Jump to content

Réclamation !

Rate this topic


crackers
 Share

Recommended Posts

Bonjour crackers, donner un avis d'inspecteur des travaux finis est difficile et mieux vaut louer l'effort de chacun !

 

(Sur le fond, le texte lui-même du sketch n'a rien facilité surtout pour des comédiens amateurs).

 

Bravo en tous cas car 4 caméras et donc 4 angles ont dangereusement compliqué le découpage mais tu t'en est très bien sorti (les focales relevant de choix personnels et d'une préparation que les conditions ne permettaient probablement pas).

 

Félicitations pour ta participation et ton soutien à ce projet culturel !

Link to comment
Share on other sites

il y a 55 minutes, Ciné7 a dit :

 

 

Bravo en tous cas car 4 caméras et donc 4 angles ont dangereusement compliqué le découpage mais tu t'en est très bien sorti (les focales relevant de choix personnels et d'une préparation que les conditions ne permettaient probablement pas).

 

 

bonjour à tous ,

 

trop découpé , pas assez découpé........ pas évident pour le montage de faire des choix , Ciné 7 a bien résumé , exercice difficile , bravo !

Link to comment
Share on other sites

Bonjour et merci pour vos retours.

 Cet essai était pour moi l'occasion de mettre un pied dans un tournage de fiction ... sans rien y connaitre !

En effet, point de découpage préalable mais juste 3 prises : large fixe / suivi du directeur avec gimbal  / suivi de la cliente avec gimbal .... puis tenter d'assembler le tout tant bien que mal .

 je suppose après coup qu'il aurait fallu faire un découpage  AVANT en faisant jouer chaque partie séparemment et de reflechir donc à un choix d'angle et de focale ..

Edited by crackers
Link to comment
Share on other sites

Salut cracker

Bel essai

Pour moi il manque 2ou 3 gros plans sur les visages, sur l'assiette, sur les mains

ce qui dynamiserait l'ensemble, en fiction il faut varier les champs et plans.

Mais bravo aux acteurs

Link to comment
Share on other sites

Bonjour titof

pour les gros plans sur les visages , compte tenu de l'age des personnes, je n'ai pas cherché à en faire et sur les mains ça n'aurait pas été facile au vu des mouvements et de la manière dont j'ai filmé ... mais là je crois que les cadres sont assez variés ( trop ? ) 

 

Je serais preneur de vos idées sur comment proceder pour ce type de captation :

- faire un découpage comme un film et faire jouer chaque sequence indépendamment , au risque de casser le rythme ( ce sont des amateurs ) ? 

- filmer comme je l'ai fait ( en travaillant mieux les placements de camera ) autant de fois qu'il y a d'acteurs le sketch en entier en suivant chacun des personnages + une prise pour les plans larges ? 

 

Edited by crackers
Link to comment
Share on other sites

Bonsoir,

Je ne vais pas faire avancer les choses, mais tu poses des questions que je me pose aussi... Découpage ou pas ??

Découpage : avec des amateurs, on prend le risque de ne pas avoir les bonnes intonations en début et fin d'intervention (c'est plus facile de répondre à une question que d'imaginer le faire, je pense), ou alors il faut refaire, avec découpage, mais avec deux prises, une pour chaque acteur et on ne garde que ses interventions... 

La prise en live présente plus de risques si ça "coince" en plein milieu (je me souviens d'une séquence sur mon montage sur le château de Piquecos où Hélène la "visiteuse" n'arrêtait pas d'éclater de rire au moment de répondre... J'ai finalement renoncé à cette séquence)..

Bref les avis des uns et des autres m'intéressent tout autant que toi...

Link to comment
Share on other sites

Bonjour, je vous conseillerais bien la méthode de Coline Serreau avec une caméra sur trépied et une seconde sur steadycam (ou gimball) mais il faut que je retrouve ma source pour mieux détailler.

 

C'est possible pour simuler un direct et c'est limité à 2 angles mais non opposés (sans aucun contre-champ).

 

Le principe est donc de se limiter à 2 angles seulement et ne jouer qu'avec les focales en les limitant aussi donc sans autant les diversifier.

 

Et çà donne çà si pouvez reconstituer  (d'après moi, c'est possible en 1 seule prise sans couper sinon un minimum) :

 

 

(c'est une séquence du film coupée par des intertitres pour une bande annonce mais il s'agit bien d'une même scène dans le film)

 

D'après moi, on peut ainsi éviter un découpage mais à condition d'accepter de répéter (et de bien décider d'avance les emplacements et les focales des caméras)

 

Ce qui me gêne le plus, c'est le choix de ce texte pour des amateurs car sauf don exceptionnel, il faut être un sacré pro pour faire rire avec !

 

Envergure Michel Serrault, Jacqueline Maillan, Maria Pacôme, etc ... (et même Jean-Pierre Marielle). Perso, je les aurais incité à penser à l'un d'eux ou l'une d'elles au lieu de tenter de parodier le maître d'hôtel et la cliente d'un restaurant chic.

 

EDIT : Chaque caméra filme tout du long et le découpage ne se fait ainsi qu'au montage !

EDIT 2 : Je suis en train de revoir et j'aurais bien vu Jacques François en directeur :smile:

Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

J'y repensais pour t'éviter un découpage et pour t'indiquer qu'on peut limiter les angles et les focales. Sur l'extrait, il y a le plan général du début puis que des plans moyens ou rapprochés sur le reste).

 

Les 2 caméras conservent leur seul emplacement du même côté de la scène pour éviter tout contre-champ. On peut même en déduire que c'est la caméra sur Muriel Robin et Jean-Pierre Daroussin qui avait dézoomé (ou reculé) pour commencer sur le plan général.

 

Mais tu peux opter pour tes 4 angles en laissant tourner chaque caméra tout le sketche et ne sélectionner les meilleures prises qu'au montage en guise de découpage mais à posteriori.

Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

Bonsoir Patrice et crackers

 

peut être qu un spectacle peut être capturé avec 3-4 caméras fixes réglées différemment (je le fais souvent)
mais pour une fiction il faut obligatoirement un story board et un découpage 

pourquoi pas comme dans l’exemple une capture en continuité pour 2cameras mais à mon avis cette scène a été répétée plusieurs fois pour une prise en longueur 

mais ce n’est qu’une scène dans un champ le reste est obligatoirement sur un story board

 

Ce n’est  que mon avis

Edited by titof44
Link to comment
Share on other sites

Crackers, non Coline Serreau refuse les contre-champs, elle a 2 caméramen dont un sur pied ou à l'épaule selon la scène et l'autre toujours en steadycam pour suivre ou approcher les acteurs.

 

Ils sont toujours ensemble et toujours du même côté.  Ils panotent seulement pour changer d'angle et rendre aussi dynamique qu'un champ/contre-champ.

 

(Sur Saint-Jacques, ce sont 2 Sony hd750 en hdcam).

 

Salut titof, oui mais je pense que c'est adaptable à un spectacle de théâtre (et tout film à petit budget) sans storyboard. Le secret réside sur une bonne préparation et sur le fait qu'il n'y a que 2 angles sans aucun contre-champ.

 

Elle a d'ailleurs repris le principe de Chaos avec une Sony épaulière 500 (dvcam) et une pd170.

 

Sa méthode me semble particulièrement efficace quand on est sans le sou (mais avec un bon scénar ou un bon sketch)

Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

Oui, sur la bande annonce de Chaos on voit bien du champ contre champ sur l'arrivée de la voiture face à Rachina Brakni et quand elle frappe à la vitre.

 

Peut -être toléré car il y a la petite pd170 dans les 2 cams et que le caméraman peut se déplacer plus vite autour de la voiture qu'avec une HD750.

 

Sinon, se souvenir de Claude Chabrol disant que 4 jours suffisent pour apprendre à tourner. Il suffit d'avoir déjà la grammaire des regards.

 

Demander 4 jours de prépa et de tournage du sketch ?

 

On reste dans les vrais pros, Roman Polanski dit qu'il fait répéter la scène sans caméra et il se déplace lui-même pendant pour apprécier les meilleurs angles (avant d'enfin décider de placer la ou les caméra(s) !).

 

A l'économie, les storyboard que pour les scènes d'action avec des cascades. Sinon, non !

Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

Jamais très loin et chacun son cadre et son angle (en zoomant ou dézoomant hors prise de vue) et aucun ne fait le tour pour se retrouver de l'autre côté de la ligne des 180°.

 

 

(c'est bien la même caméra de ce plan général qui reste sur M. Robin et JP Daroussin sur les plans suivants d'après moi zoomés).

 

La méthode a un coût que perso, j'ai consenti. J'ai acheté le bluray de Saint-Jacques (car tourné en HD) et le dvd de Chaos (tourné en sd) que pour çà (heureusement que les scénarios et les acteurs sont bons).

 

Je les ai ainsi à dispo en permanence pour les besoins de révision (d'ailleurs, le hasard a voulu que je me sois repassé Saint-Jacques hier soir justement dans cet esprit).

Link to comment
Share on other sites

Et ben, entraînes toi comme sur un banc de montage.

 

Tu prends les plans sur M Robin et JP Daroussin dont le plan général du début puis les plans sur P. Légitimus et A. de Perguern.

 

Il n"y a bien que 2 angles principaux (donc 2 caméras) et que des changements de focales ou d'angles sur chacun des acteurs d'un même angle parfois séparés en seul plan chacun.

 

Cà donne une idée de la préparation mais à partir d'une seule logique.

 

D'ailleurs, titof inclut certainement dans "storyboad", les plans de scène :

Résultat de recherche d'images pour "plan de tournage images"

 

Là, je suis d'accord !

 

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

j'accepte les cookies de ce site. Terms of Use

Please Sign In or Sign Up