Jump to content

Comment choisir un drone!!


titof44
 Share

Recommended Posts

Bonjour

Je viens d'avoir mon brevet de télé-ilote et je souhaiterai acquérir un drone!!

Quels sont les modèles les plus adaptés à la prise de vues et quels sont les pièges à éviter?

 

Merci d'avance pour vos recommandations et conseils

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Christophe,

Je pense que chez DJI du moins, le meilleur rapport qualité/prix reste le Mavic 2, soit en version zoom (plus orienté vidéo), soit le Pro, orienté photo avec son capteur d'un pouce...

Pour ma part, je conserve mon "vieux" Mavic pro (premier du nom) qui est en-dessous des 800 gr et m'exonère d'avoir un jour le système de signalement à distance (une vraie connerie à mon sens, vu le peu de portée du système et le peu de moyens de les détecter)...

Link to comment
Share on other sites

Bonjour Charlie 

quel est sont autonomie en vol standard ?
quelles sont les options?
retour automatique ?

gps?

et d’autres suivant ton expérience 

merci pour ta réponse 

Link to comment
Share on other sites

L'autonomie frôle les 30', mais bon il vaut toujours mieux garder une marge de sécurité.

Les options sont nombreuses, difficile de les détailler ici...

Le retour automatique ? Oui, mais c'est sur tous les drones de nos jours, tout comme le GPS...

 

Pour ma part, au lieu d'utiliser l'application DJI GO (toutefois obligatoire au début pour valider certains paramètres) j'utilise Litchi qui permet de créer des missions où l'on peut programmer tous les paramètres de vol (hauteur/sol, vitesse, inclinaison caméra, etc)... C'est bien plus sécurisant surtout au début où l'on se mélange un peu les pinceaux... :) 
Un bon dessin valant mieux qu'on long discours, exemple de mission...

 

005300.jpg

Link to comment
Share on other sites

Oui et sur le PC pour mieux créer les missions.. Le wifi entre PC et phone fait la liaison...

Tu as une autre appli (Air data) qui collecte tous les paramètres de vol... Intéressant pour voir ce qui a fonctionné ou cloché...  :)
Je précise pour l'appli Litchi qu'elle présente (à mes yeux) un énorme avantage avec les missions, c'est que même si la liaison radio est perdue, le drone continue son parcours et revient se poser... Sécurisant ! La première fois ça fait drole de ne plus avoir de retour vidéo et on se sent mieux quand on l'entend arriver..  Après on s'habitue  :) ... 

 

Manière de voir (et te faire la main) tu peux installer sur ton PC l'appli Litchi... https://flylitchi.com/hub

 

Edited by Charlie
Link to comment
Share on other sites

Autre modèle le Mavic Air 2.... Moins cher que le Mavic Zoom, plus léger et avec des performances équivalentes (mais je lui reproche de ne pas être compatible avec Litchi et pour moi les missions c'est essentiel car le résultat est meilleur)...

 

Lol je répondais en même temps.. 

 

Edited by Charlie
Link to comment
Share on other sites

Il y a 17 heures, titof44 a dit :

Charlie

Le mavic 2 zoom a til le take off et le landing Auto ?

A t'il une fonction gps?

Ils l'ont tous maintenant même les plus petits...

Il y a 17 heures, titof44 a dit :

Charlie

connais tu un site où l’on a toutes les caractéristiques et les usages de ce drone?
merci d’avance 

J'allais te dire Magazinevideo, mais il n'a testé que le Mavic 2 Pro...
Voir les articles de Fred, sur helicomicro, c'est LE grand spécialiste du drone et de la législation...
https://www.helicomicro.com/2018/08/23/dji-mavic-2-pro-mavic-2-zoom/

Edited by Charlie
Link to comment
Share on other sites

Il y a aussi le Mavic air 2 qui ne sera pas???? assujetti au 1 er janvier 2021 à la signalisation électronique quoique les drones de moins de 250 grammes peuvent peut être y avoir droit!!

Voir article dans la revues ; les numériques 

Drones : la signalisation électronique à distance désormais imposée pour les appareils de plus de 800 g

Par Fabien Pionneau (Twitter @FabienPionneau@FabienPionneau) Publié le 04/07/20 à 15h04 | Édité par Constance Rumé 
Partager :
 
COMMENTER   (1)

1

3

Déjà visés par une obligation d'enregistrement et d'identification, les drones de plus de 800 g doivent désormais être équipés d'un système de signalement électronique à distance. Une mesure imposée aux utilisateurs qui n'a rien d'anodin.

Parue en 2016, la loi dite "drone" établit toute une série de règles à respecter. Sa mise en application se fait depuis progressivement par décret, ce qui a déjà donné lieu à des obligations de déclaration et d'identification des appareils, et même à la formation des utilisateurs. Des contraintes applicables pour les drones pesant plus de 800 g — en attendant la mise en application d'une législation européenne encore un peu plus restrictive. Depuis le 29 juin 2020, cette catégorie d'appareils est soumise à une autre obligation : le signalement électronique à distance.

L'objectif est que les forces de l'ordre puissent identifier un drone, son propriétaire, mais aussi vérifier ses informations de vol (point de décollage, direction, hauteur, vitesse...) pour s'assurer éventuellement qu'il ne s'apprête pas à entrer dans une zone interdite, voire sensible (centrale nucléaire...).

 

Un dispositif à installer par l'utilisateur

Le problème, c'est que la mise en place d'un tel dispositif n'est pas imposée aux fabricants. Il revient à l'utilisateur de s'assurer que son drone en est muni et que celui-ci fonctionne bien. Il n'a pour cela d'autre choix pour le moment que d'acquérir une balise externe, en attendant éventuellement que le fabricant de leur appareil propose une mise à jour ajoutant la fonction d'identification électronique à distance. Cela sera le cas pour les drones DJI les plus récents (Mavic 2, Phantom 4 Pro V2, RTK et Multispectral, Matrice 200 V2 et 300 RTK), mais le fabricant chinois n'a pas encore précisé à quelle date il sera en mesure de distribuer ses mises à jour.

 

En plus d'ajouter quelques grammes à l'appareil, la balise externe a aussi et surtout l'inconvénient de coûter assez cher : plus de 100 € pour les modèles listés par notre confrère Helicomicro, soit une belle somme pour un dispositif dont l'utilité reste à prouver. En effet, difficile d'imaginer qu'une personne mal intentionnée se passera elle-même la corde au cou en installant un tel dispositif si elle a l'intention de voler dans des zones interdites de vol, voire de commettre quelque méfait.

 
 

La balise Zéphyr Beacon Pro de Dronavia pèse 28 g et émet jusqu'à 3 km, pour une autonomie de 5 heures maximum. © Dronavia

135 € d'amende et confiscation du drone

Toujours est-il que la loi est ainsi faite, et que les contrevenants encourront de facto une amende de 135 € à partir du 1er novembre 2020. Avant cette date, pas d'amende, mais leur appareil pourra déjà être confisqué en cas de contrôle s'il n'est pas équipé d'un dispositif de signalement à distance. Une tolérance jusqu'au 29 décembre 2020 est accordée pour les drones enregistrés sur le site AlphaTango avant le 29 juin 2020. Un espoir pour les possesseurs de modèles DJI récents d'obtenir une mise à jour avant la fin de l'année, afin de ne pas avoir à investir dans une balise externe.

Seuls les drones servant à des missions de service public ou volant en intérieur ou sur un terrain d'aéromodélisme autorisé sont épargnés par cette nouvelle mesure. Les drones de moins de 800 g, pour leur part, ne sont pour le moment pas concernés, mais la réglementation européenne, qui entrera en vigueur au 1er janvier 2021, durcira progressivement mais sensiblement les conditions d'utilisation de tous les appareils pesant plus de 250 g. C'est d'ailleurs pour cela que DJI s'est efforcé de rester sous ce seuil avec son Mavic Mini.

 
 
 
 

 
Edited by titof44
Link to comment
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now
 Share

×
×
  • Create New...

Important Information

j'accepte les cookies de ce site. Terms of Use

Please Sign In or Sign Up