Aller au contenu
  • Pour participer, connectez-vous ou inscrivez-vous ici !

    1) Pour participer uniquement au Forum, inscrivez-vous (ou connectez-vous) ici.

    OU 2) Créez un compte Premium sur le site ici. Ce compte gratuit vous inscrira en même temps sur le Forum. Sinon, vous devrez vous inscrire 2 fois avec 2 pseudos + emails différents.

Messages recommandés

Samedi ,toute la journée nous avons suivi une formation dirigée par Jean-Claude Michineau, ancien journaliste de la presse écrite, ancien Président du club d’Angers (le 3ème œil) et bien sûr Président de la Fédération Française de Cinéma et Vidéo.

Je vous propose mon petit compte rendu de la partie théorique de cette journée, l'après midi étant réservée à la pratique.

 

Il commence par nous expliquer la différence entre un reportage et un documentaire :

Le reportage a une unité de lieu et de temps (par exemple la fête de l’huitre à Oléron) tandis que le documentaire se focalisera par exemple sur un métier.

 

Parlons d’un reportage :

Il faut avoir envie de parler du sujet en question.

Se poser les questions que le spectateur risque de se poser.

Bien cerner le sujet.

Trouver un angle pour le réaliser (façon d’aborder le sujet) par exemple pour un reportage sur un maréchal-ferrant (déjà abordé de nombreuses fois) utiliser un enfant ou des villageois etc. pour introduire le sujet.

Il faut aussi avoir en face de soi des personnes passionnées par leurs activités.

 

Bon maintenant que nous avons un sujet comment l’appréhender :

 

Tout d’abord la prise de contact, toujours privilégier de se déplacer ou de téléphoner pour la prise de rendez-vous et ne pas utiliser un mail qui est trop impersonnel.

Donc prendre un 1erRendez-vous pour discuter échanger, approcher les personnages, ce qui donnera une tendance à la rédaction des futures questions ou à l’extrême montrera en fait qu’il faut mieux arrêter là plutôt que de continuer (par exemple une personne qui aurait peur des caméras, qui a des difficultés à s’exprimer etc. etc.)

 

Ensuite l’interview est la colonne vertébrale du reportage, c’est pour cela qu’il faut préparer et réfléchir en amont aux questions qui seront posées. Ces questions sont ouvertes pour ne pas brider les réponses et laisser la personne partir dans des détails ou des récits qui feront l’âme du reportage.

 

Peut-être faudra t’il revenir sur place une ou deux fois pour prendre les plans de coupes qui seront utiles a l’illustration de l’interview. Ne pas négliger la prise de rushes de la personne en action.

 

Il faut écrire la construction du film pour raconter une histoire, bien sur tout cela sera appuyé par le montage et la bande son.

 

Toujours proposer une copie du film aux personnes, leurs expliquer à quoi servira ce film (par exemple des concours ciné etc.)

 

 

Voici un extrait, sans prétentions uniquement pour accompagner le propos, des rushes de ma caméra, nous avions 3 cams,1 perchiste , des éclairages led.

 

Balance des blancs 5600K .

Picture Profil PP4 

 

Modifié par titof44

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Christophe,

Un gros merci pour ce résumé très utile et complet. 

Juste une précision : quand tu dis "se poser les questions que le spectateur risque de se poser", je dirais qu'il faut d'abord définir qui sera la spectateur : à qui ce film s'adresse-t-il ?

Si ton reportage sur la fête de l’huître à Oléron, est destiné aux habitants d'Oléron,ceux-ci se poseront des questions (Est-ce qu'on me voit dans le film ? quel intérêt pour la ville ? quelles contraintes ?) différentes que s'il est destiné,  par exemple,  aux ostréiculteurs ou aux vacanciers ou aux élus de la région......

C'est aussi en fonction des spectateurs visés et de leur "questions", qu'on choisit l’angle (ou les angles) du reportage. Un reportage sur la fête de l’huître peut montrer la fête sous un ou plusieurs angles 

- la fête la convivialité l'ambiance

- l'ampleur de la fête, son développement, son organisation

- les huîtres, la qualité..

- l'apport pour la ville en terme d'image et de promotion

- le travail des bénévoles

-...

Merci encore pour ton partage d'informations et pour tes photos. Je sais enfin à quoi sert un bulbe à l'avant d'un navire

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

bonsoir

 merci pour cet interessant compte rendu ...

crackers

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonsoir,

Merci à titof 44 pour ses belles images et ses conseils avisés.

Merci à JFL pour son développement menant aux questions à se poser pour un reportage.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour le fun des photos en action de Tifof44

409B884C-F728-4865-AC1E-063022467F0A.jpeg

A7332EE5-12B3-40C0-8AFF-8253AB29ABC3.jpeg

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Une autre version de l'essai interview!!!

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Christophe, 

Je "bosse" seul et suis toujours impressionné par le nombre de personnes qui gravitent autour de ce mécano et de sa voiture ! 

Quand tu dis "fin d'une journée de stage" : l'interview a-t-il été réalisé pendant le stage ? ou uniquement le montage ?

Je ne vais pas te redire que les images sont belles, que la qualité de la prise de son est excellente etc...on te connait maintenant !

Deux questions :

- dans la première partie, pourquoi couper le son et l'image simultanément à la fin de chaque plan ? Si tu prolongeais un peu le son ambiant dans le plan suivant, cela éviterait cet effet de coupure brutal (0"47, 1"05..)

- dans la seconde partie : pourquoi conserver les questions de l'itv ? Le son est moins bon. Je crois que tu peux les couper sans rien enlever au contenu du film et en gagnant quelques secondes.

 

à la r'voyote (en français Kenavo)

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour JFL

Nous avons fait les images à suivre et en même temps on lui posait des questions, ensuite le montage je l'ai fait chez moi.

Ce n’était qu'un entrainement,la façon de procéder mais en aucun cas un vrai interview

 

Question 1: oui bonne remarque

Question 2: juste pour garder le type de question qui peut être posées évidement dans un interview normal elles sautent!!!

 

Merci de ton intervention

Kenavo

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour et merci Christophe pour cette 2ème version sur la technique du reportage. En effet cette 2ème version est bien structurée grâce à ton montage. :bien: 

 

 

Modifié par NOEL

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Bonjour Noël et merci!!!!

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour discuter

Vous devez être membre afin de pouvoir discuter

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • CONTENUS SIMILAIRES

    • Par Alain Libert
      Voici un essai de reportage sur des missions "propreté".Nous avons rencontré une bénévole à la recherche de déchets "sauvages"....Vos commentaires sont les bienvenus!
       
       
    • Par maxcarter
      Bonjour,
       
      Le docu fiction sur le festival humour et handicap.
       
       
    • Par Naggue
      Bonjour à tous,

      Je suis membre d'une association d'audiovisuel qui va devoir simuler, sur un tournage, une interview sauvage dans une rue commerçante . En gros, on interview un artiste en mode journalistes qui lui tombent dessus à la sortie d'un magasin et on filme "l'agression". Nos enregistreurs sont assez basiques : H4N, DR60, DR100 et nos micros impropres à cet usage (on a des Oktava, des NTG1/2 et des SM57/58). Nous allons donc acquérir un micro de reportage. Les références sont connues (LEM, MD21, Rode Reporter, AT8004...) et le choix ira vers une d'elles. Le budget n'est pas encore voté.

      Ce qui m'effraie est la faible sensibilité de ces micros qui tourne autour du 1 à 2 mV/Pa. Pensez vous que nos enregistreurs suffisent, en terme de préampli et donc de gain, à les exploiter convenablement ?

      Si non, peut on imaginer de brancher un micro dans un DR60, comme préampli, puis le sortir en Line vers le DR100 pour l'enregistrement proprement dit ?

      Votre expérience nous sera très utile
    • Par Maisondelaphoto
      Bonjour !
      Véritable lieu d’échange et de convivialité, la Maison de la Photographie de Lille est l’endroit idéal pour tous les passionnés souhaitant développer leur pratique!
      Tout au long de l’année une programmation variée de stages, permettant aux praticiens de tous niveaux d’approfondir leur technique et de développer leur regard auprès de photographes professionnels.
      Notez déjà les premières dates programmées :
      Le corps en mouvement - en partenariat avec le CCN de Roubaix et l'Ecole du Ballet du Nord, 14 et 15 février
      Reportage - en partenariat avec Leica - 21 et 22 mars
      Le corps dévoilé - 28 et 29 mars
      A la lecture des images - 18 et 19 avril
      Paysage Urbain - 6 et 7 juin
      Portrait - 20 et 21 juin
      N'hésitez surtout pas à vous connecter sur le site, et a prendre de plus amples renseignements. Ces stage, aux thèmes variés, sauront ravir les amateurs comme les plus expérimentés !
      Renseignements et inscriptions :
      Laure Le Pair - 03 20 05 29 29
      www.maisonphoto.com/stages
      maisonphoto.stages@gmail.com
    • Par Smetana
      Bonjour,
      Comment faire un film sans scénario ? Les puristes me répondront que c'est impossible.
      Pourtant, dans un voyage itinérant, style reportage, il est difficile (voire impossible) d'écrire un scénario à l'avance. Il faut improviser en permanence en fonction de ce qu'on voit et fait.
      On sait ce qu'on a prévu de faire : itinéraire, points d'intérêt, activité sportives, culturelles etc..., hotels réservés...
      Pour qu'un film soit vivant, il faut au moins une personne qui présente les choses, de préférence de façon humoristique.
      Si on part en couple, il n'y a qu'une seule actrice (je suis le cameraman) et il faut que celle-ci ait envie de jouer ce rôle et ait le sens de l'improvisation, ce qui n'est pas gagné.
      Avez-vous été confronté à ce problème ? Comment faire pour faire de meillleurs reportages ?
      Merci pour vos conseils et suggestions.
    • Par loonyphotons
      Bonjour à tous,
      Voici ma dernière vidéo, tournée sur Lyon (enfin Villeurbanne). J'y parle principalement de l'un des exposants de la Japan Touch Haru (convention sur la culture nippone). Je n'ai que très rarement bossé sur des reportages (un ou deux et je ne faisais que l'image). Merci de me donner votre avis, comme je pense en faire d'autres, j'aurais l'occasion de corriger mon approche.

×