Jump to content

petite leçon de cuts


titof44
 Share

Recommended Posts

Voici une petite vidéo qui nous montre certains trucs pour rendre nos vidéos plus dynamiques!!!

 

 

Lien vers l'article complet!!

https://blog.pond5.com/11099-13-creative-editing-techniques-every-video-editor-should-know/?utm_source=sailthru&utm_medium=email&utm_campaign=splash%2B11%2B01

Edited by titof44
Link to comment
Share on other sites

bien vu pour les cuts .....ca parait facile a faire avec la bande son ca doit etre quand meme coton...

merci pour la video.

je viens de voir que la compagnie STX  a frisé la liquidation judiciaire....c'est bien la compagnie coréenne pour qui tu travailles.???

Edited by loupiod
Link to comment
Share on other sites

Bonsoir les jeunes et merci titof !

 

Petite remarque perso à ce monsieur qui prétend que la forme classique est "ennuyeuse et fainéante" (qui donc semble me convenir) mais ne propose qu'en seule alternative, la forme des spots publicitaires (certes bonne école de l'inventivité).

 

Toujours est-il que prendre le temps nécessaire d'installer et de raconter une histoire n'est pas fainéant et ennuyeux mais toujours préférable à l'abrutissement des masses.

 

(Bonjour crackers, ton commentaire arrive entre temps et me conforte dans mon sentiment. Il a toutefois raison pour l'inventivité mais après faut se calmer et devenir fainéant. Perso, çà m'arrange :bien:).

Link to comment
Share on other sites

Oui puisque c'est son principe.

 

Je vois d'ailleurs qu'en dernière partie (après avoir cité Martin Scorsese), il revient sur les bases classiques (à propos des mouvements) mais il reprend vite son discours sur le rythme effréné (et ajoute des zombies pour encore plus convaincre les jeunes).

 

Je note d'ailleurs que l'extrait des Dents de la mer n'a rien à voir avec son propos (sinon pour s'en prévaloir). Le rythme était propre au contenu de la scène.

 

(edit : car c'est le contenu qui justifie le rythme et non pas le rythme qui pallie une insuffisance de contenu)

Edited by Guest
Link to comment
Share on other sites

Bonjour Ciné7 et crackers

je ne suis pas tout à fait d'accord avec vous!!

pour moi cette vidéo propose des idées pour les montages , cette vidéo fait partie d'un grand article que je n'ai pas osé mettre sur le forum a cause des droits!!!

c'est un article du blog Pond5 ou il y a d'autres petits exemples suivant tous les types de cuts utilisés au cinema:

standard cut

jump cut

cross dissolve

wipe

fade in/out

J ou L cut

cut dans l'action

cutaway shots

cross cut

match cut

smash cut

invisible cut

 

 

Je reprends les termes de l'article!!!!!!!

Edited by titof44
Link to comment
Share on other sites

Bonsoir,

Les séquences ultra-courtes (cuts) c'est bien quand il y a de l'action ou un besoin du côté humoristique, mais il ne faut pas en abuser non plus ... car c'est fatigant pour les yeux ... des moments calmes sont aussi utiles, tout dépend du scénario ... ne pas se gaver avec cet aspect pour en conclure que ça donne systématiquement de la dynamique à un film ... c'est le scénario qui commande le besoin de cuts rapides et non pas l'utilisation de cuts pour améliorer un scénario. Je trouve les séquences du début de ce film trop rapides pour être confortables à regarder.

Link to comment
Share on other sites

Bonsoir titof et NOEL (tout à fait d'accord !).

 

titof, je ne conteste pas ce qu'il dit et propose puisqu'il incite à l'inventivité et je le répète, il a raison.

 

Je ne suis seulement pas d'accord avec ses remarques sur la forme classique alors qu'en effet, il en explique les bonnes bases.

 

Et donc, je considère que le montage qu'il encense (de 1'43" à 2'20) n'est à mes yeux que du montage de pub.

 

Ce qui exige un rythme soutenu sur 30 secondes à une minute. Plus long, on n'est plus dans la même configuration où le rythme dépend davantage d'un plus long contenu ... Bon, je le dis sérieux, çà réclame tout le contraire d'être ennuyeux et fainéant :sweatingbullets: !

Link to comment
Share on other sites

Bonjour titof, j'ai omis de te confirmer le merci pour avoir posté cette vidéo et la nuit qui porte donc conseil ("t'as pas redis merci à titof :angry: !"), a conclu que ce monsieur confond en fait "dynamique" et "rythme" en promouvant encore celui de la pub de 3'25" à 3'35" particulièrement abrutissant !

 

Ce n'est pas ce que fait Spielberg dans la séquence suivante des Dents de la mer où là, c'est pour dynamiser l'action. Tout le film s'appuie sans ennui et sans paresse sur la forme classique et non pas de la pub.

 

Il aurait mieux fait d'inviter à s'inspirer du clip (musical) comme Baz Luhrmann ou Russel Mulcahy pour comprendre l'inventivité par le sens du rythme et de la dynamisation.

 

Il a loupé le coche des années 80 et il me fait d'ailleurs penser aux jeunes donneurs de leçons qui se croient l'intelligence et donc le droit de dénigrer les acquis par ennui et fainéantise de ne pas les avoir bien assimilés.

 

Je me demande aussi quel contenu il propose car au final, c'est bien la forme classique qui fait surgir un énorme requin. Faut savoir de quoi on parle exactement (D'histoires du niveau du pauvre petit amoureux transi coincé dans les transports avec la plante qu'il va offrir et son téléphone portable ?) ...

 

Il me fait rappeler la réponse de Michel Audiard sur la nouvelle vague qui se permettait aussi de le dénigrer (lui parmi tant d'autres) : "Elle est plus vague que nouvelle" !

Link to comment
Share on other sites

Bonjour ciné7

 

Merci pour ton post

J'attends une réponse de Thierry, si je peux mettre tout l'article en ligne???

En effet cette vidéo est un peu sortie du contexte de l'article et peut être est mal interprétée.

 

Link to comment
Share on other sites

Ce n'est qu'un petit problème de forme (celle qu'il choisit lui), sur le fond, il a raison. Je me suis permis récemment de mettre un lien vers un article d'un autre site (sur la lumière). Je pensais qu'il n'y avait pas atteinte aux droits d'auteur puisque ce n'était qu'un lien vers l'original et je ne le reproduisais pas à mon compte sur le forum mais la réponse de Thierry P. m'intéresse également.

Link to comment
Share on other sites

Donc merci aussi pour ce lien (à Thierry P. également puisque reçu 5/5).

 

Oui l'article a raison (préférer quand même les exemples de David Lean et de Stanley Kubrick. L'exemple de Coppola est supprimé mais certainement meilleur que le nanar style spacefalls).

 

J'admets que l'extrait du Seigneur des anneaux est un parfait exemple d'un montage parallèle plus  créatif qu'inventif (rien de nouveau et de révolutionnaire sous le soleil et j'invite les jeunes à commencer déjà par assimiler ce principe. Tout le reste en découle).

 

Les vidéos m'ont aidé à comprendre les dires en anglais (j'ai même appris grâce à l'ami google que le fondu enchaîné se dit "cross dissolve").

 

Il y a encore des extraits reprenant la pub (1er exemple puis sur la Canon). Il faut seulement de la vigilance et du discernement pour savoir l'apport réel sur l'action (le sujet) qu'on filme !

 

Encore une fois (dans les bons exemples), surveiller la grammaire des regards. Elle découle aussi de tout ...

 

Vraiment merci pour ce topic :bien: !!!

Link to comment
Share on other sites

Il y a 14 heures , NOEL a dit:

Je trouve les séquences du début de ce film (et ses exemples) trop rapides pour être confortables à regarder.

 

Bonjour NOEL ! Merci de rappeler la finalité : Le confort visuel !

Link to comment
Share on other sites

Un bonjour vite fait, je ne vais pas juger avant d'avoir vu la vidéo complète. 

Tres bref : les séquences hachées, les plans d'une seconde, à mes yeux ça cache souvent une pauvreté du propos ou de la mise en scène. Ça n'engage que moi.

On y reviendra j'espère, car cette discutions est passionnante.

Spécial pour Ciné7 (et pour tout le monde) : une passionnante (mais trop courte) interview de Lalo Schifrin dans Telerama de cette semaine. Il y parle de la musique de Bullitt, séquence de la poursuite : "il fallait arrêter la musique pour accentuer la tension. Et le la musique de film en générale : la plupart des films sont tapissés de musique du premier au dernier plan : on l'entend, mais on ne l'écoute pas".

Et dans Bullitt, pas besoin de plans courts pour faire monter la tension.

Bonne journée à tous.

Edited by YANIK
Link to comment
Share on other sites

Il y a 17 heures , YANIK a dit:

Un bonjour vite fait

 

Bonjour et merci vite fait YANIK (Mais c'est malin, çà m'a remis Moon river en boucle dans la tête mais merci quand-même aussi :bien:).

 

(Pardon de revenir encore sur ma vedette à moi mais Sergio Leone a dit que Ennio Morricone est son meilleur scénariste ... Il aurait pu dire aussi, ma meilleure actrice ... :eusa_think: ... outre Claudia Cardinale).

Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

j'accepte les cookies de ce site. Terms of Use

Please Sign In or Sign Up