Jump to content
zhiyun

 

Participez nombreux ! 5 lots à gagner

 

AurelAna

Filmer des spectacles (basse luminosité) que choisir?

Recommended Posts

Bonjour,

 

Je suis totalement novice, j'aimerais acheter une caméra ou appareil photo pour filmer des spectacles et créer ainsi des teasers destinés à internet. 

Je ne sais as trop quoi choisir, on m'a conseillé le sony A7, et je voulais avoir votre avis. Aussi que me conseillez vous? :sazur23q:

Je ne veux pas lésiner sur la qualité de l'image et cherche un appareil qui peut filmer sans problème en basse lumière.

Mon budget serait de 500 euros max. :3_grin2x2:

 

Merci pour votre aide!

 

:91_thumbsup2x2:

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Après avoir bien fouillé, je suis tombé sur le Panasonic Lumix G7, il est abordable et semble convenir à mes attentes. Vos avis? 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour et bienvenue AurelAna.

 

Attention, les apn ne filment pas en continu et tu serais obligée de surveiller la durée pour relancer la prise de vue à chaque coupure (et qui dit coupure, dit aussi coupure de morceaux du spectacle).

 

C'est un spectacle de quoi et dans quelles conditions exactement (scène de théâtre ?). Y a t'il un éclairage scénique ?

 

Ne pas écouter à la lettre ceux qui pensent qu'il faut absolument avoir un apn pour faire les meilleures images. Les caméscopes savent aussi filmer un spectacle et outre la sensibilité, il faut aussi se préoccuper du son.

Share this post


Link to post
Share on other sites

bonsoir

bien d'accord avec ciné7 ... reste que 500€ , ça limite pas mal ...

le lumix g7 pourrait convenir pour des teasers question images mais attention le capteur n'est pas stabilisé et le son sera très (trop ) basique ...

crackers

Edited by crackers

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, Ciné7 a dit :

Bonjour et bienvenue AurelAna.

 

Attention, les apn ne filment pas en continu et tu serais obligée de surveiller la durée pour relancer la prise de vue à chaque coupure (et qui dit coupure, dit aussi coupure de morceaux du spectacle).

 

C'est un spectacle de quoi et dans quelles conditions exactement (scène de théâtre ?). Y a t'il un éclairage scénique ?

 

Ne pas écouter à la lettre ceux qui pensent qu'il faut absolument avoir un apn pour faire les meilleures images. Les caméscopes savent aussi filmer un spectacle et outre la sensibilité, il faut aussi se préoccuper du son.

Bonjour, merci pour ta réponse :)

Je souhaiterais filmer un spectacle de danse, il y aura des lumières de spectacles, certainement d'assez faible intensité...

Pour le son aucun problème j'enregistre en simultané en multipiste. Serais tu me dire quelle est la durée moyenne d'enregistrement d'un APN? (j'imagine que ça change selon la qualité d'enregistrement etc.)

Merci d'avance

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, crackers a dit :

30 min ; c'est la loi pas la capcité de l'appareil .

OK OK, :91_thumbsup2x2:donc pour enregistrer tout un spectacle c'est pas mal contraignant mais pour un extrait c'est suffisant.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Un extrait de moins de 30mn donc :smile:

 

Et en plus du g7, il faut prévoir l'objectif ou plutôt le zoom selon ta position prévue dans la salle.

 

Bonjour crackers en même temps.

 

Un caméscope garde l'avantage d'avoir le nécessaire mais il est vrai que 500€ est un budget très serré pour avoir un bon capteur assez sensible (mais la lumière de la scène devrait aider même si les projecteurs ne sont pas très puissants).

Share this post


Link to post
Share on other sites
à l’instant, Ciné7 a dit :

Un extrait de moins de 30mn donc :smile:

 

Et en plus du g7, il faut prévoir l'objectif ou plutôt le zoom selon ta position prévue dans la salle.

 

Bonjour crackers en même temps.

 

Un caméscope garde l'avantage d'avoir le nécessaire mais il est vrai que 500€ est un budget très serré pour avoir un bon capteur assez sensible (mais la lumière de la scène devrait aider même si les projecteurs ne sont pas très puissants).

Sinon tu me conseillerais quoi comme matériel? (en oubliant la limite des 500 et restant raisonnable :huh-2:)

L'idée étant de filmer des extrait de spectacle pour les monter ensuite en teaser, de créer des vidéo making of, faire des photos de bonnes qualités pour alimenter un Facebook... 

N'étant pas du tout un pro de l'image, si j'achète un appareil trop perfectionné je ne saurais pas m'en servir et je passerais à côté des fonctions intéressante... 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

D'ailleurs, je re-refeuillète de temps à autres mes archives et dans "comment faire un film", j'ai relu Claude Chabrol qui rappelle (parce qu'il le faut) que la lumière ne sert que l'ambiance.

 

Tout çà pour dire (notamment aux "isomaniaques" qui recommandent l'apn) que pendant un spectacle, il faut s'occuper que des sujets éclairés par la lumière de la scène. On se fiche de savoir que le fond reste dans la pénombre (s'il n'est pas bruité).

 

Si tu t'es émancipée de la question du son, tu peux viser chez Panasonic, la gamme du hc-v800 ou un équivalent chez Sony ou Canon (dont aucun me vient à l'esprit pour le moment).

Share this post


Link to post
Share on other sites

le g7 c'est bridge avec un 14-42 mm ... donc pas terrible comme zoom .

F/3.5-5.6 ... donc pas très lumineux non plus ...:3_grin2x2:

1ere question à se poser : la limite des 30 min est elle acceptable ? ... sinon , camescope .

2eme : des photos issues d'une video seraient elle suffisantes pour fb ? ... sinon , camescope .

un camescope sera mieux stabilisé , prise de 3h sans interruption , plus simple d'utilisation , zoom assurement fort ...

Edited by crackers

Share this post


Link to post
Share on other sites

Ajoutons que le risque de coupure sur un caméscope vient de la capacité de la batterie. En prévoir au moins une 2ème voire une 3ème (rechargées).

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci à tous pour réponses et vos conseils. :91_thumbsup2x2:

Je ne connaissais pas du tout ce forum avant aujourd'hui et je suis ravis d'être tombé dessus, encore merci ;) 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 13 minutes, Ciné7 a dit :

Ajoutons que le risque de coupure sur un caméscope vient de la capacité de la batterie. En prévoir au moins une 2ème voire une 3ème (rechargées).

Bonsoir Ciné7,

Bonne remarque ... mais j'ajouterais que pour les caméscopes (que je recommande pour un spectacle), la batterie d'origine fournie dans la boîte est en général de faible capacité ... donc il faut en général en acheter 2 de plus ... et de grosse capacité (pour la sécurité, concernant la durée d'utilisation lorsqu'elles sont bien chargées).

 

Mais ... en fonction de l'endroit où on filme un spectacle de danse, l'avantage du caméscope c'est qu'il peut s'alimenter sur le secteur, donc pas de problème de batterie, alors qu'un APN bas de gamme ne s'alimente souvent pas sur secteur... uniquement sur batterie.

 

La batterie d'un APN bas de gamme n'existe que dans une seule capacité qui est plutôt de capacité moyenne pour filmer, voire plutôt de faible capacité pour filmer.

Autre point négatif sur les APN, en général la batterie ne peut être remplacée que par le dessous de l'APN, ce qui oblige de l'enlever de sur un trépied.

Ce n'est pas le cas sur un caméscope, la batterie est à l'arrière et s'enlève facilement quand le caméscope est sur trépied.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Je peux apporter mon expérience pour dire s'il faut un caméscope ou un APN pour filmer des spectacles.

Cela fait plus de 8 ans que j'ai commencé à filmer des spectacles en multi-caméras. (vidéaste passionné amateur)

Bien que j'ai changé de matériel entre temps, j'ai toujours filmé avec des caméscopes. (grand public haut de gamme)

 

De mon point de vu le caméscope est le meilleur choix pour filmer des spectacles. 

Il y a tout de même 3 principaux défauts à ce type de matériel (caméscopes grand public)... 

1 - Zoom à ouverture glissante. Plus on zoom et plus on perd en luminosité.

2 - Sensibilité moyenne. Tout juste suffisante en basse lumière. En très basse lumière les personnages disparaissent pendant que nos yeux continuent de les voir quand on est dans le public.

3 - Faible dynamique. Ce qui pénalise le réglage du gain. De la sensibilité. Un très fort éclairage rendra le personnage crâmé, tout blanc sur certaines zones (en particulier le dessus). Même quand il est noir.

 

Par contre que l'objectif soit intégré à l'appareil évite de devoir annuler un captation parce qu'on l'a oublié.

L'autonomie des batteries est potentiellement beaucoup plus confortable. En 2017 j'ai utilisé des batterie de plus de 6h00 d'autonomie. Trois ou 4 spectacles au moins.

Je préconise 30 minutes minimum d'autonomie en plus de la durée du spectacle.

Le minimum requis pour choisir un caméscope est un mode exposition manuelle + prise micro + prise casque.

 

Mais c'est une erreur de tout miser sur les capacités d'un appareil pour s'adapter à l'éclairage.

Pour la bonne raison que ce n'est pas possible. Les écarts de luminosité sont potentiellement beaucoup trop grands pour un même spectacle.

Quels que soit les réglages que l'on fait, on est toujours trahi par notre appareil d'une façon ou d'une autre.

A partir du moment où on a le droit de filmer un spectacle il faut obligatoirement demander des adaptations sur l'éclairage, pour être sûr d'avoir de bons résultats. Passer en revue tous les éclairages différents pour éviter la surexposition. 

Eviter la surexposition est plus important que d'éviter la sous exposition.  Quand l'image est toute blanche là où normalement on devrait voir un visage, des habits, on ne peut rien faire. Quand la luminosité est faible on peut potentiellement l'augmenter après au montage.

 

Pour régler le gain de l'appareil à mon sens il faut tenir compte de l'éclairage le plus équilibré de la pièce. Et ensuite voir avec le régisseur lumière pour adapter tout le reste ; c'est à dire les extrêmes.

On ne peut pas espérer avoir la même qualité de résultat en filmant un spectacle à l'arrache que si on s'y est préparé. 

Un éclairage scénique adapté à l'appareil qui filme vaut mieux que d'avoir la meilleure caméra du monde.

 

Ce spectacle je l'ai filmé au caméscope. J'ai juste fait une retouche colorimétrique.

Appareils utilisés Panasonis HDC SD700/ TM700/ SDT750

 

C'est juste pour vous montrer un exemple. 

Que vous aimiez le spectacle ou pas, ça donne une idée de ce qu'on peut faire avec des caméscopes non professionnels.

 

Je conseil pour filmer des spectacles un caméscope grand public ancien qui coûte moins cher. 

Je conseil aussi pour les plans serrés de se rapprocher de la scène plutôt que de zoomer à partir du fond. On perd moins en éclairage et cela donne une meilleure immersion dans les spectacle.

 

                Bruno

 

  

     

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

 assez d'accord avec Brunartiste sauf sur le point concernant l'adaptation des lumières à la captation : dans mon périmetre je ne connais qu'un seul regisseur qui accepte d'adapter les lumières ( eviter les excès ) sinon les relations sont inexistantes voire froides ...:3_grin2x2:

crackers

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour

Idem pour moi,

Lorsque nous arrivons sur place pour les captations le matos et les techniciens ont déjà fait leurs boulots

Il me semble difficile de remettre en question les réglages.

Je pense qu'il est plus facile de faire des essais pendant les répétitions et d'adapter les réglages de la (les) cam au lumières existantes.

Mais si l'on connais bien le régisseur pourquoi pas !!!!

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By Brunartiste
      Bonjour à vous,
      Cette fois ci au lieu de vous révéler mes astuces, j'ai besoin de votre expérience.
       
      Avez-vous déjà filmé des spectacles en multi - caméras avec le mode automatique ? Est ce que c'est réaliste de le proposer à un client ?
      Je demande ça parce que j'ai déjà perdu une ou des opportunités de filmer un spectacle parce que je n'étais pas préparé. Demande de dernière minute. 
       
      Je sais très bien qu'en théorie ce n'est pas l'idéal de filmer en mode " Auto ". Seulement voilà, si je n'ai jamais tenté l'expérience je ne peux pas savoir dans quelle mesure ça compromet la qualité finale.
      Si le client (la Compagnie de théâtre) est averti des inconvénients de filmer dans ce mode ; alors il n'y a pas de tromperie.
      Et le mode Auto peut suffire si l'éclairage est simple et homogène.
      Ça permet de simplifier l'installation et le réglage du matériel, d'avoir une expérience différente, de gagner des clients supplémentaires, de rendre service. Et d'avoir un exemple concret à montrer pour décider si oui ou non une captation en mode auto est envisageable.
       
      Il faut par contre impérativement un mode auto où on peut débrayer la mise au point en manuel. Et si on peut modifier la balance des blancs c'est un plus.
      Il vaut mieux à la rigueur faire un excellent montage de spectacle filmé en mode auto, qu'un montage minable de spectacle filmé en mode manuel. 
       
      Ce que je redoute par contre c'est la sensibilité exagérément élevée du mode auto, la baisse de la qualité d'image, la surexposition pas toujours bien contenue. Et aussi l'exposition variable. 
      Merci d'éclairer ma lanterne.
                                               Bruno
    • By Brunartiste
      Bonjour à vous,
      Cela fait dix ans que je filme des spectacles en multi – caméras. J'ai connu globalement les meilleures et les pires conditions...
      Je souhaite vous partager les leçons que j'en ai tiré pour le tournage et le montage.
       
      1 Une salle ne donne quasiment jamais 100% de ses capacités pour filmer un spectacle.
      2 Il vaut mieux installer son trépied à côté des sièges quand on le peut, que parmi les spectateurs.
      3 Il vaut mieux s'approcher de la scène pour les plans serrés que de zoomer à partir du fond. L'impact visuel est meilleur. On perçoit mieux la profondeur et on se sent plus proche des acteurs.
       
      4 On doit toujours considérer le temps d'installation disponible comme étant limité. Même quand on en a beaucoup. Pour toujours être prêt à temps.
      5 Pour l'installation, avoir une excellente organisation est plus important que d'avoir beaucoup de temps devant soi.
      6 Un seul bon micro devant la scène suffit pour enregistrer un son de qualité. (La plupart du temps)
      7 Il faut deux systèmes de prise de son opérationnels différents. Pour avoir la garantie de toujours capturer un bon son. (Quand l'un défaille on se repose sur l'autre)
      8 Le son stéréo on s'en fiche. L'important c'est la clarté et la présence de la voix.
      9 Quand on manque de temps, les câbles XLR de grande taille c'est mieux si on peut s'en passer.
       
      10 La meilleure façon de filmer un spectacle c'est de le connaître.
      11 Un monopode ça ne vaut pas un trépied.
      12 La plupart du temps le zoom est inutile. Moins on le remarque et mieux ça vaut.
       
      13 Il est plus facile de tomber en panne de batterie que de tomber en manque de mémoire. L'affichage de la mémoire ne trahit jamais.
      14 Il faut toujours utiliser une batterie complètement chargée par appareil qui filme. Pour éviter d'être trahi par l'affichage d'autonomie.
      15 L'adaptateur secteur est inutilisable quand on ne dispose que de 15 ou 30 minutes pour installer le matériel.
      16 La batterie à haute capacité est plus polyvalente que l'adaptateur secteur pour les caméscopes.
      17 Dans certains lieux de captation l'adaptateur secteur est interdit (règle de sécurité).
       
      18 Ce ne sont pas toujours les spectacles où il y a le plus d’acteurs qui sont les plus difficiles à monter.
      19 Certains seul en scène peuvent être chiants.
      20 Il y a des théâtres tellement mauvais que la profondeur de la scène est quasi inexistante.
      21 La quantité de théâtres disponibles dans une ville n'augmente pas la qualité de chacun.
       
      22 Demander au régisseur lumière de baisser l'éclairage est souvent indispensable.
      23 Le moniteur externe est un outil trop précieux pour s'en passer totalement.
       
      24 On ne doit pas poser de matériel sur les banquettes relevables. Sinon il risque de tomber.
      25 Dans les théâtres il manque souvent de lumière. L'obscurité fait perdre un temps précieux pour l'installation du matériel. Avoir une lampe avec soi n'est pas du luxe.
      26 Il vaut mieux installer les moniteurs externes après avoir posé et réglé le trépied à son emplacement définitif. Sinon, le déplacement est trop délicat ; risque de chute du matériel.
       
      27 Les spectateurs qui viennent voir le spectacle nous gênent plus souvent que le contraire.
      28 Les spectateurs sont à la fois nos amis et nos ennemis.
      29 Être un bon cadreur ne va pas de soi. Et ça ne convient pas à tout le monde.
      30 Être un bon cadreur signifie entre autre de suivre le sujet sans bouger le cadre plus que nécessaire.
       
      31 Les fichiers AVCHD ne sont pas de mauvais fichiers ; ils sont juste moins bons que d'autres.
      32 Les fichiers AVCHD sont suffisants pour faire des corrections de couleurs.
      33 Si on filme en AVCHD il est indispensable de savoir fusionner les fichiers d'un même plan. Pour éviter les pertes de temps et les erreurs de synchro.
      34 Si on fait beaucoup de montages multi-caméras, alors un logiciel de montage avec fonction multicam qui fait voir tous les plans simultanément est indispensable.
      35 Les comédiens se foutent de la 4K UHD et n'en parlent presque pas.
      36 Les petites caméras sont plus pratiques pour en emporter beaucoup dans un même sac.
      37 Quand on filme des spectacles en intérieur, il y a bien peu de paramètres manuels qui changent d'un spectacle à l'autre.
      38 Dans l'idéal, toutes les caméras utilisées lors d'une captation doivent avoir le son réglé en manuel et le limiteur enclenché.
      39 Tout appareil qui enregistre le son principal doit avoir le limiteur activé.
      40 Le son que l'on entend quand on contrôle au casque est parfois meilleur que qu'on entend quand on l'enlève.
                         
       Voilà, j'en oublie certainement. Mais c'est déjà pas mal. 
                                 
                                   Bruno


  • NOTRE SÉLECTION D'ARTICLES PREMIUM

  • LES DISCUSSIONS TECHNIQUES RÉCENTES

    • Le problème est que ça pénalise la qualité de ce qui est posté correctement. Si une image est déjà optimisée par sa taille et son poids pour les forums, au final on obtient un qualité nettement dégradée. La compression JPG est généralement graduée de 0 à 100, par défaut j’utilise 82 qui convient pour les forums avec l'apparition de quelques artefacts ; Par contre si par la suite l'image est ré-encodée alors on obtient des artefacts qui s'ajoutent aux artefacts. Dans le principe, le taux de compression consiste à définir la quantité d'erreur, mais elle est cumulative. Si on a 20% d'erreur sur la processus A auquel on applique à nouveau 20% d'erreur sur un processus B alors on obtient un résultat avec 1 - ((1-0,2) x (1-0,2)) = 36% d'erreur, ce qui peut ne plus être acceptable.   En quoi consiste ce quota et de combien est-il par posteur ? Je vois qu'en bas de la fenêtre de rédaction d'un message j'ai "Taille maximale totale 680,35MB", est-ce cela ?   Dans la rédaction de message du quotidien, quand les images sont correctement dimensionnées et enregistrées alors elles dépassent vraiment rarement les 100Ko, n'est-il pas possible de ne pas ré-encoder celles qui ne dépassent pas cette taille ?   A combien est réglé le taux de compression ?   Ne surtout pas le prendre mal, je ne souhaite que le meilleur pour le site ; C'est tout de même un forum traitant de l'image vidéo ou photo alors je suis surpris de partir de cette photo :   https://i.ibb.co/9WD4Yzv/c.jpg   Pour  arriver à ça sur le forum avec tant d'artefacts :
    • Le ciblage publicitaire à la télévision est dans les tuyaux pour la rentrée.   La chaîne envoie le signal de ses spots sur la plate-forme d’un partenaire qui permet d’automatiser et d’optimiser la vente de leurs espaces publicitaires. Le signal est ensuite reçu sur les serveurs dédiés des opérateurs. En bout de chaîne, les box des utilisateurs vont pré-charger les publicités localement, de manière à ce qu’il n’y ait pas de latence (donc notre ligne Internet va télécharger des données à notre insu éventuellement au détriment de notre besoin de bande passante du moment).    « Ce sera très impactant au niveau de nos infrastructures. On va monter peu à peu en charge », prévient Christophe Philip, responsable Marketing Publicitaire de Bouygues Telecom. Il y a donc une inquiétude sur la capacité des opérateurs à tenir la charge.   Près de 80% des foyers français disposent d’un téléviseur connecté à Internet [...] Parmi eux, 80% des gens utilisent leur box. Mais seule la moitié des box TV serait capable techniquement de supporter la publicité segmentée au lancement. Il s’agira des boîtiers les plus récents en général, et uniquement des box Android chez Bouygues Telecom (c'est mon FAI  ).   L’IPTV ne sera pas la seule technologie capable de déployer la publicité adressée. La TNT devrait l’être aussi grâce au standard de communication HbbTV (Hybrid Broadcast Broadband TV) qui permet déjà de bénéficier de services interactifs. Mais il faudra pour cela utiliser une SmartTV de norme HbbTV 2.0.   Le reste de la population française pourrait être ciblé de façon plus grossière grâce à des procédés similaires aux décrochages qui fonctionnent déjà pour diffuser les antennes régionales de France 3 ou les radios.   Article complet sur www.01net.com   Naturellement je suis contre tout ce qui consiste à ficher la vie de la population par des sociétés privées, c'est notamment la raison pour laquelle j'utilise rarement mon boîtier TV et surtout jamais les rediffusions de chaînes accessibles par Android TV.   Le seul point positif potentiel à mes yeux est le fait qu'une petite marque puisse accéder à une campagne publicitaire TV ciblée donc moins cher alors qu’aujourd’hui ce n'est accessible qu'aux grosses compagnies.
    • Bonjour, Oui. Retaillées aussi. Sinon le quota de certains gros posteurs saturerait en quelques mois.
×
×
  • Create New...