Jump to content
Projets-Ventilo

FILMOPSIE - La chronique dans laquelle on décortique le cinéma

Recommended Posts

Bonjour Projets-Ventilo et NOEL,

 

Comment ne pas approuver ce bel exercice de scénario voulu innovant et de plus basé sur une thématique universelle louable et très actuelle auprès de la jeunesse (la découverte de soi) ?

 

Soutien également à toute création de personnages destinée aux performance d'acteurs et d'actrices (me souvenant aussi de la distinction entre film d'auteur et film d'acteurs).

 

Je crains néanmoins qu'il manque un détail de poids dans cette découverte de soi par conséquent frustrante et perso, je m'étonne que le(s) producteur(s) ne l'ai(en)t pas détecté et identifié (pas de script doctoring ?).

 

Cà lui ou leur apprendra qu'il ne suffit pas de miser sur un sujet certes universel mais traité ici par un auteur d'ouvrages de zombies ...

 

Je me vois même contraint de garder ce détail de poids pour moi. On ne sait jamais :o

Share this post


Link to post
Share on other sites

Je suis vraiment désolé envers mes voisins du dessus @Ciné7 et @NOEL, je n'ai pas encore pris le temps de répondre à vos précédents messages!

Promis (et cette fois c'est vrai) je m'en occupe d'ici.... peu...!

 

En attendant, voici ma dernière création, en l'honneur du travail de M. Night Shyamalan:

 

 

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonsoir et meilleurs voeux Projets-Ventilo,

 

Décidément bravo pour ce concept que tu assumes pleinement (pour notre plus grand plaisir).

 

Mark Night-Shyamalan a tout mon respect depuis son "The Village". Décrié aussi par les formateurs en scénario (américains), il avait réussi à m'avoir comme un bleu alors que j'avais déjà tout compris dès l'image d'ouverture du Sixième Sens.

 

Oui, j'y ai vraiment cru comme les ados du village mais l'exploit pour moi, c'est que le film fonctionne autant en le revoyant avec l'angle des adultes (J'adore aussi la réalisation et seul reproche, c'est qu'il n'est toujours pas prévu en blu-ray pour encore mieux profiter de la photographie et du jeu des regards des acteurs et actrices).

 

Concernant Glass, les idées sont décidément dans l'air (mais l'adage veut que tout est écrit mais pas par nous).

Share this post


Link to post
Share on other sites
Le 20/11/2018 à 20:28, Ciné7 a dit :

Bonsoir Projets-Ventilo et merci pour cette explication en te précisant que je ne te reprochais rien et que je ne m'en prenais qu'à David Lynch (qui conserve toute mon admiration).

 

Il se trouve que je suis très impliqué actuellement en n'ayant jamais compris cet engouement du (jeune) public pour l'angoisse et le cauchemar, pour le mal et les ténèbres ...

 

Ils veulent avoir peur et se protéger de quoi ?

 

Je n'ai pas appris cette approche du métier et le temps me conforte dans ma position.

J'avoue ne pas savoir moi-même pourquoi un tel engouement et j'avouerai d'autant plus que moi-même c'est un sujet qui.... hum.... comment dire... je n'ai pas envie de dire "me passionne", mais plutôt "m'intéresse". Par exemple, je suis un féru de lecture de thriller (Maxime Chattam, Jean-Christophe Grangé, Franck Thilliez, ...) ou même de certaines histoires ocultes (Stephen King, Lovecraft, ...) et la plupart des films que je visionne avec le plus grand plaisir sont des films tortueux et avec une grande dose d'hémoglobine (Seven, Taxi Driver, 8mm, ...). Et pourtant, malgré tous ces univers sombres et sanglants, je pense sincèrement être quelqu'un de gentil et de totalement pacifiste (du moins je l'espère, mais ça, seuls autrui pourra me le confirmer). Du coup, j'avoue ne pas savoir moi-même pourquoi ce genre de thème peut (m') intéresser. 

 

 

Le 11/01/2019 à 00:48, NOEL a dit :

Bonjour Projets-Ventilo et bonne année à toi aussi.

Ce film "Prédestination" , n'est pas un scénario simple et limpide, et merci pour les 5 minutes d'explication. Heureusement le schéma de 5 à 8 min tente de simplifier en donnant les points clés, malgré tout c'est encore un type de scénario qu'on aime ou qu'on n'aime pas , par sa grande dose d'irréel. 

 

Merci d'avoir pris le temps de visionner et de laisser ce message. 

Et effectivement, quand je me suis décidé à parler de ce film, je me suis dis que l'étape du schéma était obligatoire pour remettre le scénario dans un ordre correcte et compréhensible.  J'aurais bien voulu faire un schéma encore mieux illustré et dynamique, mais malheureusement mes capacités en montage et/ou en animation ne me le permettaient pas. Du coup, je suis content de voir que malgré tout, j'ai réussi à rendre le scénario alambiqué de ce film un tant soi peu compréhensible. 

 

 

Le 11/01/2019 à 07:51, Ciné7 a dit :

Bonjour Projets-Ventilo et NOEL,

 

Comment ne pas approuver ce bel exercice de scénario voulu innovant et de plus basé sur une thématique universelle louable et très actuelle auprès de la jeunesse (la découverte de soi) ?

 

Soutien également à toute création de personnages destinée aux performance d'acteurs et d'actrices (me souvenant aussi de la distinction entre film d'auteur et film d'acteurs).

 

Je crains néanmoins qu'il manque un détail de poids dans cette découverte de soi par conséquent frustrante et perso, je m'étonne que le(s) producteur(s) ne l'ai(en)t pas détecté et identifié (pas de script doctoring ?).

 

Cà lui ou leur apprendra qu'il ne suffit pas de miser sur un sujet certes universel mais traité ici par un auteur d'ouvrages de zombies ...

 

Je me vois même contraint de garder ce détail de poids pour moi. On ne sait jamais :o

 

Mais me voilà intrigué! Quel est donc ce détail? 

 

Et au passage, je ne peux que confirmer: les comédiens qui interpètent le même personnage sont tout bonnement hallucinant. Et comme si ça ne suffisait pas, les comédiennes sélectionnées pour jouer le-dit personnage dans sa jeunesse, en plus de jouer  extrêmement bien, ressemblent véritablement à des "modèles réduits" (si j'ose l'expression, allez j'ose!) de la version adulte. Est-ce aidé par des effets numériques? Ça je ne saurais le dire. 

 

Il y a 12 heures, Ciné7 a dit :

Bonsoir et meilleurs voeux Projets-Ventilo,

 

Décidément bravo pour ce concept que tu assumes pleinement (pour notre plus grand plaisir).

 

Mark Night-Shyamalan a tout mon respect depuis son "The Village". Décrié aussi par les formateurs en scénario (américains), il avait réussi à m'avoir comme un bleu alors que j'avais déjà tout compris dès l'image d'ouverture du Sixième Sens.

 

Oui, j'y ai vraiment cru comme les ados du village mais l'exploit pour moi, c'est que le film fonctionne autant en le revoyant avec l'angle des adultes (J'adore aussi la réalisation et seul reproche, c'est qu'il n'est toujours pas prévu en blu-ray pour encore mieux profiter de la photographie et du jeu des regards des acteurs et actrices).

 

Concernant Glass, les idées sont décidément dans l'air (mais l'adage veut que tout est écrit mais pas par nous).

Concernant "The Village" et "le 6 ème Sens", je me trouve dans le cas inverse: j'avais presque tout deviné de la conclusion du premier, mais absolument rien vu venir du 2ème (qui est en fait le 1er...). Peut-être que la notoriété de Shyamalan comme étant le "maître du twist" (même si je n'aime pas résumer le réalisateur à ce surnom) m'avait aiguillé pour "The village" .

 

Et d'avance je me réjouis d'un possible coffret blue-ray de toute sa filmographie ou en tout cas de sa trilogie "Incassable ; Split ; Glass" (que je me suis permis de nommer: "trilogie des enfants brisés"). En tout cas, ça faisait longtemps que je n'étais pas resté bouche bée devant la fin d'un film. Comme quoi, parfois, certaines œuvres peuvent nous toucher sans que l'on comprenne véritablement pourquoi. Mais est-ce véritablement important de comprendre? Peut-être que ressentir suffit amplement? 

Share this post


Link to post
Share on other sites
il y a 36 minutes, Projets-Ventilo a dit :

Mais me voilà intrigué! Quel est donc ce détail? 

(...)

En tout cas, ça faisait longtemps que je n'étais pas resté bouche bée devant la fin d'un film. Comme quoi, parfois, certaines œuvres peuvent nous toucher sans que l'on comprenne véritablement pourquoi. Mais est-ce véritablement important de comprendre? Peut-être que ressentir suffit amplement? 

Bonjour Projets-Ventilo et merci pour ces réponses (claires et de bon aloi).

 

Il y a que je travaille actuellement sur ce détail de poids. Seul indice, on le retrouve dans la photo de couverture sur mon profil (projet avorté d'un court-métrage qui voulait en dire plus ...).

 

Tu me forces d'aller voir Glass pour savoir ce qu'en a fait Mark Night-Shyamalan car je soupçonne que c'est ce détail de poids qui t'a rendu bouche bée (faute d'hémorragies pour ressortir les forces intérieures des personnages).

 

J'ai d'abord craint qu'il m'ait devancé mais chacun a sa vision universelle de ce détail de poids et sa propre manière d'en partager le ressenti. Car oui, tout est affaire de vision et de ressenti (pour les cinéastes).

 

Pour aucun mot dans la bouche des spectateurs et seulement le reflet le plus lumineux en eux de leur image.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bien le fort bonjour à toutes et  à tous!

 

Aujourd'hui, je vous propose une rapide analyse de "The Fountain" de Darren Aronofky:

 

 

 

Edited by Projets-Ventilo

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour Projets-Ventilo et encore bravo pour cette suite de Filmopsie.

 

Fountain me laisse dubitatif mais toujours un plaisir de découvrir un plus large créneau d'un acteur comme Hugh Jackman (qui s'amourache de Nicole Kidman dans Australia de Baz Lürhmann, le coquin) et d'actrice comme Rachel Weisz (qui, elle, s'amourache de Jude Law dans Stalingrad de Jean-Jacques Annaud, la non moins coquine).

 

J'en profite pour te prévenir que j'ai proposé ta vidéo sur The room à des récents membres du forum Ciné Nanar parce que eux, se sont amourachés des narnars, les coquins ... :

 

https://forum.magazinevideo.com/topic/34975-présentation-de-notre-team-ciné-nanar/?do=findComment&comment=174428

 

Pour conclure, j'aurais envie de dire une bêtise façon dicton : "Non fountain, je ne boirai pas de tonneau :sleep:

 

J'attends surtout avec impatience, curiosité et ... mon sérieux légendaire et irréprochable, ta prochaine filmopsie :bien:

Share this post


Link to post
Share on other sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Guest
Reply to this topic...

×   Pasted as rich text.   Paste as plain text instead

  Only 75 emoji are allowed.

×   Your link has been automatically embedded.   Display as a link instead

×   Your previous content has been restored.   Clear editor

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • Similar Content

    • By Papion
      https://vimeo.com/341096294
       
       

      -Film By Papion

      - Directed: Papion / Maria Cunha

      - Art Director and Photography: Papion

      - Assistant Director: Vasco Vieira

      - Dancer - Catarina Casqueiro i

      - Makeup Artist: Estebam & Ariana Abrão
    • By Thierry P.
      Mise à jour du 1er juillet 2019
       
      Ce forum a trait à l'écriture filmique, la réalisation et les conversations sur le CINÉMA, à savoir :
       
      écriture filmique, réalisation :
      -demandes de conseils en écriture de scénario
      -demandes de conseils en réalisation
      -écriture de synopsis, scénario.
      -soumissions d'idées de scénarios (en ligne si besoin)
       
      conversations sur le CINÉMA :
      -réflexion sur des films de cinéma
      -présentation de films de cinéma
      etc.
       
      Ce forum a été créé à la demande de plusieurs internautes. Merci à eux...
    • By NOEL
      Bonsoir,
      Je n'ai pu m'empêcher de mettre cette vidéo  pour Ciné7 et Le_Phostographt :
      (vidéo du 18 novembre 2018)
       
       
    • By Ciné7
      je signale le 1er article d'une série de 4 annoncée sur le découpage d'une séquence (de Jurassic Park), histoire de s'initier à la chose et de saisir son importance  (surtout quand on n'a plus envie de courir partout avec un gimbal) :
       
      https://faireducinema.com/jurassic-park-scene-t-rex-plan-par-plan-1-4/?mc_cid=13fa407059&mc_eid=8053e11
    • By titof44
      Bonjour 
      voici un site, un article très intéressant 
      http://www.faire-un-film.fr/ecriture-de-scenario/notions-de-dramaturgie
    • By benao
      Bonjour,
      j'ai achete un Logiciel pinnacle studio 20 le 04/08/2017 il a marche 14 mois depuis  il est bloque
      je ne peux plus l'ouvrir pourquoi?
      merci de votre aide
      Bernard Aubron
    • By simsim
      Bonjour, 
      Alors voilà j'ai fais un petit court métrage il y a quelque mois et j'aimerais avoir votre avis
      https://www.youtube.com/watch?v=rP56IcmqzTY&t=86s
      Merci d'avance a tous!
      Sim 
       
       
    • By fonfont
      Bonsoir, je souhaite investir dans un camescope pour filmer entre autres et surtout de l'aéromodélisme. J'avais tenté il y a 3-4 ans avec un AIPTEK AHD H12 extreme, sans succés, puis l'an dernier avec mon reflex Nikon D5300, mais c'est laborieux : écran quasi invisible (films en exterieur, par temps ensoleillé, donc difficulté pour suivre l'avion qui en plus se rapetisse au fur et à mesure qu'il s'éloigne); autofocus très rapidement perdu (j'ai essayé les différents modes...). 
      J'ai donc besoin d'un camescope avec viseur, autofocus très performant qui puisse suivre le modele et ne se décalle pas lors du zoom (les avions font des tours de piste avec nécessité de zoomer lorsqu'il s'eloigne et "dézoomer" lors qu'il revient...) Pas besoin de 4k, Full HD suffisant. J'hésite entre sony AX 33 ou 53, Panasonic HC VXF1, canon Legria G26... Rempliront-ils le contrat??; je n'ai pas envie de renouveler ma mésaventure avec l' AIPTEK (acheté exclusivement pour l'aéromodélisme..)  Voyez-vous d'autres modeles qui pourraient correspondre à mes besoins (à moins de 1000 euros)...
      Merci pour vos conseils
    • By NOEL
      A la Cinémathèque du 10 octobre au 27 janvier 2019 ...
      ... Exposer Sergio Leone, sa vie et ses films inextricablement liés, c'est éprouver la formidable puissance d'un imaginaire cinématographique et suivre le destin d'un petit Romain du Trastevere qui aura beaucoup joué aux cowboys et aux Indiens avant de transformer les règles et les codes du western pour conquérir le vaste monde.
       

       
      Pour les fans de Sergio Leone ... et de la musique d'Ennio Morricone !!!  
       
      @Ciné7   ... ce qui m'a fait trouver cette annonce de la Cinémathèque .... c'est que ce soir 20 octobre à 20h30,
      sur France 2, Laurent Delahousse a passé ce petit document en fin de journal :
      20 H  WEEK-END... Eclair de génie, il était une fois Sergio Leone ...
       
      http://www.cinematheque.fr/cycle/exposition-sergio-leone-462.html
       
       
    • By Ciné7
      Bonjour,
       
      J'ai déjà partagé sur le forum ma désapprobation personnelle d'une approche de la vidéo qui se propage sur le net et née de la mode des appareils photos reflex ou hybrides traduisant une difficulté tenace chez beaucoup de différencier l'image fixe et l'image animée.
       
      Tous ces clips mal filmés parce que sans formation ni fondement en nous faisant subir par dessus des musiques chantées avec des voix de crécelle !
       
      Or, je constate que de plus en plus, le cinéma ne se met plus à l'abri de ce phénomène et vient même le promouvoir et l'encenser.
       
      (Combien de fois en zappant sur le câble, je hurle "Aaalooors !!!" en moi-même quand je tombe sur un plan interminable d'un film où je n'ai plus cette patience d'attendre qu'il se passe enfin quelque chose  ? ...).
       
      Le dernier exemple en date est la bande-annonce de Carphanaüm (de Nadine Labaki, actrice, scénariste et réalisatrice libanaise) :
       
       
      Sans me permettre de juger ici la démarche du film, il a quand-même reçu le prix du jury du dernier festival de Cannes qui n'a selon moi pas vocation à récompenser une approche aussi peu créative et originale d'une mise en image d'un sujet et d'un thème quels qu'ils soient !
       
      En plus, je crois savoir que c'est filmé avec une Arri alexa mini et non un bridge petite gamme (avec lequel on pourrait en faire autant) ! ...
       
      ... Comment  ?
       
      Mais tout à fait d'accord ! Au lieu de venir râler sur le forum, quoi faire d'autre à part proposer soi-même un tout autre projet  ?
×
×
  • Create New...