Jump to content
  • Pour participer, connectez-vous ou inscrivez-vous ici !

    Pour participer uniquement au Forum, inscrivez-vous ou connectez-vous ci-dessous.

    OU 

    Pour lire les tests Premium + télécharger les fichiers-tests natifs, créez uniquement un compte Premium sur le site ici. Ce compte vous inscrira en même temps sur le Forum. Sinon, vous devrez vous réinscrire avec un pseudo + email différent.

Naggue

Préamplis suffisants ou non pour reportage

Recommended Posts

Bonjour à tous,

Je suis membre d'une association d'audiovisuel qui va devoir simuler, sur un tournage, une interview sauvage dans une rue commerçante . En gros, on interview un artiste en mode journalistes qui lui tombent dessus à la sortie d'un magasin et on filme "l'agression". Nos enregistreurs sont assez basiques : H4N, DR60, DR100 et nos micros impropres à cet usage (on a des Oktava, des NTG1/2 et des SM57/58). Nous allons donc acquérir un micro de reportage. Les références sont connues (LEM, MD21, Rode Reporter, AT8004...) et le choix ira vers une d'elles. Le budget n'est pas encore voté.

Ce qui m'effraie est la faible sensibilité de ces micros qui tourne autour du 1 à 2 mV/Pa. Pensez vous que nos enregistreurs suffisent, en terme de préampli et donc de gain, à les exploiter convenablement ?

Si non, peut on imaginer de brancher un micro dans un DR60, comme préampli, puis le sortir en Line vers le DR100 pour l'enregistrement proprement dit ?

Votre expérience nous sera très utile smileJap.gif

Share this post


Link to post
Share on other sites

C'est en fait autant un PB d'image que de son....?

Le shure VP64 fait 2,7mv/Pa ..pour moins de 140...ce qui pourrait éviter ces branchements multiples...en même temps c'est le principe de ces micros omni, assez propre en milieu bruyant mais il faut être très proche.

NB: autre piste, un jack + zoom sur acteur et un micro factice: 2 prises, une avec une sans. Ou dans le même esprit son d'ambiance et doublage ...?

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Pas de pb d'image. En fait, on va se servir de la prise pour capter l'artiste et utiliser un des micros pour cela. On sera en pleine rue commerçante donc exit les multiprises. La question, en résumé, est : le Dr60 sera t-il suffisant en terme de préamplificateur pour utiliser un Lem ou un Micro aussi peu sensible ? Quand je vois le la courbe d'un SM58 dans le Tascam avec le gain au maxi, je me dis qu'il faut préamplifier davantage.

Le zoom délivre moins de gain que les Tascam donc on ne prendra pas le zoom. Et puis Jack/Xlr...

Share this post


Link to post
Share on other sites

Bonjour,

Retenez le principe...a vous d'adapter, cela fait parti du métier.

J'ai vu que vous avez fait un copier/coller donc édité sur plusieurs forums.j'en ai trouvé au moins 1 et c'est homero qui vous a répondu, un vieux pro compétent, ce que je ne suis pas

Je note que je ne suis pas très éloigné.. Il propose le même micro entre autres, il dépasse les 2 mV/Pa... vous faites un test en magasin pro avec le mic. le plus sensible (bruit de manipulation ?), Bordeaux est une grande ville, car votre idée est astucieuse mais dans le numérique on ne croit que ce que l'on test donc a moins de trouver une équipe qui l'a fait....!? Mai si vous n'avez pas ce retour il faut bien avancer...

Quand au doublage c'est aussi possible de reprendre la voix si elle est insuffisante, prévoir une prise audio non dirigé vers les acteurs pour l'ambiance .etc.: il ne s'agit que d'une scène ce ne doit pas être compliqué...on peut aussi changer les prises de vue, cadrer sérré pour percher et donc surveiller au casque etc.

Si vous voulez pratiquer souvent comme cela, à cause des multiples branchements c'est moins conseillé, mais le bricolage est la base du métier de sondier (homero)

Je reste persuadé que l'image a une importance...sinon balancez lui un micro cravate filaire sous le nez accroché à une mini perche tenu par le journaliste, idem avec votre Rode NTG sur suspension... je plaisante, mais quand même.

Je ne peux vous en dire plus désolé, VOUS CHERHER UNE REPONSE PRECISE PAS UNE SOLUTION, a priori il n'y a pas de contre indication mageure...

Bonne chance pour la suite et n'hésitez à faire un retour sur votre résultat.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour votre retour. En effet, Homero à dégainé le premier sur le bar d'en face et je l'en remercie. Par ailleurs, un Ingé son m'a déconseillé ce type de montage en série car il estime que le second enregistreur amplifiera aussi les défauts du premier. Il existe aussi des préamplificateurs autonomes mais c'est deux fois le prix d'un dr60.

Des tests récents montrent que gain au max, le SM 58 passe finalement assez bien (mes précédents tests étaient faits avec une voix féminine) ce qui laisse présager un bon résultat avec un Lem ou similaire dynamique.

Pour la prise de vue, on a notre petite idée. Pas de cravate non (on n'en a pas), mais plein de micros surgissant devant son visage façon ministre sorti du conseil. Ça va le faire. Il y aura une perche aussi de toute façon ! En pleine rue Ste Catherine un samedi à Bordeaux, ça risque d'être fun !

Et puis oui, je le découvre car je suis novice, le cinéma, c'est le royaume de la débrouille et de la bricole.

Share this post


Link to post
Share on other sites

Merci pour ce complement.

NB: le SM58 micro voix bien connu et robuste passe partout.(1,88mV/Pa)

Share this post


Link to post
Share on other sites

Create an account or sign in to comment

You need to be a member in order to leave a comment

Create an account

Sign up for a new account in our community. It's easy!

Register a new account

Sign in

Already have an account? Sign in here.

Sign In Now

  • Similar Content

    • By titof44
      Bonjour à tous
      Je vous met en ligne une parution de notre club vidéo du 22 février qui a eu lieu durant un atelier et présenté par l'un de nos membres Marc.
      Celle ci illustre les différents types de micros et des accessoires ainsi que leurs utilisations.
       
      Bonne lecture
       
      http://cvna.fr/1478/seance-club-atelier-son-du-22-fevrier-2019/
       
    • By crackers
      Bonjour
       
      Petit compte rendu de 5'30 sur un " grand " débat filmé à main levée avec mon lumix G80 équipé de l'olympus 12-40 F/2.8 . prise de son avec le micro interne .
      Rien de prévu à l'avance, juste l'envie de documenter comme je l'ai deja fait plusieurs fois ces évenements citoyens .
      Quelques plans instables ou peu nets mais pas facile d'etre réactif ... c'est le métier qui rentre !
       
       avis ?
       crackers
    • By titof44
      Samedi ,toute la journée nous avons suivi une formation dirigée par Jean-Claude Michineau, ancien journaliste de la presse écrite, ancien Président du club d’Angers (le 3ème œil) et bien sûr Président de la Fédération Française de Cinéma et Vidéo.
      Je vous propose mon petit compte rendu de la partie théorique de cette journée, l'après midi étant réservée à la pratique.
       
      Il commence par nous expliquer la différence entre un reportage et un documentaire :
      Le reportage a une unité de lieu et de temps (par exemple la fête de l’huitre à Oléron) tandis que le documentaire se focalisera par exemple sur un métier.
       
      Parlons d’un reportage :
      Il faut avoir envie de parler du sujet en question.
      Se poser les questions que le spectateur risque de se poser.
      Bien cerner le sujet.
      Trouver un angle pour le réaliser (façon d’aborder le sujet) par exemple pour un reportage sur un maréchal-ferrant (déjà abordé de nombreuses fois) utiliser un enfant ou des villageois etc. pour introduire le sujet.
      Il faut aussi avoir en face de soi des personnes passionnées par leurs activités.
       
      Bon maintenant que nous avons un sujet comment l’appréhender :
       
      Tout d’abord la prise de contact, toujours privilégier de se déplacer ou de téléphoner pour la prise de rendez-vous et ne pas utiliser un mail qui est trop impersonnel.
      Donc prendre un 1erRendez-vous pour discuter échanger, approcher les personnages, ce qui donnera une tendance à la rédaction des futures questions ou à l’extrême montrera en fait qu’il faut mieux arrêter là plutôt que de continuer (par exemple une personne qui aurait peur des caméras, qui a des difficultés à s’exprimer etc. etc.)
       
      Ensuite l’interview est la colonne vertébrale du reportage, c’est pour cela qu’il faut préparer et réfléchir en amont aux questions qui seront posées. Ces questions sont ouvertes pour ne pas brider les réponses et laisser la personne partir dans des détails ou des récits qui feront l’âme du reportage.
       
      Peut-être faudra t’il revenir sur place une ou deux fois pour prendre les plans de coupes qui seront utiles a l’illustration de l’interview. Ne pas négliger la prise de rushes de la personne en action.
       
      Il faut écrire la construction du film pour raconter une histoire, bien sur tout cela sera appuyé par le montage et la bande son.
       
      Toujours proposer une copie du film aux personnes, leurs expliquer à quoi servira ce film (par exemple des concours ciné etc.)
       
       
      Voici un extrait, sans prétentions uniquement pour accompagner le propos, des rushes de ma caméra, nous avions 3 cams,1 perchiste , des éclairages led.
       
      Balance des blancs 5600K .
      Picture Profil PP4 
       
    • By Alain Libert
      Voici un essai de reportage sur des missions "propreté".Nous avons rencontré une bénévole à la recherche de déchets "sauvages"....Vos commentaires sont les bienvenus!
       
       
    • By Jean Chomienne
      bonjour ,quel micro externe pour la Panasonic x 1000 ,pour faire des interviews  on me conseille le shure sm58 comme les radios???
    • By maxcarter
      Bonjour,
       
      Le docu fiction sur le festival humour et handicap.
       
       
    • By Leomusta
      Bonjour,
       
      Je suis actuellement à la recherche d'un micro mais je ne suis pas encore un expert en la matière. Je viens donc vers vous dans le but de trouver des réponses à mes questions.
      Je dispose d'un Nikon D5300 et je recherche un micro capable d'enregistrer le son d'un concert sans soucis et bien sur utilisable pour tout autre projet type court-métrage, documentaire, interview...
       
      J'en ai repéré un, le VideoMic Rycote chez RODE :
      https://www.amazon.fr/Rode-VideoMic-Microphone-directionnel-condensateur/dp/B00CAE8PM4/ref=sr_1_1?ie=UTF8&qid=1520872029&sr=8-1&keywords=rode+rycote 
       
      Si je ne me trompe pas ce micro enregistre principalement les sons en face de lui et très peu sur les côtés voir pas du tout sur l'arrière ? Il serait donc bien si je me place en face de la scène. 
      Mais dans mon cas, c'est pour filmer un ami DJ (le son sera assez fort) et je serai sur scène avec lui. Est ce que ce micro serait bien ou en avez vous d'autres à proposer ?
       
      Merci d'avance ! Si vous avez besoin de plus de précisions d'hésitez pas ! 
      Leomusta.
    • By drofca
      Bonjour,
      Pour réaliser de la fiction en amateur, je compte acheter un enregistreur externe. Cependant je n'ai pas assez de budget pour me procurer tout de suite un micro canon (acheter ou louer). Je vais donc utiliser directement les micro de l'enregistreur externe (il y a très peu de dialogue). J'hésite entre trois modèle :
      Le zoom H4N pro ou le tascam Dr40 qui sont pratique avec leurs prises XLR (possible évolution)
      Le zoom H2N avec de très bon micro mais sans prise XLR.
      Qu'en pensez vous ?
      Il y a peut-être d'autres modèles qui serait plus compatible avec ce que je recherche ?
      Merci !
    • By Kromozon
      Bonsoir,
      Je cherche un kit son XLR-K2M d'occasion à prix raisonnable. @+ Fred
×