente à ce point ... mais ce n'est que mon avis ...  attendons d'autres avis ...

 

Link to comment
Share on other sites

bonjour,

le sujet est original ,mais trop de bruit dans l'image et  pas stabilisée du tout...

mais  ce doit etre très difficile a faire ....

la voix et le texte sont tres agreables....

l'idée est bonne mais a travailler techniquement...

merci du partage  :bien:

Edited by loupiod
Link to comment
Share on other sites

BRAVO !!!!

Je suis transporté dans cette contemplation d'un œil marron (ben oui, finalement il y a pas que les yeux clairs)...

Subjugué par la voix et le rythme : l'image est presque secondaire - c'est un arrière plan, une illustration !

Ce n'est pas l’œil qui nous regarde, c'est nous qui regardons l’œil (miroir de l’âme) qui nous transperse. Sans oublier Alice, muse absolue du poème.

Et pour provoquer j'ajouterai : La stabilité c'est la mort et l'instabilité c'est la vie !

Pour moi c'est (encore) une réussite !

BRAVO !!!

Link to comment
Share on other sites

on peut voir ca comme tu le dis aussi.....

tu veux dire bouger c'est la vie,et se figer c'est la mort ....peut etre ,peut etre pas   ..!!  ,mais on peut quand meme apprécier une vidéo bien stabilisée qui soit pleine de vie ,non ??? :D

Link to comment
Share on other sites

@ GM1968,

La vie peut venir du mouvement d'un œil, mais pas dans les vibrations d'une caméra.

C'est quand même rare de ressentir la vie grâce aux tremblements d'une caméra.  

Link to comment
Share on other sites

Alors pourquoi en image de synthèse ou dans certains films on ajouter des tremblements à la caméra pour simuler une caméra d'épaule ?

Oui, le tremblement de la caméra est parfois nécessaire ! C'est que la caméra est tenue pas quelqu'un ! Oui celui qui filme est en vie ce n'est pas un pied de métal ou de carbone... C'est donc bien le narrateur dans le cas de cette vidéo qui s'exprime. Sans les tremblements : il manquerait quelque chose. Sans les tremblements, c'est l’œil qui nous regarde et non plus nous qui regardons l’œil.

J'ai tout faux ? vraiment ?

Link to comment
Share on other sites

Gabriel ,il ne faut pas s'emballer ,pour une histoire d'appreciation personnelle....

tu as tout a fait le droit d'exprimer ta propre sensibilité....

Noel fait la meme chose...

a mon humble avis ....

don't worry be happy....:wiseman:

Link to comment
Share on other sites

C'est comme ça qu'on répond quand on croît détenir l'unique vérité absolue.

(entre-nous Loupiod, Gabriel ne m'a pas du tout convaincu sur l'intérêt de cette instabilité)

Link to comment
Share on other sites

plus serieusement  l'oeil en gros plan c'est magnifique,avec les cils, l'iris,la pupille....et je trouve l'idée originale ,de nous faire voir cet  oeil de tres pres....

et je crois que c'est la premiere fois que je vois ce genre de montage poétique , avec un oeil..

mais je suis d'accord avec Noel pour dire que si la video etait stabilisée ca aurait pu donner ,un chouette truc...

apres ce n'est que notre avis...avec Mercalli v4 peut etre.

d'ailleurs cette instabilité ,elle est volontaire ou pas???

c'est une question que je pose  a Loonyphotons ...!  :bien:

Edited by loupiod
Link to comment
Share on other sites

Bonsoir à tous !

 

Oui, faut pas s'emballer, tout le monde a raison. Chacun a sa propre approche.

 

Moi, ma difficulté, c'est l'expérimental. Expérimenter quoi exactement ?

 

Je ne sais plus de qui j'ai lu çà récemment mais le verdict serait déjà tombé : "Aucun cinéaste n'est parvenu à ce jour à mettre la poésie en images".

 

(Sur le ton : Circulez, y a rien à voir !).

 

Là pourtant, la poésie se cherche, se meut voire tremble dans chaque réaction !

 

Bilan positif de l'expérimentation ...

 

Bravo loonyphotons et bravo à tous pour ce débat !

Link to comment
Share on other sites

Salut les gars,

 

Merci pour vos interventions, je vais commencer par répondre sur l'aspect expérimental. Expérimenter quoi ? Bah beaucoup de chose : la poésie elle-même, sa mise en image, le rapport à la muse, la temporalité des éléments précités. Ce qui m'a particulièrement intéressé sur ce film, c'est de travailler directement avec celle qui m'a inspiré, avec une certaine spontanéité dans le processus de création. La voix off a été écrite après le tournage. Ce n'est donc pas simplement une mise en image d'un texte préexistant. Cela dit j'avais déjà une direction assez claire puisque le petit texte affiché à la fin du film était lui déjà rédigé. Autre chose importante : c'est l'avis d'Alice qui a validé le film. Elle a été la première spectatrice et si son avis avait été négatif, je n'aurais pas diffusé ce court. La dimension expérimentale me semble une évidence ici, car je travaille à partir de lois internes, les miennes et celles de ma muse, sans réellement considérer ce qui est ou doit être fait d'habitude. Car, je ne savais pas si ça lui plairait, et c'était le but premier. Car je part sans scénario, et que je suis dépendant de l'inspiration. Si l'inspiration n'avait pas été au rendez-vous : pas de film (malgré les images déjà tournées).

 

Concernant la phrase : "Aucun cinéaste n'est parvenu à ce jour à mettre la poésie en images", bah, j'ai envie de dire, on s'en fiche pas mal, ahahah... C'est peut-être vrai ou peut-être pas. La peinture a bien du attendre Picasso et Braque pour avoir son cubisme. Il y a bien des réalisateurs un jour qui arriveront à mettre en image la poésie. Même si, de mon point de vue cette problématique est mal posée. Le but n'étant pas de "mettre en image la poésie" mais de réaliser un poème (au lieu de simplement l'écrire comme c'est l'usage).

 

Alors pour cette histoire de stabilisation, ahahah... qui a suscité tant de débat et pour répondre à GM1968 dont je salue les efforts pour défendre mon film (merci à toi), et bien c'est assez amusant car en fait ici la caméra est parfaitement stable. Je pensais (par erreur) que c'était une évidence technique, ici c'est l'actrice qui tremble, ce qui est bien normal. En aussi gros plan, le mouvement se ressent énormément, chaque micro-tremblement apparait très fort à l'image. Ce tremblement est-il volontaire ou pas ? Oui et non, cela ne m'a jamais gêné, au contraire, ce résultat colle bien à l'ambiance et la voix off qui dit "ne pas trembler devant elle, c'est ne sembler devant rien". En l'occurence c'est le tremblement naturel d'Alice et cela aurait était difficile de l'éviter. Cela a déjà été assez dur pour elle de rester les yeux bien ouvert avec la lumière et le reste, assez longtemps pour que je puisse faire mes tests et mes plans. J'aurais évidemment pu donner un coup de stabilisation en post-prod. Mais bon, c'est pas trop mon truc, et je ne l'ai même pas envisagé puisque que le tremblement me convenait.

 

Par contre et pour reprendre les propos de Loupiod, j'ai hésité sur le bruit qui était (pour moi aussi à la base) trop présent. Il s'agit bel et bien ici d'une limite technique que je n'ai pas jugé si importante au final. J'ai hâte de voir ce que cela peut donner en projection.

Edited by loonyphotons
Link to comment
Share on other sites

Il y a 6 heures , loupiod a dit:

Gabriel ,il ne faut pas s'emballer ,pour une histoire d'appreciation personnelle....

tu as tout a fait le droit d'exprimer ta propre sensibilité....

Noel fait la meme chose...

a mon humble avis ....

don't worry be happy....:wiseman:

Je tentais un retour sur le forum... mais je pense que je vais en rester là définitivement et je n'interviendrai plus.:bye:

Link to comment
Share on other sites

Pour résumer ...

1) Gabriel il ne faut pas être chagriné par les différentes interprétations sur ce que l'on peut ressentir en visionnant un film.

2) Lounyphotons, ce qui compte ce ne sont pas les "causes" de ces instabilités (caméra ou acteur) mais le fait que c'est un point important que remarquera obligatoirement un spectateur.

 

Link to comment
Share on other sites

Bonjour,

Je rejoins Ciné7 : chacun a raison. Tout le monde a sa propre approche.

Sur l'écran de mon Smartphone, je n'ai pas souffert du tremblement de l'image. J'ai donc apprécié ce petit film.

À mes yeux (clin d'œil) il m'a paru poétique, et le propos qui dit que le cinéma ne peut pas être poésie peut et doit se discuter. Là aussi l'interprétation de chacun joue fortement. Certains ont dit que la poésie est partout. Alors...

Ciné7 pose la question du coté expérimental ; je ne suis pas forcément fan non plus en général mais j'ai trouvé que ça donnait un charmant côté rétro (un comble !) années 60, 70 au film. 

GM, je suis perplexe : en quoi ce débat fort courtois peut te pousser à ne plus participer au forum ? Je n'y vois qu'une saine discutions. Tout le sel de la vie.

Bonne jounée à tous.

Link to comment
Share on other sites

Avant de lire les propos de Loonyphotos, je me doutais un peu que la caméra ne tremblait pas.

Autant un tremblotement infime sur une belle scène de paysage me sera insupportable, autant j'ai bien compris (je crois) l'état d'esprit de Loonyphotos.


Le hasard veut que j'ai revu le film fort intéressant (fleuve...) de Kubrick, Barry Lyndon, il y a 3 jours. Une scène est complètement tremblotante, celle où le jeune Barry (pas encore Lyndon) s'engage dans l'Armée de Prusse et se bat à la loyale contre un gros costaud, à la suite d'invectives réciproques. En ces temps-là Gabriel, il n'y avait pas de Forum, tu vois comment ça se passait ?... :ht26vt24:

 

Quand j'ai vu la scène, complètement tremblotante, un amateur débutant ferait à peine pire, je me suis dit : elle est tremblotante pour bien restituer le côté "brut" de l'action car Kubrick a tous les moyens techniques à sa disposition pour qu'elle soit stable. L'objectif est - en caméra portée - de se mettre à la place de la vision des protagonistes qui donnent ou reçoivent des coups de poing.

 

J'ai retrouvé une photo de tournage qui a confirmé ma première impression mais quelle ne fut pas ma surprise de voir que c'est Monsieur Kubrick en personne qui tourne la scène.  :wiseman:

 

On retrouvera d'ailleurs cette instabilité (il me semble) dans la fameuse scène où Barry devenu Lyndon se bat à coups de poing (de nouveau) avec le 1er fils de la comtesse de Lyndon lors d'un concert dans le Palais.

 

 

barry_lyndon.jpg

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir,

 

Perso, je rejoins les appels au retour de Gabriel (GM1968) sur le forum, de loupiod, NOEL, YANIK qui prolongent les remerciements de loonyphotons pour son beau commentaire de sa vidéo.

 

Je suis certain que Gabriel saura donc définitivement apprécier que cet appel unanime obtienne au final le renfort à l'artillerie lourde de Thierry P. !

 

Quelle force dans ces demandes que tu restes

 

Je saute sur l'occasion pour préciser à loonyphotons que je vais devoir retrouver cette foutue citation dans ces termes exacts car j'avais bien compris que son auteur (Syd Field ou Sergio Leone puisque c'est très récent) ne parlait de la poésie que par les images elles-mêmes, sans le support d'un texte (off ou non).

 

Sinon, je me serais offusqué et j'aurais opposé Marcel Carné sur les dialogues de Jacques Prévert.

 

Et si on doit pousser encore plus loin dans les références, je me serais scandalisé car pour moi, le modèle de l'union de la poésie et de l'image demeure toujours celui-là (çà dure 1'35". C'est calé à 47'20" et aller jusqu'à 48'55) :

 

(Cà te va aussi comme renfort, Gabriel :sweatingbullets:? ...).

 

Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

Bonsoir,

Même si je porte le prénom du messager de Dieu (mais, complétement athée), je ne porte pas la vérité... et je n'ai pas envie de répondre à "C'est comme ça qu'on répond quand on croît détenir l'unique vérité absolue." de NOEL. Ce genre de remarque m'épuise (surtout que je ne suis pas comme ça) et me fait perdre du temps que je préfère consacrer à autre chose. Ce n'est pas de la susceptibilité exacerbée, c'est plutôt de la gestion du temps...

Je garde un oeil sur le forum... mais je préfère arrêter d'intervenir. Ce qui m'évite de devoir justifier des interventions.

Bonne continuation à tous (je n'ai aucune rancœur et aucune haine :) ... je vous aime !!!)

Gabriel...

Link to comment
Share on other sites

Désolé Gabriel si ma remarque t'a épuisé, je ne cherchais pas du tout cela, ... mais elle venait suite a tes justificatifs de présence d'instabilité:

" Alors pourquoi en image de synthèse on ajoute des tremblements ...

Oui, le tremblement de la caméra est parfois nécessaire ...

Oui celui qui filme est en vie ...

Sans les tremblements, c'est l’œil qui nous regarde et non plus nous qui regardons l’œil. "

 

Dans le cas présent on est en présence d'un joli texte romantique dont la présence d'instabilité n'apporte rien de plus à cette lecture ... alors pourquoi vouloir la justifier.

Personnellement, ces tremblements me gênent ... mais ce n'est qu'un ressenti personnel.  

 

 

 

Edited by NOEL
Link to comment
Share on other sites

Bonjour à tous,

 

Chacun de nous avons une énergie propre de créativité.

Nous pouvons nous apprécier par nos différences et ainsi peut-être, arriver à la quintessence en réunissant toutes les pièces de ce formidable puzzle qu'est l'expression de la vie. 

 

En ce sens, j'ai apprécié la créativité de loonyphotons.

 

Pour ma part, dans les vidéos que je réalise, je suis intransigeant sur la stabilité de l'image.

 

Loonyphotons, ne le prends pas mal, mais je n'ai pas accroché sur l’instabilité de tes images tout en acceptant ceux qui aiment cette instabilité.

 

Mais tout ceci, après la lecture des dialogues, est passé au second plan, car j'ai des amis sur ce forum, et cela me stresse quand on a tendance à s’enliser dans la matière.

 

J'aurais aimé être un artiste un gourou et prêcher la paix

 

 

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

j'accepte les cookies de ce site. Terms of Use

Please Sign In or Sign Up